Bien-être, Confiance en soi, Estime de soi

La r?silience, le pouvoir de rebondir plus haut apr?s une ?preuve.

R?silience: Bonjour. C’est la vie, on ne peut rien y faire. ? That’s life, that’s the way it is. ? Et en arabe : mektoub. C’est ?crit, c’est le destin. Dieu en a d?cid? ainsi. Qui sommes-nous, humbles mortels, pour changer le cours des choses ? Alors, si ce fatalisme qui est transmis de g?n?ration en g?n?ration et qui transcende les cultures peut nous aider ? accepter une situation difficile qui nous arrive, ce fatalisme n’est pas forc?ment synonyme de reconstruction. Et si on peut s’entendre sur le fait qu’on ne peut pas revenir en arri?re, qu’on ne peut pas changer le cours des ?v?nements qui nous sont arriv?s, il faut quand m?me se dire comme on dit en anglais : la vie est 20 % ce qui vous arrive et 80 % comment vous y r?agissez.

Cette capacit? ? surmonter les traumatismes s’appelle la r?silience. ? l’origine, c’?tait un terme utilis? en physique et en ing?nierie. Quand on prenait un ?l?ment et qu’on le d?formait, qu’on l?allongeait, qu’on le transformait mais qu’il reprenait sa forme initiale. C’?tait ce qu’on appelait la r?silience et qui a ?t? repris dans les ann?es 90 par les psychiatres am?ricains sp?cialistes de la petite enfance. En France, c’est Boris Cyrulnik, le c?l?bre psychiatre qui a repris cette expression-l? et qui nous dit que le malheur n’est pas une destin?e.

Rien n’est irr?m?diablement inscrit et on peut toujours s’en sortir. Il faut savoir qu’une personne sur deux subira dans sa vie un traumatisme quelconque. Que ce soit la perte pr?matur?e d’un ?tre cher, que ce soit une maladie grave, un viol, une guerre, une personne sur deux va devoir faire face ? des ?v?nements difficiles. Et vous remarquerez dans votre entourage que certaines personnes parviennent ? s’en sortir sans aucune difficult?, pendant que d’autres vont sombrer dans la d?pression et chaque petit ?v?nement n?gatif va leur sembler insurmontable.

Alors qu’est-ce qu’une personne r?siliente ? D’abord, pour ?tre r?silient, il ne faut pas nier les ?v?nements, il ne faut pas ignorer les difficult?s qui viennent de survenir, il faut y faire face mais il faut aussi rebondir. Rebondir, ce n’est simplement s’adapter ? la situation, rebondir, c’est ressortir encore plus fort suite ? un ?v?nement traumatique. C’est apprendre de cette exp?rience, c’est capitaliser sur tous ces apprentissages-l? pour ?tre une personne encore plus forte qu’on l’?tait avant. La r?silience, ce n’est pas h?r?ditaire, il n’y pas de g?ne de la r?silience, c’est quelque chose qui s’apprend.

Par contre, il y a des ?tudes scientifiques qui ont d?montr? qu’il peut y avoir des hormones euphorisantes qui sont produites d?s les premi?res heures de la vie : la dopamine et la s?rotonine. Et ces hormones sont en quantit?s variables. C’est-?-dire que certains b?b?s vont na?tre avec de plus grandes quantit?s de ces hormones et donc seront des enfants plus forts sur le plan psychique et plus forts pour devenir des ?tres r?silients. Par contre, il y a d’autres facteurs qui sont des facteurs externes et des facteurs internes ?galement. Trois attributs principaux auxquels on peut penser. D’abord, il y a le caract?re de l’enfant : Est-ce que c’est un enfant souple ? Est-ce que c’est un enfant confiant ? Il y a le climat familial qui l?entoure. Est-ce que ses parents sont un couple uni ? Est-ce qu’il se sent aim? ? Est-ce qu’il y a de la chaleur dans son foyer ? La s?curit?, l’attachement sont des ?l?ments essentiels pendant la jeune enfance pour nous aider ? d?velopper notre r?silience.

Mais il y a ?galement le r?seau de relations externes, plus vaste. Est-ce qu’il est soutenant ? Est-ce qu’il est rassurant ? Ce r?seau-l? va se d?velopper pendant toute une vie parce qu’il ne s’agit pas uniquement de la famille imm?diate, mais des gens qui peuvent par la suite devenir une deuxi?me famille. Statistiquement un enfant qui a ces trois attributs r?unis d?s le plus jeune ?ge, va ?tre mieux pr?par? ? la vie, mieux pr?par? ? surmonter les difficult?s.

De plus, s’il voit que ses parents, quand ils font face ? une difficult?, recherchent des mani?res de s’en sortir, si ses parents ont tiss? autour d’eux un lien avec des gens pour pouvoir parler des difficult?s qu’ils vivent plut?t que de faire semblant comme si de rien n’?tait. ? ce moment-l?, la pers?v?rance qu’ils d?montrent, la confiance envers l’avenir qu’ils d?montrent vont ?galement ?tre un excellent exemple pour l’enfant pour qu’? son tour, il puisse b?tir sa r?silience. ?tant une sp?cialiste de l’?galit? homme-femme, Fay?al vous l’a dit tout ? l’heure, c’est mon combat au quotidien depuis une d?cennie, j?ajouterais que les femmes ont probablement une pr?disposition face ? la r?silience.

Probablement de par leur v?cu, par leur histoire, trop souvent teint?e d?oppression, surtout dans certaines cultures, et sachant que c’est un trait de caract?re essentiel pour avoir des leaders forts dans nos entreprises, je pense que les femmes peuvent avoir une longueur d’avance si on leur donne l’?galit? d’opportunit? pour le prouver. La r?silience mais ?galement l’intelligence ?motive dont les femmes font preuve de mani?re assez naturelle ?galement. Parce que si ont veut faire cro?tre une entreprise, il faut ?tre un leader en mesure de traverser les temp?tes parce que, immanquablement, les temp?tes vont se pr?senter.

Et si au moindre coup dur ce leader ploie et coule, il ne pourra jamais faire en sorte que son ?quipe le suive ? travers cette temp?te-l?. Donc la premi?re des choses ? faire pour pouvoir se sortir d’une situation difficile et pouvoir mettre en place sa r?silience, c’est de ne pas se consid?rer comme une victime. Il y a plusieurs ?l?ments qui mis ensemble peuvent nous aider ? ?tre plus forts et je vais vous donner quelques-uns de ces ?l?ments que vous pourrez mettre en branle d?s la fin de cet ?v?nement. D’abord, pensez ? b?tir votre estime personnelle, votre confiance en soi, ?a, c’est la base de tout. A partir du moment o? vous croyez en vous, vous pourrez convaincre les autres ?galement de croire en vous. Apprenez ?galement ? r?guler vos ?motions. Il faut se d?faire des ?motions n?gatives pour mettre l’emphase sur les ?motions positives, celles qui vont vous permettre de voir les choses du bon c?t?, d’?tre optimiste, d’?tre positif. Toujours avoir des r?ves, toujours avoir des objectifs ? atteindre, des d?fis ? surmonter, des projets ? r?aliser.

Vous montrer flexible et enthousiaste face au changement. Puisque de toutes les mani?res les changements vont arriver, nous sommes dans un monde en perp?tuelle mutation, il faut s’avoir s’y adapter, il faut savoir se comporter de mani?re r?siliente et on appelle ?a ?galement en anglais commun?ment le ? coping ?. ?videmment, s’entourer de personnes positives qui vous encouragent, qui vous soutiennent. On a tous dans notre entourage des personnes bienveillantes qui nous aident dans nos objectifs. Identifiez ces personnes qui ne sont pas l? pour les bonnes raisons autour de vous.

Ces personnes qui ne vous veulent pas toujours du bien. Essayez de les identifier et de vous en ?loigner. Ayez une pratique spirituelle. Elle peut ?tre m?ditative, elle peut ?tre religieuse, peu importe, mais l?essentiel, c’est de savoir remettre en perspective nos probl?mes face au monde qui nous entoure. Et soyez dans la gratitude, soyez reconnaissant pour tout ce que vous avez plut?t que de vous plaindre de ce que vous n’avez pas ou de ce que vous aimeriez avoir. Pensez qu’il y a des gens qui ont beaucoup moins que vous et qui s’en contentent largement.

Et puis ce fameux fatalisme qui consiste ? accepter les choses, il est quand m?me important parce qu’il est essentiel d’accepter les situations, d’y faire face, plut?t que de les ignorer en esp?rant que peut-?tre elles disparaissent toutes seules. On a parfois de la difficult? ? ext?rioriser nos sentiments et ? les exprimer en mots. Certaines personnes choisissent les arts pour faire cela. De la peinture, pour exprimer des sentiments, des ?motions. Et puis le sens de l’humour. Un ?clat de rire est une merveilleuse fa?on de changer notre attitude, de voir les choses diff?remment.

Quand on parle de r?silience, on abandonne cette notion aseptique de la vie qui nous fait penser que tout ira toujours bien. En parlant de r?silience, on reconna?t qu’on va peut-?tre ?tre confront? ? des difficult?s mais qu’il y a moyen de s’en sortir et qu’on veut mettre en place tous les m?canismes n?cessaires pour rebondir. Ce message est puissant notamment pour les parents ou les ?ducateurs qui ont parfois trop tendance ? vouloir prot?ger leurs enfants, ? les mettre sous une cloche de verre pensant que c’est le meilleur moyen de les tenir ? l’abris de difficult?s.

Mais dans les faits, on ne leur donne pas les outils n?cessaires pour faire face ? la vie, on ne pourra pas toujours ?tre l? pour les prot?ger, il faut plut?t leur enseigner les m?canismes qui vont leur permettre d’?tre r?silients le jour o? un probl?me les frappera. Nous ne sommes jamais ? l’abri, jamais ? l’abri d’actes destructeurs contre lesquels nous sommes sans moyens. ?a, c’est quelque chose que j’ai appris durant les 15 ans de guerre civile au Liban.

Je n’avais que 7 ans quand la guerre a commenc?, j’en avais 22 quand elle s’est termin?e. Maintenant que je vis au Canada, je me sens forc?ment beaucoup plus ? l’abri, beaucoup plus en s?curit?. Mais est-ce qu’on est vraiment ? l’abri ? Est-on ? l’abri sur les Champs-?lys?es ? A Stockholm ? Est-ce qu’on est ? l’abri ? Saint-P?tersbourg ? Peu emporte o? nous vivons, que ce soit dans un pays en guerre, que ce soit dans une terre de paix, nous ne sommes nul part exempt?s des retomb?es d’un combat auquel nous n’avons jamais choisi de prendre part.

Nous pourrions faire face un jour ? une agression qu’elle soit humaine, qu’elle soit naturelle, une catastrophe peut arriver sans que nous ayons un contr?le. Il est n?cessaire d’apprendre ? surmonter les pires ?preuves car nous pourrions un jour ?tre des cibles arbitraires. Les Libanais ont, pour la plupart, d?velopp? de grandes qualit?s gr?ce ? la r?silience, comme le courage, comme la pers?v?rance. Peu de peuples d’ailleurs ont vu leur pays d?truit et reconstruit autant de fois en gardant toujours l’optimisme, le positivisme et le sourire. Apr?s avoir pendant de nombreuses ann?es eu honte de parler de mon pass? tourment?, sans doute inconsciemment pour ?viter que l’on m?emprisonne dans un carcan de victime dont je ne voulais pas, je prends plaisir maintenant ? mettre en lumi?re des parcours de femmes et d’hommes qui ont fait des choses extraordinaires malgr? les difficult?s qu’ils ont pu vivre dans leur enfance.

D’ailleurs ici m?me au Maroc, vous avez un exemple des plus admirables en la personne de Si Miloud Cha?bi. J’ai eu l’immense honneur d’?tre invit?e ? Rabat par sa fille, Asma Cha?bi, pour l’hommage rendu ? ce grand homme, ? sa m?moire — il est mort il y a un an. J’ai d?couvert le parcours exceptionnel d’un berger autodidacte, issu d’une famille si pauvre qu’un de ses petits fr?res est mort de faim. Miloud Cha?bi a d?cid? de s’enfuir ? l’?ge de 12 ans seulement. Il a d?cid? de d?fier son destin et il est parti de village en village, de petit boulot en petit boulot, jusqu’? arriver ? Rabat ? l’?ge de 18 ans pour lancer une entreprise dans le domaine de la construction.

