Développement Personnel, Programmation Neuro-Linguistique

Les Intelligences Multiples

Howard Gardner: Les Intelligences Multiples

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=DCanko5Xhys[/responsive_video]

En France, comme dans de nombreux pays on pense qu’il n’existe qu’une seule et unique forme d’intelligence. Pire que tout, on pense que les individus naissent plut?t intelligents ou plut?t pas intelligents.

Chaque ?tre humain, qu’il vive ? Paris New-York ou Tombouctou se verrait ainsi dot? d’une intelligence unique et universelle. Cette intelligence pourrait m?me se mesurer ? l’aide d’un test mondialement connu ?valuant le quotient intellectuel, ou QI pour les intimes.

Gr?ce ? des ?preuves bas?es sur ce que l’on pensait ?tre l’intelligence jusqu’? maintenant, on pourrait ainsi classer les personnes en deux cat?gories les intellos et les moins intellos. Seulement, cette m?thode n’est pas tr?s exacte car elle ne prend pas en compte tous les param?tres de l’intelligence.

Un jour, un chercheur am?ricain appel? Howard Gardner s’est pos? la question de ce qu’?tait l’intelligence.

Selon lui, il est n?cessaire de prendre les m?thodes actuelles de mesures de l’intelligence avec des pincettes et de les remettre en cause.

D’une part, les tests sont effectu?s dans un contexte tout ? fait inhabituel o? l’individu doit r?pondre des questions qu’il ne rencontre pas dans son contexte de vie ordinaire. D’autre part, celle-ci se base ? 80% sur des comp?tences limit?es plut?t logiques et linguistiques, qui ne repr?sentent pas toutes les facettes de l’intelligence humaine.

Il existe donc bien d’autres types de comp?tences intellectuelles. C’est d’apr?s ses observations, que le professeur a commenc? ? chercher les diff?rentes comp?tences utiles ? l’homme et ? la soci?t?. Apr?s de longues recherches, il finit par identifier huit types d’intelligence. Ainsi naquit le concept d’intelligences multiples.

Une de ces intelligences, et l’intelligence linguistique. Une personne aimant lire, ?crire, et ayant un int?r?t particulier pour les langues en g?n?ral sera dot? d’une intelligence linguistique plus d?velopp?e. Il est donc habile avec les mots et sait toujours exprimer clairement ses pens?es.

L’intelligence logico-math?matique est d?velopp?e chez les personnes l’aise avec les chiffres. La r?solution de calculs ou encore la compr?hension du fonctionnement des objets et ph?nom?nes, c’est leur dada ! Ils sont capables de comprendre beaucoup de choses li?es aux math?matiques ou ? la logique. D’autres personnes pr?f?rent bouger et faire du sport.

Agiles de leurs mains elles aiment toucher ce qui les entoure et parfois m?me cr?er leurs propres objets. On les reconna?t aussi ? la fa?on qu’elles ont de parler avec leurs mains. Dans ce cas, on parle intelligence kinesth?siste. Quand la musique occupe une grande place dans la vie d’une personne, c’est que son intelligence musicale est d?velopp?e.

Aimer chanter, composer, jouer de la musique ou encore battre le rythme sont les caract?ristiques principales de cette intelligence. Il existe ?galement l’intelligence visuelle et spatiale * That’s one small step for [a] man * Celle-ci ne concerne pas les astronautes, mais les individus ayant des facilit?s pour se rep?rer dans l’espace.

Dessiner, construire, ou encore suivre plan fait partie des comp?tences dans lesquelles ils sont ? l’aise. Il arrive parfois que certains se sentent mieux lorsqu’ils sont seuls. ?tre dans sa bulle, aimer profiter du calme, avoir ses propres aux opinions et ?tre capable de faire un bilan personnel sont quelques-uns des aspects de l’intelligence intrapersonnelle.

? l’inverse, on compte aussi des personnes qui adorent d?velopper leur intelligence interpersonnelle. Toujours pr?tes ? aider les autres, ? entrer en contact avec n’importe qui ou ? travailler en ?quipe, elles sont tourn?es vers autrui.