Et 20 ans plus tard, il est devenu un des hommes les plus puissants du Maroc. Le tr?s improbable self made billionaire dans un univers d’h?ritiers de grandes familles. Ce qui m’a le plus touch?e dans son histoire, c’est l’empathie dont il fait preuve envers les personnes qu’il a laiss?es derri?re. Sa ville d’Essaouira lui est tr?s reconnaissante pour tout ce qu’il fait. Il est un grand homme, tr?s b?n?vole, tr?s altruiste, dans l’entraide, dans la solidarit? et ce sont des qualit?s qui favorisent la r?silience. La pire des catastrophes dans la vie ne peut pas nous briser. Le pire, c’est que si cette personne-l? se sent comme une victime, c’est l? qu’elle n’arrivera pas ? s’en sortir. Parfois l’entourage qui se veut bienveillant ne r?alise pas qu’il enferme cette personne dans une situation de victime, c’est l’identit? qu’il lui donne et en tant que victime, on perd sa fiert?.

Si on est tout le temps en train de sentir le regard apitoy? des autres sur nous, comment faire pour grandir, retrouver sa fiert?, qui est indispensable pour pouvoir contribuer ? nouveau, pour pouvoir avoir des projets dont on va ?tre fier ? A l’intersection de l’individu et de son environnement, la r?silience est un processus continu qui va durer toute une vie. La r?silience n’est pas inn?e, la r?silience n’a aucun pouvoir pour repousser les difficult?s pour nous mettre ? l’abri des chocs durs de la vie. Par contre la r?silience va nous permettre de r?sister aux difficult?s, elle va nous permettre de nous d?velopper en un ?tre encore plus fort et m?me si l’adversit? croise notre route, parce qu’il y a une chance sur deux que l’adversit? croise notre route.

La r?silience nous donne l’espoir de pouvoir ? nouveau mener une vie ?panouie. L’espoir fait vivre, ne vous en privez pas. Merci. (Applaudissements).

Source: Youtube

​Read More
neurosciences
Bien-être

Soigner le cerveau sans m?dicament gr?ce aux neurosciences

Soigner le cerveau sans m?dicament gr?ce aux neurosciences

Traducteur: eric vautier Relecteur: Camille Lachenal

Imaginez qu’on puisse soigner le cerveau, sans m?dicaments. Il existe une technologie qui a presque 100 ans aujourd’hui et qui s’appr?te ? r?volutionner les neurosciences. Tout a commenc? avec cet homme, Hans Berger. En 1924, en posant des ?lectrodes sur la t?te de ses sujets, il observe pour la premi?re fois les oscillations ?lectriques du cerveau. L’?lectroenc?phalographie ?tait n?e. Si vous allez aujourd’hui dans un h?pital o? on utilise cette technique de mani?re quotidienne pour le diagnostic des maladies psychiatriques et neurologiques, vous serez peut-?tre surpris de r?aliser que tr?s peu a chang? depuis cette date.

Voil? comment ?a se passe.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=gFksCldhSGw[/responsive_video]

Un premier sp?cialiste, comme on le voit sur cette image, vient installer, individuellement, une vingtaine de capteurs sur la t?te des patients. Les signaux sont ensuite amplifi?s, enregistr?s, et un deuxi?me sp?cialiste, typiquement un neurologue, va venir interpr?ter ces signaux que vous voyez. Pour les interpr?ter, il tire deux informations importantes.

La premi?re, la fr?quence et l’amplitude des oscillations ?lectriques du cerveau renseignent sur le niveau d’activit? c?r?brale. On dit que les fr?quences ?lev?es, c’est-?-dire les oscillations rapides, s’associent avec une activit? c?r?brale, et que les oscillations plus lentes s’associent avec un repos c?r?bral. La position de l’?lectrode renseigne sur diff?rentes aires c?r?brales. On sait aujourd’hui en distinguer environ une cinquantaine, et chacune s’associe avec une fonction particuli?re.

En combinant ces informations des fonctions c?r?brales avec leur activation et leur d?sactivation, on a, avec l’?lectroenc?phalographie, un outil extr?mement puissant pour analyser le cerveau. Vous allez me dire, s’il est si puissant, pourquoi on n’en entend pas plus parler ? Vous avez raison, c’est une excellente question. La premi?re fois que j’ai utilis? cette technique, c’?tait il y a 10 ans. ? cette ?poque, j’?tais responsable d’un projet de recherche qui avait pour objectif de rendre la communication ? des patients atteints de troubles moteurs s?v?res.

soigner le cerveau
aytuguluturk / Pixabay

Il s’agit de quelques dizaines de patients en France seulement mais leur besoin d’aide technique est ?videmment extr?mement important. Avec un groupe de chercheurs fran?ais, on a d?cid? d’utiliser une technique qui ?tait utilis?e dans les laboratoires de recherche, d?velopp?e depuis des dizaines d’ann?es dans des laboratoires ? travers le monde, et en particulier un, ici, ? Rennes, qui s’appelle l’INRIA.

On voulait prendre cette technique, les interfaces cerveau-ordinateur, dans les laboratoires de recherche, et la transf?rer au chevet des patients, l? o? elle peut ?tre utilis?e.

Voil? les r?sultats de ce projet de recherche. On voit ici Micha?l, un patient qui a eu un accident vasculaire c?r?bral, qui utilise un casque, un logiciel et des algorithmes, d?velopp?s dans le cadre de ce projet, et qui communique ? avec la pens?e ?.

Faire ?a a ?t? en soi une vraie prouesse technologique. Et pourtant, pour moi, apr?s ces 5 ann?es de recherche, ?a a ?t? une vraie d?ception de voir que ces patients n’utilisent pas cette technologie. Ils ne l’utilisent pas parce qu’il y a d’autres outils, soit plus simples, soit plus efficaces, soit moins chers, comme par exemple l’eye-tracking qui permet de faire le suivi du regard, qui leur permet de faire mieux.

Heureusement, ?a ne s’est pas arr?t? l?. Parce que la technologie d?velopp?e pour r?pondre aux besoins de ces quelques patients a ouvert des applications qui visent un public beaucoup plus large. Et ?a, il y a une dizaine d’ann?es, ?a a attis? la curiosit? des industriels qui sont en train aujourd’hui d’op?rer la r?volution des neurosciences.

Cette r?volution s’acc?l?re depuis 5 ans autour de deux avanc?es technologiques fondamentales. La premi?re est celle de la mesure de l’activit? c?r?brale. Depuis sa cr?ation en 1920 jusqu’au d?but des ann?es 2000, et encore aujourd’hui ? l’h?pital, elle a tr?s peu progress?. Il y a 10 ans dans les laboratoires de recherche, il fallait mettre des esp?ces de bonnets de piscine avec des fils partout, connecter ?a ? un bo?tier co?tant plusieurs dizaines de milliers d’euros.

C’?tait long, fastidieux, tr?s cher. Aujourd’hui, il est possible en 2016, pour quelques centaines d’euros d’enregistrer de mani?re extr?mement fiable l’activit? du cerveau dans n’importe quel contexte.

Maintenant, pour l’analyse, les neurosciences, comme d’autres domaines de la m?decine, ont b?n?fici? des progr?s en intelligence artificielle et en math?matique appliqu?e. Avec cette technique, on peut aujourd’hui automatiser des proc?dures qui n?cessitaient hier la pr?sence d’un expert pour l’interpr?tation des r?sultats.

Par exemple, on va utiliser une technique assez similaire ? celle qu’utilisent les g?ologues pour localiser l’?picentre d’un s?isme. Avec cette technique, ? partir des capteurs ? la surface de la t?te, on est capable de quantifier avec pr?cision l’activit? dans plus d’une centaine de zones ? l’int?rieur du cerveau. Voil? ce qu’on obtient quand on applique cette technique en temps r?el.

La r?volution des neurosciences en 2016, c’est ?a. La convergence d’une mesure simple, efficace, bon march?, utilisable par n’importe qui, n’importe o?, et qui s’associe avec des outils d’analyse extr?mement puissants et compl?tement automatiques. C’est tellement une r?alit? qu’il y a, ? travers le monde, beaucoup d’entreprises qui s’appr?tent ? commercialiser des produits bas?s de ces deux avanc?es technologiques.

Ici, on voit un pilote d’avion ?quip? d’un casque d’?lectroenc?phalographie et ? partir de ses trac?s c?r?braux, on peut extraire des informations sur sa vigilance, s’il est en train de s’endormir, son niveau de charge mentale, s’il est d?pass? par les ?v?nements, ou m?me son stress. Vous imaginez ? quel point l’arriv?e d’un tel dispositif, va pouvoir am?liorer la s?curit? a?rienne.

Mais ?a n’est pas tout.

Parce que la promesse de cette technologie aujourd’hui, va bien au-del?. Elle va au-del? parce qu’elle promet de soigner le cerveau sans m?dicaments. Vous allez me dire, soigner le cerveau sans m?dicaments, c’est certainement pas tr?s banal, ni commun. Pourtant, si vous vous blessez ? la jambe, et que vous allez voir votre m?decin, il ne va pas automatiquement vous donner un cachet pour r?parer votre jambe.

En revanche, il va vous envoyer chez le kin?. Qu’est-ce que le kin? va faire ? Il va vous montrer un mouvement qui implique les muscles ? r??duquer. Par exemple, la flexion du genou. Et vous, de s?ance en s?ance, vous allez regarder cette flexion et essayer de l’amplifier pour r??duquer et soigner les muscles concern?s. C’est exactement ce que permet de faire l’?lectroenc?phalographie avec la technique du neurofeedback.

Il y a ?norm?ment d’applications du neurofeedback aujourd’hui.

Plut?t que de vous faire une longue liste de tout ce qu’elle pourrait faire, je voudrais illustrer ? quel point c’est concret avec deux dispositifs con?us et d?velopp?s, ici, en France, et qui s’appr?tent ? ?tre commercialis?s. Le premier est ce dispositif pour le grand public qui permet de mieux g?rer son stress au quotidien en donnant, en montrant une repr?sentation auditive de l’activit? c?r?brale associ?e ? la relaxation.

Voil? comment ?a se passe. On voit ici le niveau de relaxation en bas et les modifications de la musique associ?es ? partir de l’activit? c?r?brale. En utilisant ce dispositif au quotidien, on peut r?entra?ner ses aires c?r?brales et mieux g?rer son stress. La deuxi?me application est un dispositif m?dical sur lequel je travaille en ce moment avec un groupe d’ing?nieurs talentueux.

Je serais curieux de savoir combien parmi vous connaissent, directement ou indirectement, des enfants atteints de troubles de l’inattention avec ou sans hyperactivit?. Je vois des gens qui hochent la t?te, quelques mains qui se l?vent. Il y en a un petit peu quand m?me. C’est une pathologie particuli?rement mal connue et mal diagnostiqu?e en France.

On estime qu’il y a un ? deux ?l?ves concern?s par classe, avec un impact fort sur le parcours scolaire, et des vraies difficult?s ? la maison. Avec le neurofeedback, on va proposer ? ces enfants de jouer ? un jeu vid?o qui est modul? par l’activit? c?r?brale responsable de l’inattention pour qu’ils puissent au quotidien la r?entra?ner.

Voil? comment ?a se pr?sente. En haut ? droite, l’activit? c?r?brale instantan?e enregistr?e ? la surface de la t?te. En dessous, une repr?sentation instantan?e des aires, ou de l’activit? c?r?brale, associ?es avec l’inattention. On va demander ? l’enfant de contr?ler cette activit? et de la maintenir dans certaines zones de tol?rance. L’enfant ne voit que la partie ? gauche, le petit bateau de p?che, et il a pour mission de p?cher des poissons. Il ne peut les p?cher que lorsque son niveau d’inattention c?r?brale est maintenu sous un certain seuil.

Les ?tudes cliniques montrent qu’apr?s une trentaine de s?ances, espac?es sur plusieurs semaines, les enfants qui arrivent ? contr?ler cette activit? c?r?brale l’associent avec une r?duction durable des sympt?mes. Certaines ?tudes montrent m?me que cette r?duction peut durer jusqu’? deux ans apr?s l’arr?t du traitement. Pour ces enfants et leur famille, l’?lectroenc?phalographie avec le neurofeedback, en 2016, peut vraiment faire la diff?rence.

Elle constitue une alternative cr?dible aux m?dicaments. Le m?dicament, une pilule qui doit ?tre prise deux fois par jour, une fois le matin, une fois le midi, est un traitement qui peut continuer jusqu’? l’?ge adulte, pendant plusieurs ann?es, qui s’associe parfois malheureusement ? des effets secondaires. Voil? ce que permet de faire aujourd’hui l’?lectroenc?phalographie.

? la vitesse o? vont les choses, c’est difficile de savoir ce qu’elle pourra faire dans 5 ou 10 ans. En revanche, je suis convaincu de deux choses. La premi?re : on va de plus en plus vous proposer des dispositifs de ce type. J’esp?re que vous savez ? pr?sent que ce ne sont pas des jouets et qu’ils modifient vraiment votre activit? c?r?brale.

Avant de les utiliser, r?fl?chissez, avez-vous vraiment envie de vous changer ? La deuxi?me : cette technologie va continuer de progresser et de faire plus pour des populations moins nombreuses, en particulier, pour ces patients pour lesquels on veut toujours am?liorer la communication.

Merci pour votre attention.

Source: Youtube

​Read More
Bien-être, Philosophie et Spiritualit

L?cher prise: Sylvain Duboullay

Le l?cher-prise: Sylvain du Boullay, auteur et conf?rencier, nous donne plusieurs cl?s pour apprendre ? accueillir ce qui nous arrive et ? ne pas juger celles et ceux qui nous entourent. Il nous montre qu’un changement de vision sur nous-m?me et sur le monde est le premier pas ? accomplir pour percevoir l’unit? en toutes choses.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’0′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=O2izp8EuPt4[/responsive_video]

Source: Youtube

​Read More
performance ?conomique et altruisme
Bien-être, Méditation

Comment r?concilier performance ?conomique et altruisme ?

Comment r?concilier performance ?conomique et altruisme ?

L?id?e c?est quand m?me, d??uvrer ? un travail, une activit?, qui soit ? la fois utile et qui en m?me temps, au lieu de miner vos ressources int?rieures et vos ressources ?motionnelles, nourrit votre enthousiasme ? poursuivre, pour que vous n?ayez pas l?impression de perdre votre existence. Donc, c?est vrai que ce que l?on appelle, le bien-?tre au travail est un facteur essentiel.

Il y a de nombreuses ?tudes sur le sujet. Une sp?cialiste en Pennsylvanie les a recens?es et d?montre qu?une entreprise, un lieu, une collectivit? o? les gens ont plaisir ? travailler, prosp?rent mieux.

Nettement mieux, tout facteur confondu, que les autres. Nettement mieux que les entreprises o? tout le monde est tendu, o? tout le monde se m?fie de tout le monde, o? il y a une atmosph?re terrible, ?a marche beaucoup moins bien c?est normal. Alors, qu?est-ce que c?est en fin de compte qu?un lieu o? il fait bon travailler ? Alors viennent les facteurs les plus importants pour la satisfaction de ce que l?on fait, on s?aper?oit que c?est la qualit? des relations humaines, ?a c?est clair.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=qA03Iz1Xyd4[/responsive_video]

Un endroit o? les gens travaillent ? peu pr?s en harmonie, sans tension, avec un esprit d’?quipe, de coop?ration, de confiance mutuelle, de transparence, c?est-?-dire des gens qui partagent les connaissances, les informations. Ce n’est pas une structure tellement hi?rarchis?e qu’il y a des barri?res infranchissables dans la communication.

Un exemple c’?tait Goldman Sachs, le patron avait un ascenseur sp?cial pour lui pour ne jamais rencontrer personne. Pour la communication c’est pas terrible. Tous ces facteurs-l?, sont des facteurs qui permettent d’avoir une attitude ouverte, constructive, positive, a priori bienveillante vis-?-vis de l’autre. Cela ne veut pas dire que l’on va ?tre une sorte de na?f, qui se laisse marcher sur les pieds ? chaque occasion, qui se laisse balayer par tous les ?go?stes ? succ?s. C’est comme ?a qu’on construit des relations harmonieuses qui ?uvrent au bien-?tre de la soci?t?. D?autre part, il y a ces fameux jeux ?conomiques posant les questions : qu?est-ce qui se passe quand on essaie de se faire confiance mutuellement et que l’autre trahit votre confiance, quelle est la meilleure strat?gie? Au d?but, si on vous trahit, vous punissez une fois, mais la deuxi?me fois, vous rejouez le jeu ? nouveau, vous n’avez pas une sorte de ressentiment.

Finalement Martin Novak, un grand math?maticien de l’?volution ? Harward, a montr? sur 10 000 ?tudiants que la meilleure strat?gie c’est de continuer ? faire confiance et de continuer de se comporter de mani?re constructive.

Au bout du compte c’est ceux-l? qui finalement ?mergeaient comme des gens qui r?ussissaient. Si vous voulez, on peut se dire qu’une attitude bienveillante est la meilleure fa?on de cr?er un climat int?rieur o? on a l?impression de s’?panouir, c’est certes tr?s satisfaisant par rapport ? l’?go?sme, ? la mesquinerie, ? l’esprit de vengeance, ? la malveillance, c’est un ?tat o? on est beaucoup plus en harmonie avec soi-m?me et forc?ment cela sera per?u positivement par les autres donc ?a va faciliter la confiance, la coop?ration, l’esprit d’?quipe, la joie de faire des choses ensemble.

On sait que la coop?ration, quand elle est spontan?e, est une des activit?s les plus satisfaisantes chez l’?tre humain.

On est d?j? en tant qu’?tres humains des supers coop?rateurs, il y a un tr?s bon livre en anglais fait par Martin Novak qui indique qu’il faut maintenant qu’il faut passer ? un degr? sup?rieur de coop?ration. Maintenant, c’est au niveau de la plan?te. Tout ce que l’on fait affecte tout le monde et sur la dur?e. Avant, il y a 12 000 ans, il y avait 5 millions d’?tres humains sur Terre, l’impact ?tait n?gligeable, aujourd’hui on est les acteurs principaux de l’?tat de la plan?te pour quelques g?n?rations.

Je crois que l’id?e d’aller dans cette direction : davantage de bienveillance, de coop?ration, de convivialit?, renouer avec la confiance au sein des entreprises, d’abord ?a assure la prosp?rit?, ?a donne une meilleure joie de vivre et de travailler, ?a va dans ce sens plus global o? nous ne sommes plus isol?s dans notre coin, tout est reli?. C’est une prise de perspective qui est utile..

Source: Youtube

​Read More
vivre heureux
Bien-être, Développement Personnel, Gestion des Emotions

MODE D’EMPLOI POUR VIVRE HEUREUX

MODE D’EMPLOI POUR VIVRE HEUREUX

L?amour un mot qui peut paraitre bien loin de nous quand on voit certain news et qu?on prend conscience de ce que l??tre humain est capable de faire dans ce monde, le meilleur comme le pire. Le v?ritable amour est un sentiment ultime de bien-?tre de bienveillance qui ?mane de ton ?tre et qui peut t?apporter absolument tout ce que tu souhaites dans ta vie !? Nous recevons en proportion de ce que nous apportons autour de nous, plus vous diffuser d?amour plus vous diffuser de bonnes intentions, plus vous apporter le bien pour vous, pour les personnes qui vous entoure ou pour une communaut? de personnes plus large, plus vous ressentez ce type d??motions au fond de votre ?tre, plus ce type d??motions fera partie int?grante de votre vie et plus vous recevrez d?amour des personnes qui croiseront votre chemin.

Vous serez amen? dans les bons endroits, vous rencontrerez les bonnes personnes, la vie vous am?nera sur un chemin magnifique un chemin avec une saveur sp?ciale, une saveur unique, remplie de cadeaux et de magie ! Peu de gens dans ce monde ont conscience de la puissance des sentiments comme l?amour et la gratitude ! Vous attirez ? vous les choses qui sont sur la m?me fr?quence vibratoire que vous ! Plus cette fr?quence est basse, plus vous attirez alors de choses et de situations bas? sur la m?me fr?quence !? Quand vous insultez quelqu?un, quand vous rabaissez quelqu?un, quand vous faites ? une personne ce que vous n?aimeriez pas qu?on vous fasse ? vous m?me, dites-vous qu?il y aura un impact dans votre vie !? Cet impact ne sera pas forc?ment imm?diat, mais il sera bien l? ! Une personne peut transformer totalement sa vie en commen?ant simplement ? envoyer de l?amour aux gens qui l’entoure et ? exprimer de la gratitude pour ce qu?elle ? et pour que ce qu?elle ait.

Je parle ici d?un amour PUR, du v?ritable amour.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=JtAdpGooIRY[/responsive_video]

La gentillesse, la bienveillance envers les autres, vous ?l?ve-vous m?me vers des niveaux extr?mement ?lev?s. Si la majorit? des gens qui peuplent cette plan?te prendrait conscience de ce ph?nom?ne, le monde tout entier en serait impact?,?la plupart des personnes comprendraient d?une mani?re ?clair la raison de pourquoi leur vie semble si compliqu?, si dur, si p?nible…

Toi qui regardes?cette vid?o, consid?re chaque action que tu effectues?et chaque parole comme un aimant, cet aimant va t?amener dans ta vie des r?sultats qui vibre ? la m?me fr?quence que l?action que tu as effectu?e?! Comment te comporterais-tu si tu voyais les choses sur cet angle, tu modifiais des choses dans ta vie ?

Prends aujourd?hui une personne dans tes bras, et envoie-lui de l?amour, pas pour faire semblait, pas un petit c?lin ? la va-vite, un vrai c?lin, cr?er une vraie connexion avec toi et la personne que tu vas prendre dans tes bras, comment te sens-tu apr?s ?a ?? Est-ce?que tu te sens bien ? Est-ce?que tu ressens du bonheur ? Est-ce?que tu ressens de la joie ? Peut-?tre que des larmes de bonheur ont envie de couler sur ton visage ? Si c?est le cas laisse-les couler, tu n?as pas avoir honte de pleurer, car tu n?as pas ? avoir honte d??tre humains et de laisser tes ?motions s?exprimer.

Hier par exemple au moment ou j??cris?ce texte, des larmes ont coul? sur mon visage en regardant un documentaire, dans ce documentaire une femme t?moignait des ?v?nements cruels?qui lui sont arriv?s, elle?a?fait parti depuis sa naissance de ce qu?on appelle les enfants?de dieu, elle expliquait, qu?on lui ? enseigner que pour ?tre en communion avec dieu, il fallait quelle se mettre ? faire des pratiques?sexuelles, elle explique que dans sa communaut? d?s l??ge de 6 ans les enfants sont tous abus?s?sexuellement et commence leur vie avec l?id?e que c?est le v?ritable amour et qu?il n?ont pas le choix !

Aujourd?hui elle ? 26 ans elle tente de se construite, mais c?est tr?s difficile, ?elle n?a jamais v?cu de vraie relation elle ? des envies?de suicide comme sa m?re et son fr?re !? Comment peut-on imaginer que des personnes dans ce monde puisse commettre de telle atrocit????Au moment de faire son t?moignage plus de 2.000 personnes l?entourent?et plus de 2.000 personnes lui envoie un sentiment profond d?amour, des personnes l?a prenne dans les bras et elle ? une indication de comment faire de ses ?v?nements?tragiques sa plus grande force !! Aujourd?hui cette femme?a??crit son premier livre pour partager son histoire, elle vient en aide ? d?autres femmes victimes?de traumatisme ? travers le monde, malgr? cet ?v?nement incroyable, elle arrive ? ressentir de la joie et ? se cr?er d?intenses?moments de bonheur.? Cette femme portant aurait pu laisser la haine l?envahir tout au long de sa vie et elle cette haine serait en effet justifi?e, mais elle ? d?cid? d?avancer, elle ? d?cider de trouver la force de continuer, et faire de cet ?v?nement une force incroyable, qui va venir en aide aux autres et c?est pr?cis?ment pour cette raison qu?elle arrivera elle aussi ? revivre des moments de joies et de bonheurs.

Est-ce?que c?est facile, non?? Nous avons tous des raisons dans notre vie et tant d?occasions se pr?senterons ? vous de ressentir et d?exprimer de la haine de la col?re, du m?pris envers les autres et tout autre comportement toxique !? Choisissez l?amour, choisissez la bienveillance, choisissez la gratitude quoiqu?il vous arrive ! ?En faisant ce choix vous choisissez le bonheur, en faisant ce choix vous vous offrez la possibilit? de vivre ce que la vie a de plus beau ? vous apporter ! Vous allez de attirez ? vous toutes les situations et les personnes qu?il vous faut sur votre chemin pour y parvenir !? Quand une personne tr?buche, relev?e l? ! Quand une personne se trompe, dites-lui qu?elle fera mieux la prochaine fois !? Quand une personne est en difficult?, aidez-la !? Tag les personnes ? qui tu voudrais?exprimer de l?amour, partage cette vid?o autour de toi et diffuse des messages de paix, des messages inspirants, des messages de bonheur il y a tellement d?atrocit? dans ce monde qu?il est inutile d?amplifier ce ph?nom?ne en partageant ce type de news.