Enfin lorsque quelqu’un est passionn? par la nature ou adore passer du temps en plein air, c’est que son intelligence naturaliste est d?velopp?e. Ces personnes cherchent ? mieux conna?tre leur environnement naturel et ? l’explorer. Aimer collectionner et inventorier les choses qui nous entourent est aussi un signe d’intelligence naturaliste.

Pour Howard Gardner, tout le monde poss?de ces huit types d’intelligence, mais chacun d’entre nous les a d?velopp?es diff?remment en fonction de son parcours de vie et de son environnement.

Ce n’est donc pas la taille du cerveau qui compte, mais la fa?on dont on s’en sert… Chaque individu a donc un profil particulier qu’il peut am?liorer et d?velopper par un travail personnel.

Tout le monde est donc intelligent, chacun ? sa fa?on. Ainsi, nous sommes tous diff?rents et bien plus intelligents ? plusieurs !

Source: Youtube

​Read More
Développement Personnel

R?ver, oser, travailler, ne pas abandonner

R?ver, oser, travailler, ne pas abandonner

 

Quand on m’a propos? de venir faire une pr?sentation ici, de venir vous parler, j’ai tout d’abord refus? en me disant qu’en tant que jeune, je n’?tais pas tellement l?gitime ? diffuser un message. C’est vrai, mieux vaut laisser sa place ? un professionnel qui aura vraiment v?cu des choses tr?s int?ressantes et qui aura le recul n?cessaire pour parler de ses exp?riences.

Et puis, je me suis dit que, justement, le manque de recul peut ?tre une force. L’entr?e dans la vie active des jeunes, l’ambition chez les jeunes, l’?chec, la pers?v?rance chez les jeunes, sont des th?mes qui touchent mon entourage au jour le jour, et moi-m?me par la m?me occasion, car, je sais, ?a ne se voit pas, mais je suis jeune. (Rires) A mon entr?e, vous vous ?tes dit : ? Ah, encore un vieux ! ? Eh non ! Je rigole. (Rires) Ici, au Canada en tout cas, vous avez un jeune qui est fantastique, plus que ?a m?me, c’est Xavier Dolan.

Alors je pense que vous le connaissez tous pour sa filmographie, entre autres. C’est quelqu’un qui m’a ?norm?ment aid? et inspir?, sans m?me qu’il le sache.

Premi?rement, forc?ment, pour sa filmographie, mais aussi pour une petite phrase qu’il a prononc?e lorsqu’il a re?u son prix, le prix du Jury du Festival de Cannes 2014 : ??Je pense que tout est possible ? qui r?ve, ose, travaille, et n’abandonne jamais. ? C’est tout con, mais cette petite phrase, aussi simple soit-elle, m’a bourr? d’optimisme, a recharg? mon cerveau, parce que Xavier Dolan prouve au jour le jour qu’on peut se bouger le cul pour de bonnes raisons avant m?me de pouvoir regarder du porno l?galement, qui prouve que filmer et la r?alisation n’est pas qu’une histoire de vieux barbu et pour ma part, c’est jouissif, parce que je n’ai pas de barbe, et qui prouve aussi que l’?ge n’est pas garant de g?nie et je peux vous dire que ?a fait du bien.

r?ver, oser, ne pas abandonner
Comfreak / Pixabay

Il faut aussi se dire une chose, c’est que cette petite phrase peut avoir un impact ?norme, et ce fut le cas sur moi. Je pense que tout est possible ? qui r?ve, ose, travaille et n’abandonne jamais. Je pense que tout est possible ? qui r?ve, ose, travaille et n’abandonne jamais.

Je pense que tout est possible ? qui r?ve, ose, travaille et n’abandonne jamais. Mais, putain c’est g?nial ! Je pense que tout est possible, tout est possible, ? qui r?ve, ose, travaille et n’abandonne jamais. C’est-?-dire que si l’on travaille, on ose, on r?ve, tout est possible. C’est bien, non ? Moi, ?a m’a boost?, ?a m’a chauff?.