Je vous aime, et je vous dis un grand MERCI pour tout ce que tu vous m?avez apport? dans ma vie !

.

As found on Youtube

​Read More
Bien-être, Développement Personnel

Comment vivre des moments MAGIQUES

Vivre Des Moments Magiques

Bonjour, ici Olivier Roland. Je suis ? Silverton dans le Colorado et je vais partager avec vous l?importance de vivre de temps en temps des aventures qui nous font penser que nous sommes dans un film, l?importance de r?aliser nos r?ves. On a tous des r?ves de gamin qui restent ancr?s en nous. On peut avoir envie de piloter un avion, d?aller dans un vieux train ? vapeur et de vivre une exp?rience magique. On peut avoir envie d?aller dans l?espace, de rencontrer des cr?atures extraordinaires au fond de l?oc?an.

Malheureusement, on est tr?s nombreux au fur et ? mesure de notre vie ? mettre ses r?ves de c?t?, les d?consid?rant en se disant que ce sont des r?ves de gamin et qu?on s?en fout, ou le plus souvent ? procrastiner et ? se dire qu?on le fera plus tard. Et souvent, on se retrouve ? la retraite ? 60, 65 ans o? on a tout le temps qu?il faut pour r?aliser ses r?ves, mais on n?a plus l??nergie, on est blas?, on s??merveille beaucoup moins facilement.

On a un exemple dans le film d?Am?lie Poulain o? le p?re de l?h?ro?ne se dit : oui, ce serait g?nial si je pouvais ?tre plus jeune.

Si j?avais l??nergie, j?irais voyager. Elle prend son nain de jardin et l?envoie partout dans le monde. Son nain de jardin lui ?crit des cartes postales en lui disant : je me balade et tout. Et ?a lui donne le d?clic. Donc, j?aimerais vous donner le d?clic parce que, que vous soyez ? la retraite ou pas, on s?en fout.

La cl? pour r?aliser vos r?ves, pour vivre des aventures extraordinaires, pour avoir l?impression d??tre dans un film, c?est ? un moment donn? de se dire : je vais me mettre en action, je vais faire le premier pas, je vais r?aliser ce r?ve. Et souvent, on se rend compte que tous ces r?ves qui nous faisaient avoir des ?toiles dans les yeux quand on ?tait gamin ne sont pas des r?ves inaccessibles.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=1WiOKatZ-FU[/responsive_video]

?a ne co?te pas si cher d?aller dans une ?le tropicale paradisiaque avec du sable blanc ? perte de vue, des magnifiques palmiers, des eaux turquoises o? vous voyez des poissons magnifiques dans les eaux.

Aujourd’hui, vous pouvez aller en Tha?lande. Cela co?te peut-?tre 1 000 euros aller-retour le billet d?avion. Et une fois sur place, avec 500 euros par mois, vous ?tes le roi du monde. Vous pouvez vous amuser, vous ?clater, vivre quelque chose d?extraordinaire dans un lieu paradisiaque qui vous fera penser : mais qu?est-ce que je fous en France dans la grisaille ? Je ne dis pas qu?en France, il n?y a que des endroits moches, mais c?est pour vous dire qu?il y a tellement de gens qui regardent Koh-Lanta ? la t?l?, qui voient des paysages de carte postale, qui se disent : ce serait tellement bien si j?avais l?argent, si j??tais millionnaire, si je pouvais faire ?a.

Il y a une question un peu d?argent, mais c?est tr?s abordable pour la plupart des gens si par exemple vous pouvez couper dans vos d?penses : si vous fumez, vous arr?tez de fumer.

Arr?tez de d?penser dans des trucs que vous achetez pour compenser le fait que vous ?tes dans une vie stressante, etc. pour vous payer des choses qui valent vraiment la peine. Je dis toujours : je gagne tr?s bien ma vie et je m?en fous compl?tement de poss?der des objets. Je me suis d?barrass? de 90, 95% de mes possessions pour mon d?m?nagement ? Londres. Par contre, ce que j?aime faire, c?est m?offrir des exp?riences. C?est tellement extraordinaire, c?est quelque chose qui m?rite d??tre fait et refait. J?aimerais que vous ayez aussi l?inspiration, le d?clic pour vous mettre en action et vivre une aventure extraordinaire qui vaut largement toutes les possessions du monde..

Sources: Youtube

​Read More
Bien-être, Développement Personnel, Philosophie et Spiritualit, Programmation Neuro-Linguistique

Bill O’Hanlon sur l’art de travailler moins et vivre la bonne vie

L’art de travailler moins

 

Bonjour, Bill. Donc Bill est un psychoth?rapeute renomm?, un auteur renomm?. M?me en France tu es connu pour ton travail sur l’hypnotisme. Tu ?tais un des ?tudiants de Milton Erickson. Et tu viens de publier un nouveau cours, dont le titre est ? Time to Spare ?. ? Time to Spare ? [Du Temps ? Gagner] Tu as plus de temps que n?cessaire. Oui, c’est vraiment int?ressant, parce que beaucoup de personnes ayant du succ?s, comme tu dis, sont toujours tr?s occup?es.

Presque tous les gens que je connais, qui ont eu du succ?s, qui se sont bien d?brouill?s dans leur vie, tu leur demandes comment ils vont, ils disent :

? Oh, je vais bien, mais je suis tellement occup?, tellement occup?, j’ai toujours des trucs ? faire ?. Et je viens d’un endroit o? j’?tais un hippie, j’avais de longs cheveux, jouais de la guitare… Je n’?tais pas occup?, mais je n’avais pas d’argent. Je me fichais de l’argent, je n’en voulais pas. Et puis j’en ai eu marre d’?tre pauvre, sans argent, et ma carri?re a connu un beau succ?s.

Je suis devenu psychoth?rapeute, puis auteur, puis un orateur, je voyageais ? travers le monde, de trois ? quatre fois par mois, et j’avais plus d’argent.

Mais j’?tais trop occup?. Je n’avais pas le temps de prendre soin de moi. Je m’ennuyais m?me avec mes amis. Ils voulaient passer du temps avec moi. ? Oh non, je dois passer du temps avec mes amis. ? J’adore mes amis. Mais parce que j’?tais trop occup?, je voyais ?a comme un devoir, ou un fardeau.

Tu ?tais un drogu? du travail. C’?tait toute ta vie. Le travail ?tait divinis?. Plus tu te fais d’argent, plus tu travailles. Les gens t’admirent, tu as du succ?s. C’est une sorte de d?pendance. Alors la premi?re chose que j’ai faite ?tait de me rendre compte que je ne g?rais pas l’argent de la bonne fa?on. D’abord, puisque j’?tais si occup?, je me permettais beaucoup. Je prenais des premi?res classes, je payais des milliers de dollars de plus parce que je le m?ritais.

Du coup je devais travailler plus pour pouvoir me payer des voitures de luxe, de gigantesques maisons, de nouvelles guitares, peu importe ce que c’?tait.

C’?tait une mauvaise spirale. Oui, ce n’?tait pas bien. Alors j’ai commenc? ? combler les pertes d’argent. La seconde chose ?tait que je ne faisais pas attention o? je mettais mon argent. J’?tais si occup? que je ne faisais pas attention. Je faisais de l’argent, je faisais le travail, j’?tais d?pendant au travail. Alors je me suis dit, d’abord tu dois combler les pertes d’argent, ensuite je devais combler les pertes de temps. Il y a des gens qui me font gaspiller mon temps, ils prennent trop de temps. Ok, je dois arr?ter de consulter mes mails si souvent. Je dois… Les gens, qui ne m’apportent rien, pas les amis, les connaissances professionnelles, je n’ai pas besoin de passer du temps avec eux.art de travailler moins

Quelqu’un d’autre doit les g?rer.

Je ne perds plus de temps avec eux. Je devais arr?ter ces pertes d’argent. Et puis je n’?tais plus efficace. J’?tais d?sorganis?. Encore, parce que j’?tais occup?, et que je suis naturellement d?sorganis?. Alors j’ai demand? de l’aide et j’ai r?organis? toute ma maison. Je me suis d?barrass? de choses. Livres, cassettes,… J’avais de nombreuses cassettes vid?o sur mon travail pendant toutes ces ann?es. Des cassettes audio, des CDs,… J’ai tout num?ris?. ?a m’a pris deux ans. C’?tait difficile.

J’allais dans mon bureau, je mettais une vid?o, et je num?risais tout sur mon ordinateur. Et apr?s deux ans, j’avais un paquet de disques durs. Et je les ai stock?s sur le Cloud. J’avais moins de choses. Moins de choses, plus d’?nergie. Plus de temps. Et je pouvais trouver tout ce que je voulais. Parfois, comme je disais avant qu’on commence, j’avais beaucoup d’?quipement ?lectronique, puisque je faisais des vid?os, des ateliers,… Parfois je ne trouvais pas une partie de l’?quipement que je cherchais, parce que tout ?tait si d?sorganis?, alors j’en achetais un autre.

?a faisait plus d’argent.

– Ajoutant du d?sordre. Plus de d?sordre, et plus d’argent. Donc commencer ? combler les pertes est la premi?re ?tape.

Les pertes de temps. Les pertes d’?nergie. Les pertes d’argent. Donc il y a des gens qui drainent ton ?nergie. Il y a des choses qui drainent ton ?nergie. Et plus tu en as, plus tu bloques ton ?nergie. Alors j’ai commenc? ? d?bloquer cette ?nergie. – Donc plus d’?nergie bloqu?e. Int?ressant. Tes objets sont de l’?nergie bloqu?e. Et tu dois acheter une maison plus grande pour ranger ces objets.

C’est int?ressant parce que… Combien de temps a-t-il fallu pour te rendre compte de cet encombrement ?

Je le savais depuis des ann?es, mais je ne faisais rien pour changer ?a. C’est un probl?me. Oui. J’ai travers? une crise, j’ai travers? un divorce… J’ai pens? ? Je ne veux plus vivre comme ?a ?. L’argent ne vaut pas tout ?a. Il y a l’amour, et la qualit? de vie. Et j’ai lu ? Four Hour Work Week ?, ainsi qu’un autre livre ? Ton argent ou ta vie. ? C’?tait un livre qui disait de faire attention ? son argent, d’?tre conscient de ce qui rentre et ce qui sort.

Donc il y a quatre zones o? je pense qu’on peut combler les pertes, pour ?tre plus efficace.

Je dirais l’argent, l’?nergie. Savoir g?rer son ?nergie. L’attention. Ce ? quoi il faut faire attention. Quelque chose qui capte ton attention. Jouer ? Angry Birds sur ton ordinateur ou aller sur Facebook pendant des heures. Des distractions. Tu te dis que tu n’y resteras que quelques minutes, puis tu l?ves les yeux et tu r?alises que ?a fait 2 heures que tu y es. Si c’est ce que tu veux faire de ton temps, c’est g?nial.

Je dois savoir o? mettre mon ?nergie, mon attention et mon temps.

Et comment d?penser mon argent. Donc d’abord tu combles les pertes, et ensuite tu ajoutes plus sans ajouter de nouvelles activit?s. Tu deviens plus efficace.

Ce qui est une des raisons de notre rencontre aujourd’hui. Parce que tu connais une m?thode pour faire de l’argent sans trop travailler. Et quand tu travailles dans une entreprise, ou comme moi quand j’?tais psychoth?rapeute, Je devais travailler plus pour gagner plus.

Et si tu apprends comment travailler plus efficacement, Un revenu passif, un revenu r?siduel, apprendre un marketing plus efficace, donc pour la m?me quantit? de travail, tu te fais beaucoup plus d’argent. Je pense que c’est… Je suis parti dans une qu?te. Nettoyer ? fond, stopper les pertes d’?nergie, d’argent d’attention et de temps. Et ensuite ?tre plus efficace quand je travaillais pour faire de l’argent.

Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui nous regardent et qui se disent ? Ouais, je veux faire ?a ! ? Alors quelle serait la premi?re ?tape pour eux ? La toute premi?re.

La premi?re ?tape serait de prendre conscience de tout ?a. Car lorsque tu es trop occup? pour faire attention… Je ne connaissais pas le montant de mes factures, Je ne savais pas combien d’argent je devais l?cher chaque mois pour payer mes factures. Et je me suis assis, j’ai tout mis par ?crit, parce que l’argent est notre canot de sauvetage. J’?tais un peu choqu?.

Tu te sentais plus tranquille ? Je savais combien je devais, combien de temps j’avais. Combien je devais avoir chaque mois. Et j’ai commenc? ? r?duire ce que je devais avoir.

Donc combler les pertes. Prendre d’abord conscience, puis combler les pertes. C’est la chose la plus facile ? faire au d?but. Oui, parce que la plupart des gens n’ont pas conscience de ce qu’ils ont r?ellement besoin.

Et ils continuent de vouloir plus, encore plus, et encore plus. Je pense que ?a c’est encore un autre probl?me. J’ai entendu cette histoire, il y a un moment. Deux auteurs c?l?bres aux ?tats-Unis qui ?taient invit?s ? une f?te, dans la gigantesque maison d’un gestionnaire de fonds sp?culatifs. Et le salon ?tait plus grand que la taille de leurs deux maisons associ?es. Et l’un des deux auteurs a dit, et c’?tait un auteur de best-sellers, ? ?a ne t’emb?te pas, que ce trader de fonds sp?culatifs se fasse plus d’argent en une semaine, que toi dans toute une vie en vendant tes bouquins ? ? L’autre r?pond ? Non, ?a ne me g?ne pas.? ? Allez, tu dois ?tre un peu jaloux. ? ? Non, je ne suis pas jaloux, car j’ai quelque chose que ce type n’a pas. ? ? Qu’est-ce que tu peux avoir ? Il a tout ! ? Et il r?pond ? Je sais ce que « assez » veut dire. ?

Alors la question est : qu’est-ce qui est suffisant ? On se rencontre parce qu’on est dans un groupe de gens qui a beaucoup d’argent.

Et ce type veut plus et encore plus. Ils sont trop occup?s. Ils sont trop occup?s, ils n’ont pas de vie. C’est comme prendre un seau sans fond, peu importe la quantit? de succ?s ou d’argent que tu y mets, ?a ne reste jamais.

Donc tu dois d?cider de la taille du trou du seau, et trouver quand c’est suffisant. Trouver ton ? assez ?. Et dire ? c’est assez ?. Assez d’argent, assez de statut, assez d’argent, assez d’acceptation,… Ce qui est assez. C’est un probl?me pour les entrepreneurs parce que…

La plupart des entrepreneurs ? succ?s ont eu du succ?s parce qu’ils voulaient absolument ?tre l? o? ils sont maintenant. Alors quand est-ce qu’on d?cide que c’est assez ? Je pense que c’est lorsque l’on a besoin de changer. Pour moi, c’?tait une p?riode de crise. J’ai divorc?, c’?tait tr?s douloureux, et je devais repenser la strat?gie qui m’avait amen? ici, qui m’avait offert le succ?s. Peut-?tre que ?a ne t’a pas r?ussi sur d’autres points. Comme pour mes relations personnelles, ou ma relation avec moi-m?me.

Je n’avais pas le temps de faire de l’exercice, je ne prenais pas soin de moi. Et peut-?tre que ?a aurait provoqu? une crise cardiaque, parce que tu voulais en faire trop, ou ne faisais pas de sport, ou ne dormais pas assez.

Et puis tu as une p?riode de crise et tu te dis : ? Je veux changer de vie. ? Normalement, il faut une p?riode de crise, m?me si ce serait sympa aussi sans crise, et de juste faire les changements.

Ce qui t’a amen? ici ?tait une bonne chose, car ?a t’a conduit au succ?s, mais ?a ne te conduira peut-?tre pas l? o? tu veux aller. Tr?s bien, g?nial.

Donc la premi?re ?tape est la prise de conscience. Et une fois que c’est fait, quelle est la premi?re chose ? faire ? Je pense que c’est juste ?crire les choses. Pour moi c’?tait ?crire ce ? quoi je passais mon temps. Marquer o? je d?pensais mon argent, combien entrait et sortait. ?crire ce qui me donnait de l’?nergie et ce qui me vidait de mon ?nergie. Int?ressant. ?crire ce ? quoi je voulais passer mon temps, et ce ? quoi je ne voulais pas passer mon temps. La plupart des gens ont une liste de choses ? faire.

Ils ?crivent toutes les choses qu’ils doivent faire. J’ai commenc? une liste de choses ? ne pas faire. Oh, int?ressant. Je l’ai mise sur le miroir de ma salle de bain. Je l’ai mise sur mon ordinateur. ? NE FAIS PAS ?A ! ? Je ne veux pas faire ceci, ou je ne veux pas passer du temps avec cette ou ces personnes.

Ce sont des activit?s, des personnes ou des choses qui me vident de mon ?nergie. Je ne veux pas de ?a. Donc tu as aussi fait une liste de personnes qui te vidaient de ton ?nergie. Oui, c’est ?a. Ce qu’il dit est vraiment int?ressant parce que les gens bataillent pour leurs possessions, leurs maisons.

Si quelqu’un essaie de p?n?trer chez nous sans notre permission, on riposte. Mais si une personne essaie de prendre notre temps, on ne se d?fend pas autant. – Et ces personnes te demandent : ? J’aurais besoin que tu fasses ?a pour moi ? ? ou ? Peux-tu faire ?a pour moi ? ? C’est pourquoi je ne r?ponds plus au t?l?phone, je laisse faire le r?pondeur, et ensuite je d?cide quoi faire. Je ne regarde plus mes e-mails, quelqu’un les filtre pour moi, et m’envoie ensuite seulement ce que j’ai besoin de faire. Sinon les gens attendent quelque chose de toi. ? H?, je t’ai envoy? un e-mail, tu n’as pas r?pondu. ? Je n’ai jamais promis de r?ponse. Non, merci. J’aime bien cette analogie. On prot?ge sa maison. Ceci est la maison de ton ?nergie, de ton attention, de ton temps et de ton argent.

Donc il ne faut pas avoir peur d’?nerver les gens.

?a arrivera. – Car ce ne sont pas les bonnes personnes. ? chaque fois que tu changes, tu agaces quelqu’un. Mais la plupart des gens comprendront. Je m’explique. Quand quelqu’un veut quelque chose de moi, ?a a l’air int?ressant mais, je prot?ge f?rocement mon temps et mon ?nergie, parce que je veux les utiliser pour les personnes que j’aime. Ceux que j’aime. Ma famille, mes amis,… Et ils disent ? Oh, je comprends, moi aussi. J’aimerais avoir du temps pour ma famille. ? Donc si tu l’expliques diff?remment, ?a ne les ?nervera pas tant que ?a.

Ils peuvent toujours ?tre m?contents car tu ne leur as pas donn? ce qu’ils voulaient. Mais, ?a passe. Super. Merci pour ces super astuces. Si vous regardez encore cette vid?o, j’imagine que c’est parce que vous ?tes vraiment int?ress?. Alors s’il vous pla?t, lancez la premi?re ?tape, la prise de conscience. Faites la liste que Bill vient de vous donner, car c’est tr?s facile. Il faut juste le faire. S’il vous pla?t, faites-le. Sinon ce ne sera qu’une ? masturbation intellectuelle ?. Merci de nous avoir regard?, merci Bill.

Et vous pouvez savoir comment obtenir un cadeau gratuit et comment commencer tout ?a sur : enoughtimeandenoughmoney.com Tr?s bien, je mettrais un lien sur la vid?o.

Merci, au revoir..

As found on Youtube

Trouvez un ?quilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle ICI avec l’HypnoCoaching

​Read More
Bien-être, Développement Personnel, Hypnose Transpersonnelle, Psychologie Quantique

La Divine Matrice 20 cl?s pour cr?er consciemment

20 cl?s de cr?ation consciente de Gregg Braden

auteur de Divine Matrice

 

 

Cl? 1 : La divine Matrice est le contenant de l’univers, le point reliant toutes choses entre elles et le miroir qui nous montre ce que nous avons cr?e.

Cl? 2 : Tout ce qui existe dans notre monde est connect? ? tout le reste.

Cl? 3 : Pour puiser ? m?me la force de l’univers, nous devons nous voir comme une partie du monde plut?t que s?par?s de lui.

Cl? 4 : Des choses qui ont d?j? ?t? unies demeurent toujours connect?es entre elles, qu’elles soient physiquement unies ou non.

Cl? 5 : L’acte de focalisation de notre conscience est un acte de cr?ation.La conscience cr?e.

Cl? 6 : Nous avons tout le pouvoir n?cessaire pour cr?er tous les changements d?sir?s !

Cl? 7 : L’objet de notre focalisation consciente devient la r?alit? de notre monde

Cl? 8 : Il ne suffit pas de dire simplement que nous choisissons une nouvelle r?alit?.

Cl? 9 : C’est le langage du sentiment qui  » parle  » ? la Divine Matrice. Sentez que votre but est atteint et que votre pri?re est exauc?e.

Cl? 10 : Ce n’est pas n’importe quel sentiment qui fera l’affaire. Ne peut cr?er que celui qui est d?nu? d’?go et de jugement.

divine matrice

Cl? 11 : Nous devons devenir dans notre vie ce que nous choisissons d’exp?rimenter comme ?tant notre monde.

Cl? 12 : nous ne sommes pas li?s par les lois de la physique telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cl? 13 : Chaque morceau d’un  » quelque chose  » d’holographique refl?te ce  » quelque chose  » en entier

Cl? 14 : L’hologramme universellement interconnect? de la conscience nous assure que nos d?sirs et nos pri?res sont d?j? rendus ? destination d?s l’instant o? nous les cr?ons.

Cl? 15 : Par l’hologramme de la conscience , tout changement ayant lieu dans notre vie se refl?te partout dans notre monde

Cl? 16 : Le nombre minimal de personnes requises pour  » d?clencher  » un changement de conscience est celui-ci : 1% d’une population

Cl? 17 : La divine matrice refl?te dans notre monde les relations que nous cr?ons dans nos croyances

Cl? 18 : la source de nos exp?riences  » n?gatives  » peut se ramener ? l’une des trois peurs universelles ( ou ? une combinaison des trois) : la peur de l’abandon, de ne pas ?tre ? la hauteur, ou de faire confiance.

Cl? 19 : Nos v?ritables croyances se refl?tent dans nos relations les plus intimes. Cl? 20 : Nous devons devenir dans notre vie ce que nous choisissons d?exp?rimenter dans notre monde..

As found on Youtube

​Read More
Bien-être, Développement Personnel, Motivation

La loi de l’attraction avec Michael Losier

La loi d’attraction avec Michael Losier

 

Bonjour mes d?licieux Cocr?ateurs, c’est Lilou! Je suis tr?s excit?e de vous annoncer aujourd’hui que je vais diffuser et partager avec vous quelque chose que je vais appeler « La s?rie de l’attraction d?lib?r?e » pour le Juicy Living Tour. Comme vous le savez, je suis l’auteur de « J’ai perdu mon job et ?a me plait. » J’ai une chaine t?l? sur le web qui grandit de plus en plus, qui a maintenant ?tait regard?e par plus de 5 millions de personnes. Et maintenant, mon intention est que l’?mission prenne la route pour 12 mois ? travers les USA, et d’interviewer des auteurs, des conf?renciers, mais aussi des gens comme vous et moi.

Voil? mon r?ve, le d?sir de mon c?ur, de partager toutes ces belles informations avec le monde.

Ceci est mon plus grand r?ve, et il y a une semaine j’ai rencontr? Michael Losier, l’auteur de « La loi de l’attraction ». Un livre vraiment g?nial. Et c’?tait super de le rencontrer. Pendant notre d?jeuner, il a compl?tement chang? ma vibration ? propos du sponsoring. Et donc nous faisons cette s?rie car je veux attirer ces sponsors, et nous voulons ?galement partager ce processus avec vous pour que vous puissiez l’appliquer dans votre vie, et r?aliser vos r?ves. Donc c’est tr?s tr?s excitant, car ceci est compl?tement align? avec tout ce que j’ai d?sir?.

C’est vraiment une manifestation en soi, de faire ceci avec Michael, et de le partager avec vous. Donc j’esp?re que cela vous profitera beaucoup. Et maintenant vous allez voir notre premi?re session.