Tout d’abord, r?ver, c’est la gen?se. Tout est possible lorsque l’on r?ve. Le r?ve pousse l’ambition ? se cr?er et pour que cette ambition se durcisse, se consolide, il faut croire en ses r?ves. Alors ?a cr?e une sorte de cercle, oui, c’est comme ?a que je repr?sente le cercle, c’est un peu ridicule, surtout si je le fais tr?s longtemps.

?a cr?e une sorte de cercle qui peut para?tre facile ? r?aliser, mais ce n’est pas si facile que ?a.

Antoine de Saint-Exup?ry disait : ??Fais de ta vie un r?ve, et d’un r?ve, une r?alit?.?? Alors, posons les choses tout de suite, il y a les r?ves que l’on fait lorsque l’on dort, celui o? j’embrasse Julia Roberts, et le r?ve que l’on fait ?veill?, la projection. C’est ce que l’on fait quand on est paum?, quand on a les yeux dans le vide, quand on a un petit sourire en coin comme des cons parce qu’on s’imagine un avenir radieux. C’est de ce r?ve, dont je parle. Pour que ce r?ve devienne ambition, c’est ? l’individu lui-m?me de se dire que oui, c’est possible que ce ne soit pas qu’un r?ve pour toute ma vie. Et c’est aussi, deuxi?mement, ? l’entourage de cet individu de le conditionner, de le motiver, de lui dire : ??Voil?, mon gars, va falloir taffer mais tu peux y arriver.?? Et, du coup, comme je vous le disais, pour passer du r?ve ? l’ambition j’ai l’impression qu’il faut une petite ?tincelle.

Cette petite ?tincelle, je pense que la confiance en soi l’aide ? se cr?er.

Vous le savez mieux que moi, la confiance en soi, ?a tient parfois ? rien du tout. Je me souviens d’un professeur au coll?ge qui s’appelait Monsieur Lacombe, un mec plut?t mastoc, 2m05, avec une petite barbe, c’?tait un prof de maths, et il nous disait en d?but d’ann?e : ? Essayez de r?soudre ce probl?me.?? Et puis au bout de trois mois, je ne sais pas pourquoi, il a commenc? ? nous dire : ??On verra en combien de temps vous trouverez la solution.?? Et puis avec du recul, parce que malgr? mon jeune ?ge, j’arrive ? avoir de recul sur mes ann?es au coll?ge, je me souviens qu’on ne vivait plus les exercices de la m?me mani?re.

Dans le premier cas, monsieur Lacombe nous parle de probl?me, dans le deuxi?me, il nous parle de solution.

Dans le premier cas, il nous demande d’essayer, dans le second, il nous dit qu’on va r?ussir. C’est tout con, c’est vrai. Merci pour votre interaction. (Rires) Mais, en tout cas, ?a motive ? fond. Le r?ve, c’est la gen?se, l’ambition est le moteur, et pour cr?er son plan d’action, il faut, attendez, c’est pr?vu : ??Oser?? C’est tim? ! Ce n’est pas facile d’oser. Et je ne suis pas s?r que de nature l’homme ose. Je pense que l’homme se compla?t tr?s facilement, c’est mon point de vue, et c’est un danger. Il ne faut pas que seules les ?lites osent sinon ce n’est pas dr?le. Chacun peut oser et doit oser, selon sa propre mesure, selon ses propres envies, ses propres moyens. Par exemple, oser dire non ? ? Tu feras le boulot de tes parents. ? si on n’en a pas envie, est d?j? quelque chose d’assez lourd et cons?quent ? faire. D’ailleurs, par rapport ? ?a, petite parenth?se comme ?a, pour les parents, s’il y en a ce soir, qui ont la manie de vouloir imposer leurs passions et leur travail ? leurs enfants, voyez le film ? Billy Elliot ?.

Regardez-le.

Voil?, je vous dis ?a comme ?a. Vous le regardez, vous aimez ?a ou pas, on s’en fout, vous prenez le message, c’est tout. ? ma petite ?chelle, je me souviens, il y a quelques ann?es, j’osais louper des cours et me confronter un petit peu ? mes parents pour aller interviewer des stars ? Paris. ?a me para?t maintenant d?risoire, mais ? l’?poque, c’?tait quelque chose. Oser d?passer son univers, d?couvrir de nouvelles choses, pour les jeunes, c’est compliqu? mais n?cessaire. Mon univers, ? l’?poque, et celui de nombreux jeunes aujourd’hui, se r?sume ? ?cole, maison, bus, internet, Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, YouPorn, euh, Youtube ! Pardon, je ne sais pas… Youporn ? Je ne connais pas. C’est un site de cuisine ? Je ne sais pas ce que c’est, ?a m’est venu comme ?a. Oser d?couvrir, oser exp?rimenter, oser se faire confiance, oser aller dans le chemin que l’on veut se cr?er, c’est se diff?rencier des autres. Oser, c’est un petit peu se mettre en danger.

Oser, c’est perdre ses rep?res.

Tandis que ne rien faire, c’est ?tre s?r de ce que l’on fera demain. Et pour oser, il y a un bel avantage, c’est le courage. Comme disait Claude Nougaro, un fameux jazzman fran?ais, ??J’ai du c?ur, mais pas d’estomac.?? L’estomac, il en faut un petit peu pour oser. Prenons l’analogie de Tony, ce pote au coll?ge que l’on a tous eu, je pense que tu l’as eu, Tony, c’?tait le mec un peu styl?, un peu plus grand que les autres, qui ?coutait du rock, qui avait une petite cr?te et une cha?ne en or. On le d?testait tous. Pourquoi ? Parce qu’il sortait avec toutes les filles, alors que nous, on passait nos soir?es sur Youtube. Alors, de quoi on avait peur ? De l’inconnu, la fille. On avait peur de faire un pas vers elle, de se prendre un vent, d’?tre la ris?e du bahut.

Je ne suis plus au coll?ge depuis bien longtemps, environ deux semaines, et il me para?t maintenant ?vident que Tony avait raison.

Il fallait surpasser et sauter cette barri?re qui n’?tait que psychologique et oser dire : ??Chalut M?lanie !?? Oui, j’avais des bagues ? l’?poque. ??Chalut M?lanie, ch’est Panayotich.?? ??Non, je ne suis pas nouveau, on est assis ? c?t? en classe depuis deux ans.?? ??Je voulais te dire : tu rechembles vachement ? Julia Robertch.?? Oui, c’?tait ma technique de drague. Je pensais que dire ?a ? une fille, c’?tait se la mettre dans la poche. Mais non, c’est pas grave. En tout cas, la drague, c’est quelque chose qu’il faut : ??travailler??. Vous avez vu ? Les transitions sont pas mal ! (Rires) J’ai travaill? l?-dessus. ??Travailler?? Ce qui va ?tre d?terminant, ce n’est pas de travailler. Tout le monde le fait.

C’est de savoir pourquoi on travaille, quel est le sens derri?re tout ?a. Trouver un but ? tous ces efforts est une des priorit?s, je pense. Je ne parle pas du ??travail?? que l’on fait le week-end pour gagner un peu de tunes.

Non, je vous parle du travail qui a un sens profond. Celui qui va vous apporter exp?rience et confiance en soi. Celui qui ne va peut-?tre pas avoir un impact concret et direct sur votre compte en banque, mais qui vous apportera quelque chose de bien plus important. De mes douze ? quinze ans, j’ai r?alis? une vingtaine d’interviews. Au d?but, c’?tait tr?s contraignant. Je ne sortais pas le week-end avec mes amis, parce que j’avais du montage ? faire. Je me couchais tard, parce que j’avais du montage ? faire. Je n’avais pas de petite copine, parce que j’?tais nul en drague. Mais ?a m’a aussi apport? bon nombre de comp?tences, qu’elles soient techniques : utiliser une cam?ra, monter, mixer, ?talonner, qu’elles soient sociales : le d?veloppement de mon tact avec les gens, de ma confiance en moi, mon carnet d’adresses.