Bonjour tout le monde, c’est Lilou, en live de Chicago, et je suis ici avec mon ami et coach l’auteur a succ?s de « La loi de l’attraction » et voici la premi?re session de coaching que nous faisons avec Michael, alors que je suis sur le point d’embarquer ? bord du Juicy Living Tour. Nous appelons ces s?ances « La s?rie de l’attraction d?lib?r?e ». Michael va me coacher pour que je puisse attirer les sponsors, les fonds, l’?quipe, tout ce qui est n?cessaire pour embarquer ? bord de cette magnifique tourn?e pendant 12 mois.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis l’auteur de « J’ai perdu mon job et ?a me plait », qui est un journal documentant 30 jours de loi de l’attraction d’une personne qui cherche le boulot de ses r?ves. Donc je suis tr?s en phase avec la loi de l’attraction mais je veux la perfectionner, et v?ritablement employer toute la magie de cet univers, et y parvenir.

Donc ceci va ?tre une approche tr?s pratique, cette s?rie sera live avec Michael. Et nous voulons la partager avec vous car il y aura beaucoup de conseils et de pratiques ? appliquer dans votre vie. Michael, c’est si g?nial de t’avoir avec nous pour cette s?rie ! Vraiment tr?s excitant ! Merci. Je t’en prie. Et je suis ravi d’en faire partie. Surtout car je n’ai jamais laiss? quelqu’un voir ce qu’il se passait lors d’une session de coaching. Dans la plupart des cas c’est tr?s personnel, et c’est toi qui a propos? qu’on l’enregistre et qu’on partage cette s?rie avec le public.

Donc pour ceux qui regardent, m?me si je ne leur parle pas directement, je veux qu’ils prennent une feuille et un stylo, car le processus que nous enclenchons est vraiment un processus, et comme c’est un processus, on peut le r?p?ter autant de fois que l’on veut.

Donc nous allons l’utiliser ? maintes reprises, et nous allons aussi faire beaucoup de choses de fa?on intuitive. Mais le but reste le m?me. Et notre but est que tu sois dans un bus, en toute abondance, en plein voyage du Juicy Living Tour. Et ce n’est pas notre travail de savoir comment ?a va se faire, Mais c’est ? nous d?utiliser la loi de l’attraction pour y parvenir.
loi attraction

Oh oui ! J’adore ! Clap clap clap clap ! Donc pour donner un contexte, quand nous nous sommes rencontr?s pour la premi?re fois il y a environ une semaine ? Chicago, nous nous avons d?jeun? au restaurant de Karyn, et je t’ai appris quelque chose que je fais en priv? avec mes amis et maintenant tu le fais en public. Comme nous allons s?rement le faire en public dor?navant, montrons-leur ce que ?a veut dire. Quand il y a quelque chose que l’on aime et qui nous excite, on ne le dit pas, on ne dit pas « oh j’arrive pas ? y croire! », on applaudit.

On fait ceci.

Avant quand on s’?crivait, je disais « applaudissements » et tu ne comprenais pas, et quand on a d?jeun? ensemble, tu as dit « aaah, voil? ce que ?a veut dire ! » Quand notre corps se sent bien, on est heureux, on applaudit, et cela peut sembler ?trange, mais cela fait partie d’?lever sa vibration ! C’est un moyen de reconna?tre ce qui se passe, d’y porter son attention. Donc aujourd’hui est notre premi?re session de coaching, pour manifester ton r?ve du Juicy Living Tour.

Un petit rappel, je sais que tu ?tais ? ma conf?rence ? Chicago donc tu m’as entendu le dire, le processus que nous allons utiliser s’appelle « l’attraction d?lib?r?e », qui est donc l’application de la loi de l’attraction de fa?on d?lib?r?e. Et les gens demandent, « Quelle est la diff?rence entre la loi de l’attraction et l’attraction d?lib?r?e? » Et bien la diff?rence est le mot « d?lib?r?e ».

Tu vois, la loi de l’attraction attire d?j? des choses auxquelles on donne notre ?nergie. M?me si on ne le fait pas expr?s, on attire ce qui correspond ? la vibration que l’on ?met.

Donc lorsqu’on attire quelque chose, positif ou n?gatif, cela veut dire que l’on a d’abord ?tablis la vibration qui va la cr?er. Et toi tu veux cr?er quelque chose de nouveau dans ta vie. Et la seule fa?on d’attirer quoi que ce soit en employant la loi de l’attraction, est d’?mettre la vibration de ce que l’on va attirer.

C’est ce que fait la loi de l’attraction. Elle assemble les vibrations. Donc si tu n’?mets pas la vibration de ce que tu veux attirer, la loi de l’attraction ne peut pas te l’envoyer, car elle ne peut faire que quoi ? Elle ne peut qu’assembler. Et l? maintenant, ton d?sir de faire ce Juicy Living Tour en bus, m?me si l’id?e t’enthousiasme, elle n’est pas enti?rement int?gr?e dans ta vibration pr?sente.

Et si tu te dis « si, elle l’est ! » Et bien, si elle l’?tait, tu aurais d?j? ton d?sir.

Donc ? travers cette s?rie et ce processus, pour qui que ce soit qui veut attirer quoi que ce soit, nous allons d?lib?r?ment int?grer la vibration de ce que nous d?sirons, pour en faire comme une bulle qui nous entoure. Tu te souviens, dans la conf?rence, on parlait de la bulle ? Nous devons nous assurer que tu ?mets la vibration de ce que tu d?sires, et non pas ce que tu ne veux pas. Oui. Donc l’une des choses que nous allons faire aujourd’hui est un petit test vibrationnel. Premi?rement, je dois savoir quelle est ta vibration quant ? ton d?sir. Et c’est comme ?a que j’utilise la loi de l’attraction dans mon propre business.

Je le fais pour attirer les clients id?aux, les conf?rences id?ales, les vols id?aux, les sponsors id?aux. Donc tout doit ?tre align?, ? un niveau de vibration. Entre parenth?se, tout ce que l’on d?sire existe en dehors de notre vibration pr?sente, donc nous devons continuer ? inclure la vibration de ce que l’on d?sire. Et souvent, surtout quand c’est un grand r?ve comme celui-ci…

Pour moi, faire cette tourn?e ? travers les US, et interviewer des auteurs comme toi, c’est vraiment le plus grand de mes r?ves. Donc il y a beaucoup de peurs et de blocages qui remontent ? la surface. Et c’est pour ?a que je suis si reconnaissante de t’avoir attir?. ?a c’est la toute premi?re manifestation ! Je suis en alignement total avec cette manifestation ! C’est bien que tu en parles, car souvent, les gens ne c?l?brent que la manifestation de l’?v?nement en question.

C’est ? dire que, tu ne vas pas attendre d’avoir ton bus pour ?tre heureuse, tu excit?e tout au long du processus, et ceci est important. Je sais que tu connais bien ce processus. Il faut vraiment c?l?brer tout ce qui nous arrive qui est en alignement avec le d?sir, jusqu’au but final ! Ce n’est pas tr?s probable que tu attires un bus compl?tement sponsoris? demain.

Il y a une grande distance entre o? tu es et o? tu voudrais ?tre.

Donc nous devons attirer des choses qui sont en alignement avec ce d?sir. Qu’est-ce que ?a pourrait ?tre ? ?a peut ?tre des contacts, des ressources, des informations, des opportunit?s, des livres… quoi que ?a soit qui puisse se manifester sur ton chemin. Ce qui est important, c’est qu’on ne pas essayer de deviner exactement ce que ?a va ?tre. Avec la loi de l’attraction, si on essaie de savoir d’o? les manifestation vont provenir, on limite les choix. C’est comme si on allait sur internet et qu’on ?crivait ce que l’on veut, puis qu’on disait, « et au fait Google, voil? exactement o? tu dois aller le trouver ». On ne va pas faire ?a. Donc on va employer l’attraction d?lib?r?e, et il y a 3 ?tapes dans ce processus. 1. Identifier le d?sir. 2. Emettre la vibration. 3. Se d?barrasser des doutes. Oui et pour le coup je pense qu’il y en a pas mal ! Donc pour commencer aujourd’hui…

Cela fait une semaine que l’on s’est rencontr?s. Nous avons travaill? avec ta vibration au sujet de tes sponsors id?aux. J’aimerais que tu me parles de ce que tu as appris, et de ton exp?rience.

Et bien c’?tait ?norme. Car tu m’as spontan?ment demand? de faire cette liste. J’adore que tu ne puisses t’emp?cher d’?tre un coach ! D’un coup j’ai chang? toute ma vibration au sujet du sponsoring. J’ai pu voir ce que j’?mettais avant, « les sponsors sont difficiles ? obtenir, l’argent n’est pas l?, nous sommes en pleine crise, ils ne pourront pas voir la valeur de ce projet, je vais devoir travailler dur et sans r?sultats » etc.

Et gr?ce ? cela, nous avons r?dig? une liste de clart?, et quelques jours plus tard, j’ai re?u un email, de la part d’un gros sponsor potentiel europ?en, et c’est lui qui m’a contact?e, ce qui ?tait une des choses sur ma liste.

J’avais dit « je ne veux pas demander ». Et tu m’avais dit, « ok, si tu ne veux pas demander, qu’est-ce que tu veux ? » et je t’ai dit « j’aimerais vraiment qu’ils viennent ? moi ». Et donc cette personne s’est introduite ? moi, et m?me si je ne sais pas si ?a va ?tre le sponsor, j’adore sentir que je me rapproche du but.

Cette personne me disait vraiment qu’il y avait une possibilit? de sponsoriser la tourn?e enti?re. C’est tellement ?norme que maintenant j’ai des peurs qui remontent. Parce que ?a semble tellement parfait que des doutes ?mergent. Et je vais le rencontrer le 23 ou 24 Septembre. Je ne sais pas si ?a va marcher, donc je veux avoir des plans B. Tr?s bien. Donc je vais t’arr?ter l?.

Mon travail n’est pas de t’aider avec ta vision. Ton d?sir est tr?s clair, n’est-ce pas ? Tu n’as pas besoin de moi pour savoir ce qu’est ton r?ve ou ton but. Mais mon travail est de t’?couter pour identifier les blocages qui emp?chent la manifestation. Car si tu avais seulement ce d?sir puissant, et pas le moindre doute, le bus serait gar? devant chez toi l? maintenant ! Donc rappelle-toi bien des r?gles.

La vitesse ? laquelle tu attires ton d?sir, qui est donc le bus du Juicy Living Tour, le sponsor, ne d?pend pas de la force de ton d?sir. Elle d?pend des blocages qui emp?chent la manifestation, c’est ? dire les doutes. Donc pour r?sumer, nous avons fait une liste de toutes les choses que tu as dites ? propos des sponsors, puis je t’ai montr? la liste.

Tu te souviens ? Il y avait au moins 10 choses. C’est presque embarrassant. « Wow, c’est ?a la vibration que j’?mets? » Tu ne te serais pas imagin? ?a, n’est-ce pas ? Si tu le dis, tu y portes ton attention. Si tu y penses, tu y portes ton attention. Donc ce que j’ai fait, c’est que j’ai extrait cette vibration. On a fait un test de vibration et on a identifi? tout ce que tu n’aimais pas ? propos du sponsoring, et ce n’?tait pas tr?s beau ? voir, ouf ! La loi de l’attraction ne peut que s’accorder ? ta vibration. Et ensuite je t’ai demand? la question « reset », car notre but et de r?initialiser ta vibration au sujet des sponsors.

Car tu recevais seulement ce que tu ?mettais, c’est ? dire rien du tout ! J’?mettais des vibrations n?gatives, c’est s?r.

Avant notre rencontre, je n’arrivais juste pas ? voir que c’?tait possible. Oui. Cela ne veut pas dire que tu es une personne n?gative, ?a veut simplement dire que tu avais des doutes ? propos du processus, et je veux que tout le monde sache cela. M?me moi j’ai des doutes parfois, et ?a ne veut pas dire que je suis n?gatif, mais une pens?e peut engendrer des vibrations n?gatives. Donc je ne veux pas que tu t’en veuilles pour ?a. Merci. Oui c’est tout ? fait vrai. Ok, c’est bien. Donc ce qui s’est pass?, c’est que quand ta vibration a chang?, car sur la liste tu as not? ce que tu ne voulais pas et ce que tu voulais, lorsque les mots ont chang?, tu t’es sentie mieux.

« Je veux qu’ils me contactent… » Je me souviens de ton langage corporel, tu ?tais assiste droite, tu te sentais bien ! En ce moment pr?cis, nous avons lanc? une nouvelle vibration.

Tu as enclench? un mouvement d’?nergie pour cette nouvelle vibration. Et maintenant, la loi de l’attraction est en train de trouver des vibrations similaires ? celle que tu as ?mise, et cela a engendr? et orchestr? un email d’une personne qui a pris l’initiative de te contacter. De but en blanc. Donc dis moi, quelle est la valeur de c?l?brer le fait que cet email est si proche de la liste de tes d?sirs ? C’est immense, parce que ?a permet de marquer chaque ?tape. Je ressens gratitude, c?l?bration, et validation que je suis en train d’attirer mon d?sir, et de participer ? cette cr?ation, ce qui est encore mieux ! Ok. Maintenant j’aimerais que tu utilises le mot « vibration » dans ta r?ponse.

Donc, l’importance de c?l?brer la manifestation proche de la liste que tu as cr??e, car tu as dit que ce n’est peut-?tre pas le bon sponsor, mais on ne va pas parler comme ?a..

Donc quelle est la valeur de c?l?brer d?lib?r?ment ? quel point tu es proche de ce que tu as ?crit, du d?sir exprim? dans ta liste ? La valeur est reli? au fait que ma vibration s’aligne avec mon d?sir. C’est tout ? fait ?a. Voil? la r?ponse. Tu peux seulement l’attirer, si tu l’?mets ! Ce n’est pas ma r?gle, c’est la r?gle ! Applaudissements. Tu ne peux l’attirer que si tu ?mets la vibration qui en accord avec ton d?sir. La loi de l’attraction, c’est comme des petits doigts qui cherchent, qui cherchent, qui cherchent, la vibration qui correspond ? celle que tu ?mets. Et lorsque tu c?l?bres les r?sultats, tu te prouves que ton d?sir est en train de voir le jour. Tiens, voil? un preuve ! Et encore une autre, et une autre ! Et chaque fois qu’il y a une preuve, cela tait une certaine voix qui dit quoi ? Tu ne peux pas.

Tu ne peux pas avoir ?a. Cette « loi de l’attraction » ne marche pas. Quelqu’un t’a contact?, et pas l’inverse ! Y a de quoi c?l?brer ! Oui, au d?part je suis excit?e, mais apr?s, de suite je me dis, « Euh…

Comment vais-je g?rer ?a? C’est trop ?norme…  » D’accord. Donc on va travailler l?-dessus aujourd’hui. Par contre, je vais te demander d’utiliser le mot « et » ? la place du mot « mais ». C’est tr?s bien de faire ?a. Par exemple, tu as dit quelque chose de positif, puis « mais ». Si tu le remplaces avec « et », on comprend quand m?me. Donc dessine un cercle de la taille d’une balla de golf, et ?cris le mot « mais » ? l’int?rieur.

Et ensuite, tu barres. De cette fa?on on imprime cette image dans ta m?moire, comme ?a chaque fois que tu voudras dire « mais » tu diras « et ». Tu es bon ?l?ve ! Donc je pourrais te dire « Tu es l? gr?ce ? moi ». Et lorsque tu lis cet email, si proche de ton d?sir, tu peux te dire « Cet email est l? gr?ce ? moi », « C’est moi qui ai attir? ?a ».

Certaines personnes diraient que c’est juste une co?ncidence, et nous r?pondrons « Oui, ?a l’est », car une co?ncidence est une preuve de la loi de l’attraction. Et ils diront « Ce n’est qu’une synchronicit? ! ». Oui ?a l’est. C’est une preuve. De dire que c’est une synchronicit?, que c’est arriv? par hasard, que c’est sorti de nulle part, tout ?a, ce sont des preuves de la loi de l’attraction.

Et c’est toi qui les cr?es. Dis le, « c’est l? gr?ce ? moi ». C’est l? gr?ce ? moi ! C’est vrai. Cet email est l? gr?ce ? toi, et tu es l? gr?ce ? moi ! Oui.

Et pour ceux qui regardent, ils ont attir? cette vid?o ! C’est ?a. Ils sont en alignement. Quelque part, ils ont pos? la question vibratoire, Je ne comprends pas vraiment cette loi de l’attraction, j’ai besoin de voir comment l’appliquer. comme si ils avaient pos? la question sur Google, et que la page est enfin apparue ! Tadaaaa ! Et maintenant on est l? ! Oui ! Donc maintenant on va retourner au sponsoring. On a obtenu la clart?, le d?sir, gr?ce au contraste. ?tape num?ro 2, tu y as donn? ton attention, tu l’as ?cris, tu en as parl?, tu as applaudis et c?l?br?, et lorsque tu as ?mis cette ?nergie, la loi de l’attraction s’y est align?e et t’a apport?e une manifestation correspondante. J’emploie le mot « alignement ». ?a ne veut pas dire que c’?tait parfait. C’?tait align?, n’est-ce pas ? Et si c’?tait une page internet, il faudrait un double-clic pour d?couvrir si la page correspond vraiment ? notre recherche.

Si tu fais une recherche sur internet, il faut ouvrir le document ! Donc il faut que tu contactes cette personne, pour d?couvrir si elle est proche de ton d?sir. J’ai discut? avec lui, et c’?tait vraiment int?ressant.

Ce serait une collaboration parfaite. En tout cas pour l’instant. Oui. Donc quelle est l’histoire dans ta t?te au sujet de l’?tape suivante ? Je me mets ? douter de moi-m?me. Et qu’est-ce qu’il dit, ce doute ? Je ne suis pas ? la hauteur, je vais tout g?cher. Le meeting ou la tourn?e ? Le meeting.

Ok. Le rendez-vous. Car il veut que je rencontre le pr?sident de la compagnie. Et cette personne doit ?tre convaincue par l’impact de l’internet, il est un peu ?g?. C’est l’un des hommes d’affaires les plus importants ici ? Chicago. Donc l’id?e c’est de leur montrer comment int?grer leur produit.

Et quel est ton niveau de confiance en toi quand tu dis cela ? Que te dis-tu quand tu penses ? comment tu devras expliquer tout ?a au pr?sident ? Que ce ne sera pas clair. Je sais que je ne suis pas toujours claire dans ma fa?on de m’exprimer. Et puis aussi la peur qu’on profite de moi, que ce sera eux qui contr?leront tout, que la tourn?e ne commencera pas ? temps, car ils vont lancer le produit d?but 2011…

Il y a juste beaucoup de questions sans r?ponses. Et pourtant je vois bien la valeur que cette tourn?e pourrait leur apporter. Mais c’est douter de moi me limite.

Ok donc on va r?p?ter le processus. Tu as utilis? le contraste pour ?tre claire ? propos de ton sponsor id?al, et l’attirer. Et tu l’as fait.

Et maintenant, on va renouveler ta vibration ? propos du meeting, car on n’a pas parl? du rendez-vous id?al. Ah, on adore le bouton « RESET » ! O? t’as eu ?a ?! C’est toi qui me l’a donn? ! Tu sais que c’?tait mon tout dernier, hein ? Donc tu as attir? le sponsor id?al avec succ?s, et le niveau d’apr?s, c’est la pr?sentation, le rendez-vous. Je voudrais tester ta vibration ? ce sujet. Tu veux savoir o? tu en es ? J’ai test? ton sang gr?ce ? une petite aiguille, et j’ai d?couvert ta vibration au sujet du meeting. Tu doutes. Tu n’es pas ? la hauteur. Tu vas g?cher le meeting. Tu ne seras pas claire et ne communiqueras pas tr?s bien. Ils vont profiter de toi et tout contr?ler. La tourn?e ne commencera pas ? temps, et il y aura trop de questions sans r?ponses ! Voil? ta vibration au sujet du rendez-vous.

Donc, je te demande, c’est ?a que tu veux ? Non. Et est-ce que c’est ta vibration ? Oui.

Donc qu’est-ce qu’on doit faire ? Reset. On doit r?initialiser ta vibration. Avant qu’on commence, je veux que tu comprennes que c’est naturel d’aller ? l’?tape sup?rieure, et de devoir « r?initialiser », car il y a l? une vieille vibration, tout comme c’?tait le cas avec le sponsor. On a fait cet exercise, on a r?initialis?, et maintenant tu as une nouvelle vibration ! Si on te demande quelle est ta vibration au sujet des sponsors ? Ce sera boom, boom, boom, boom ! M?me ton langage corporel.

Quand tu m’en parlais au d?part, t’?tais vo?t?e. C’est important ! Tu te souviens pendant ma conf?rence je parlais du mot « contraste », le contraste est la vibration n?gative, donc la voil?, une page enti?re ! On veut r?initialiser. Donc j’aimerais que tu ?crives la clart? qui en ressort. Je vais te dire ce que tu ne veux pas, et tu vas te poser la question qui va te r?initialiser, et quelle est cette question ? Qu’est-ce que je veux ? Voil?. Donc tu as dit, « je doute de moi ». Donc qu’est-ce que tu veux ? J’ai confiance en moi.

Ok donc on va ?crire tout ?a. Le titre c’est, « Ma pr?sentation id?ale ». Ou « conf?rence », comme tu pr?f?res. Tu as dit que tu n’?tais pas ? la hauteur. C’est ce que tu ne veux pas. Qu’est-ce que tu veux ? J’ai confiance en moi. Tu as confiance en toi. Et tu es ? la hauteur. Et je le m?rite.

Oui, tu le m?rites. ?cris le. Puis tu as pleins de ressources, de connaissances. Ressources… connaissances… Oui. Tu as aussi dit que tu as peur de g?cher le rendez-vous. C’est ce que tu ne veux pas.

Qu’est-ce que tu veux ? Qu’ils soient extr?mement impressionn?s. Qu’ils soient extr?mement impressionn?s, inspir?s, et influenc?s. Applaudis si ?a te plait. C’est au-del? des applaudissements maintenant ! Extr?mement impressionn?s, inspir?s…

… Et influenc?s par ta passion. Et pour le moment c’est un rendez-vous, et non une pr?sentation officielle. C’est une pr?sentation car tu es l? pour te pr?senter. Ce que je peux te dire d’exp?rience, c’est que si tu es d?j? arriv?e ? l’entretien, c’est que tu es admissible. Donc ce n’est pas vraiment ? propos de l’id?e que tu pr?sentes. En r?alit?, c’est ? propos de ton ?nergie.

Oui et on m’a pr?venu que le pr?sident en question base 90% de ses d?cisions sur l’?nergie ainsi que ses impressions. Et c’est quelqu’un d’important. Oui c’est peut-?tre quelqu’un de tr?s kinesth?sique. Si c’est quelqu’un qui parle « d’?nergie », de « ressenti », et de « vibe », tu sais que c’est comme ?a qu’il fonctionne.

Tu as aussi dit que tu n’allais pas ?tre claire. Donc qu’est-ce que tu veux ? Je vais ?tre claire et focalis?e. Claire, focalis?e, ?loquente. Eloquente. Utilise ces mots seulement si ils te parlent. Tu penses que peut-?tre tu n’es pas une bonne oratrice. Donc qu’est-ce que tu veux ? Je suis excellente en communication. Ok. A tous les niveaux. Ok. C’est bien. A un niveau ?nerg?tique et ? un niveau verbal.

Au niveau vibratoire, verbal, physique. Tu as peur qu’ils profitent de toi. C’est ce que tu ne veux pas. Qu’est-ce que tu veux ? Je voudrais… Je viens de penser ? quelque chose que je te verrais bien dire. Co-cr?er une opportunit? abondante. Oh oui, ?a j’aime bien. Ce sont tes mots. Co-cr?er. Tu vois comme ?a peut ?tre plaisant de trouver les mots qui sont en accord avec la personne ? Applaudis si ?a te plait.

(Rires) Applaudis si ?a te plait, aboie si ?a te plait ! Tu t’inqui?tes qu’ils vont profiter de toi.

Qu’est-ce que tu veux ? Est-ce que je peux sugg?rer quelque chose ? Que penses-tu d’une vision et mise en ?uvre collectives. Vous allez travailler ensemble, donc c’est un travail d’?quipe. Personne ne contr?le le tout. C’est un travail fait ensemble. J’aime ?a, vision et mise en ?uvre collectives. Je pense que tes suggestions m’aident beaucoup. J’ai fait cette liste pour plusieurs aspects de ma vie, mais je dois dire que quand je le fais avec toi, qui maitrise cette exercice ? la perfection… Puis apr?s il faut franchir l’?tape suivante. Oui c’est bien. Tu as peur que ?a ne commence pas ? temps. Donc qu’est-ce que tu veux ? Que ?a commence ? temps. Oui. Et nous allons discuter de ce que ?a veut dire, « ? temps ».

Quand on essaie d’imposer qu’il faut que ?a se passe ? un certain moment, c’est une manipulation de la loi de l’attraction. Et ensuite on commence ? remarquer que ce qu’on veut n’est pas encore l?. Mais que ?a se passe le 1er ou le 7 novembre, ?a ne devrait vraiment pas faire de diff?rence.

S’imposer un d?lai est vraiment stressant. « Je veux ceci d’ici jeudi et je ne l’ai toujours pas ! » C’est ?a que j’aime depuis que j’ai chang? ma vibration. quand j’ai r?pondu ? l’email du sponsor, j’avais confiance en moi, j’ai ?t? directe quant ? ce que je voulais. Je lui ai dit que mon objectif principal ?tait de financer la tourn?e, et que si ils souhaitaient lancer leur produit en f?vrier, il n’y a pas de probl?me, mais j’ai besoin d’un engagement de leur part.

Et que j’aimerais qu’on co-cr?er ensemble car ce serait une collaboration g?niale. J’ai ?t? tr?s ouverte, honn?te et directe quant ? ce que je voulais. Avant cela, je tournais trop autour du pot. J’aimerais que tu r?p?tes apr?s moi. « Je suis pr?te. » Je suis pr?te. Tu es pr?te ? Oui ! Des fois il s’agit d’?tre employ?e dans 3 mois ou dans un moment… « Je suis pr?t ! » Ce n’est pas que tu es train de d?velopper l’id?e, tu es pr?te ! Absolument ! J’aimerais que tu me dises ce que serait ta pr?sentation id?ale avec ton sponsor.

C’est devant tes yeux. Ma pr?sentation id?ale ? Regarde ta feuille. Ah ! Et bien j’ai confiance en moi, et je ressens ma valeur. Je suis pleine de ressources et de connaissances. Ils sont extr?mement impressionn?s, inspir?s, et influenc?s par ma passion et par la pr?sentation. Je suis claire et focalis?e, ?loquente. Je suis excellente en communication, au niveau physique, vibratoire et verbal.

Je co-cr?e une opportunit? abondante avec eux. Notre vision et mise en ?uvre sont collectives. Et tout commence ? temps. Tr?s bien. On applaudit ? Oui, je me sens bien. Donc voil? ce qui s’est pass?: on est pass? du contraste ? la clart?, les mots ont chang?. Quand les mots changent, la vibration change. Et maintenant, tu as mis l’?nergie en mouvement pour la suite.

Apr?s, est-ce que ?a va ?tre suffisant pour la manifestation ? Non. C’est pourquoi je voudrais que tu recopies cette liste sur ordinateur, que tu la mettes sous forme de paragraphe, en commen?ant par « ma pr?sentation id?ale ».

Et ?cris de fa?on fluide. Dans mon livre, je parle de la d?claration du d?sir. Si tu passes une demi heure ? r??crire tout ?a, c’est une demi-heure pendant laquelle tu ?mets la vibration qui va t’amener ton d?sir. Donc c’est un paragraphe, pas une liste ? Tu pourrais en faire une liste, mais si tu l’?cris, tu pourrais dire « Je suis en train d’attirer ma pr?sentation id?ale.

J’aime sentir que ma pr?sentation id?ale me donne confiance en moi. J’adore ?tre ?loquente et trouver les mots justes, j’adore trouver toutes les ressources dont j’ai besoin, et j’adore que le sponsor soit extr?mement influenc? par ma pr?sentation.

Etc, etc. » M?me moi je commence ? ?tre enthousiasm? ! C’est moi qui vais attirer ton sponsor ! Il faut inclure la vibration. L’?crire, en parler. Lors de notre prochaine session, je veux que tu continues ? en parler, ? l’inclure encore et encore. Je voudrais que tu finisses cette phrase. « Je peux seulement attirer quelque chose si… » … « …si j’?mets.. » Pardon j’ai pas compris.

Oui j’ai parl? vite d?sol?.

La seule fa?on d’attirer quelque chose, c’est d’?mettre quoi ? Une vibration positive. Une vibration ! Pas forc?ment positive. Le seul moyen d’attirer quelque chose, et d’?mettre la vibration de ce que l’on veut attirer. Car on peut aussi attirer des choses n?gatives. Est-ce qu’en ?crivant cette liste, tu as port? attention ? ton d?sir ? Oui, c’est s?r. Est-ce qu’en la relisant tu y as accord? ton attention ? Oui.

Et en la r??crivant ? Oui, oui, oui, oui. Donc maintenant, ton travail est d’inclure la vibration de ton d?sir. Donc est-ce que je relis ceci tous les jours ? Oui. Mais le gros travail sera de remarquer quand les choses s’alignent. Puis on pourra dire, « Wow, c’est g?nial, j’ai attir? telle personne ». Et tu n’auras plus ? l’inclure de fa?on si d?lib?r?e.

On vient de faire cet exercice de fa?on d?lib?r?e, oui ou non ? Oui.

On a d?lib?r?ment identifi? ton d?sir. Et vas-tu inclure d?lib?r?ment la vibration de ce que tu d?sires ? Oui. Oui, tu vas en parler et l’?crire. Et pour recevoir, il faut se d?barrasser des doutes. Donc lorsque tu vas aligner ta vibration, et que tu vas attirer ce qui correspond, tu vas ?tre excit?e. Il est possible que cela ne se passe pas. Peut-?tre que tu vas rencontrer cette personne, 9 choses sur 10 de ta liste vont se produire, puis peut-?tre qu’au final il te dira que ce n’est pas ce qu’il recherche.

Ton niveau d’enthousiasme sera le m?me, car tu pourras dire, « Wow, j’ai attir? 9 choses sur 10 de ma liste ! » On sait d?j? que tu as attir? une superbe opportunit?. Le reste d?pendra de ton ?nergie, de ta capacit? ? r?pondre ? leurs questions. Et maintenant tu as ?tablis la vibration parfaite pour que la pr?sentation se d?roule au mieux.

Oui. Et mon intention est aussi de continuer ? attirer des sponsors qui sont en alignement. Qu’il y ait plus qu’un rendez-vous.

Oui, et pour cela je te conseille de faire ceci : dis toi, en parlant du sponsor dont on a parl?, appelons-le Bob. Dis-toi, Bob ?tais ceci, ceci, cela. Donc en faisant la liste, je porte mon attention ? ces qualit?s-l?. Et la loi de l’attraction partira ? la recherche de quelqu’un qui est enthousiaste, int?ress?, qui aime ton message… La loi de l’attraction ne connait pas Bob ! De cette fa?on, tu attireras plus de Bob ou de Betty qui correspondront ? cette vibration. La cl?, c’est d’inclure la vibration de ton d?sir. Donc si tu inclus la vibration du sponsor parfait que tu as attir?, la loi de l’attraction ne sait pas que tu parles de ce client, elle va juste t’accorder avec des personnes et situations qui correspondent ? la vibration.

Dis oui si tu adores. J’adore. Tr?s cool. Donc, voil? comment nous allons compl?ter notre session. J’ai 2 questions pour toi. 1. Qu’as-tu appris ? J’ai appris que je peux attirer la participation de ce sponsor. J’ai eu la re-confirmation que tout est vibration. Pour moi, il est important de c?l?brer les manifestations une par une.

Et j’ai appris l’importance de continuellement porter attention ? mon d?sir et ? sa vibration. La loi de l’attraction s’en fiche si tu l’?cris ou pas. Moi non; car c’est un outil qui t’aide ? te focaliser. Si vous n’aimez pas l’?crire, ne le faites pas. Certaines personnes aiment le lire, l’?crire, l’imprimer, faire un collage. Faites ce que vous aimez pour porter attention ? votre d?sir.

Moi je suis visuel mais je suis aussi auditive, et j’aime bien m’enregistrer. Puis je r??coute sur mon Ipad.

Et tu sais quoi ? Tu vas ?tre tellement habitu?e ? c?l?brer tes manifestations que n’auras plus ? ?tre aussi d?lib?r?e. Quand on c?l?bre, on inclut la vibration. Deuxi?me question. Apr?s notre session d’aujourd’hui, que vas-tu faire de diff?rent ? Je vais vivre au c?ur de cette possibilit?. Je vais ?tre claire, attentionn?e, et pleine de ressources dans tous les aspects de ma vie, pas seulement ceci. Je ferais mon entr?e en toute confiance que ?a va marcher. Je suis dans une toute autre dimension, dans la r?alit? que, tout est l? ! Donc ?a change tout… Donc une autre fa?on de d?clarer ton sponsor id?al, pour ramener une nouvelle fois cette ?nergie, ainsi que la pr?sentation id?ale, et j’aimerais que tu mettes tout cela dans une belle chemise, d’une couleur originale, qu’elle soit importante.

Et chaque fois que tu la verras sur ton bureau, tu te diras, tiens; voil? mon sponsor id?al ! Tu peux tout faire pour l’inclure, que ?a soit des couleurs ou des sons ou autre.

Donc tes devoirs: ?crire ta d?claration de d?sir de sponsor id?al et de pr?sentation id?ale. Et la prochaine fois je te demanderais de relire tout ?a, pour que l’on puisse s’infuser de cette vibration, et ensuite on identifiera la prochaine couche d’oignon qui doit ?tre d?couverte. Et je veux aussi que tu c?l?bres tout ce qui se pr?sente et est en alignement avec tout ce dont vient de discuter. Je c?l?brerai d?s que je peux. Et sinon je « reset ». C’est ?a, on r?initialise toujours. Tr?s bien. Et bien merci Michael ! C’?tait fun. Voil? notre premi?re session dans la s?rie de l’attraction d?lib?r?e ! Et on va le faire chaque semaine et je vais mettre les vid?os en ligne Et je vous demande ? tous de les partager, car nous avons tous des proches qui ont besoin de nouvelles id?es pour attirer ce qu’ils d?sirent.

Car on traverse tous des peurs et blocages face ? nos r?ves.

On est des centaines et des milliers ? vivre ceci. On arrive bien ? r?ver. Puis les gens se disent « Comment se fait-il que je n’attire pas ce que j’ai dis que je voulais ?! J’ai fait le collage, j’en ai parl? ? 10 amis, j’ai pri?, et je ne l’attire toujours pas. Comment ?a se fait ? » Et en fait il faut trouver le blocage. Est-ce une pens?e ou une croyance n?gative qui nous limite ? Et c’est l? que j’entre en sc?ne. Mon travail n’est pas de trouver ta vision, car c’est d?j? tr?s clair pour toi, ?a fait longtemps que tu en r?ves, tu n’as pas besoin que j’aille trifouiller ton r?ve. Je suis l? pour d?couvrir ce qui emp?che la manifestation. Et comment je sais qu’il y a un blocage ? Parce que je n’ai pas encore manifest? ce que je veux.

Mais je suis en train de le faire ! Et je t’assure que ?a va ?tre ?norme ! Oui c’est en train de se mettre en place.

Oui et puis quand m?me, je t’ai attir? ! C’est vrai tu m’as attir?, et je t’ai attir?. Et justement, je voulais faire plus de choses par Skype. Je vais commencer un site qui s’appelle Michael Losier TV et faire une ?mission journali?re. Et au lieu de me lander directement dedans, je me suis dit, je vais attirer la personne qui va m’aider ? le faire.

Je ne cherche pas ? faire l’?mission du jour au lendemain. J’apprends gr?ce ? toi. Donc il y a un ?change.

On a attir? ceci ensemble car on a la m?me vibration. C’est beau. Et je voudrais que les gens du monde entier vibrent et penses de cette fa?on. Grand changement ! Oui, comme tu sais je forme des gens pour qu’ils soient des facilitateurs de la loi de l?attraction, et je vais leur montrer cette vid?o. Car cela fait partie de la facilitation. On est l? non pas pour aider la personne ? r?ver, mais pour les aider ? se d?barrasser de leurs blocages.

Et ceci ?tait une session intime. Tu as d?voil? tout ce qui se passait en toi, tous tes probl?mes. Oui, tu devrais voir les vid?os de coaching que je fais pour perdre du poids ! C’est pas beau ? voir ! Ok, je m’en vais ? Starbucks pour boire un bon latt?. Passe une tr?s belle journ?e. Merci Michael..

Source: Youtube

​Read More