Je me suis fait beaucoup d’amis avec qui j’ai toujours la chance de travailler en ce moment.

?a m’a aussi appris ? g?rer mon stress, ? apprendre ? g?rer de fortes responsabilit?s, ? acqu?rir le sens des priorit?s. Par exemple, quand mon premier cachet de com?dien est tomb?, oui, je suis com?dien parfois… Quand mon premier cachet de com?dien est tomb?, sans h?siter, tout de suite, je me suis achet? un Mac, pour aller sur Youtube le soir, et une suite de logiciels de montage, pour me perfectionner dans le montage. Et c’est ? partir de moment pr?cis que j’ai commenc? ? orienter tous mes choix, m?me les plus anodins, en fonction de ma passion et de mon travail. C’?tait pas contraignant, c’?tait un plaisir. Travailler, trouver un but derri?re tout ?a, c’est quelque chose de primordial. Travailler en cours, OK, pourquoi pas ? Mais si on sait pourquoi on travaille en cours au lyc?e, si on sait que ce n’est pas forc?ment du temps qu’on passe ? travailler sur des choses qui ne nous int?ressent peut-?tre pas ? fond, mais que l’on se dit que c’est un pari sur notre avenir, on ne voit plus ?a comme du temps perdu.

On voit ?a comme quelque chose pour se construire un bel avenir.

Maintenant, on a r?v?, on a os?, on a travaill?, il reste une chose ? faire, qui n’est pas des moindres, c’est : ??Ne pas abandonner?? On rencontre, et c’est normal, sur notre chemin de plus en plus d’obstacles qui affaiblissent la petite flamme en nous. Des obstacles, petits ou grands. Moi, je n’ai pas ?norm?ment d’exp?rience, donc je n’ai pas encore v?cu et rencontr? de gros obstacles. Je touche du bois pour ne pas en rencontrer de gros.

Mais pour l’instant, j’en ai rencontr? des petits. Ces obstacles affaiblissent cette petite flamme en nous, qui nous disait : ??Mais oui, tu peux devenir chirurgienne !?? ??Mais oui, tu peux devenir, basketteur, m?decin, kin? !?? ??Mais oui, tu peux devenir figurant dans les films de Julia Roberts pour essayer de la p?cho ? la fin des tournages !?? Pardon, ?a c’?tait pour moi, c’est ma passion.

Julia Roberts, elle est magnifique. (Rires) Le risque, c’est que cette petite flamme s’?teigne, et que l’on oublie le r?ve qui ?tait ? la base. Quand on avait r?v? de devenir chirurgienne, et qu’on s’?tait dit : ??C’est bien d’?tre chirurgienne.?? et que l’on avait travaill? pour le devenir, que l’on avait avant os? se dire : ??C’est possible.?? Et c’est pas parce que l’on a tu? deux ou trois patients qu’il faut arr?ter.

Ce n’est peut-?tre pas le bon exemple. (Rires) C’est pas le bon exemple, je m’excuse. Quoique, si, j’aime bien cet exemple. Mais, en tout cas, pour ne pas abandonner, pour entretenir cette flamme de la motivation et de l’ambition, je peux vous proposer une petite chose qui m’a ?norm?ment aid?, c’est de rencontrer ses idoles, ou les personnes qui sont influentes dans l’univers dans lequel on veut rentrer, Pour ma part, ce fut ce fameux jeune r?alisateur Xavier Dolan, que j’ai eu la chance de rencontrer une heure apr?s son fameux discours : ??Je pense que tout est possible ? qui r?ve, ose…?? Je viens de cracher un truc ?norme, c’est pas grave, il faudra peut-?tre nettoyer pour celui d’apr?s.

(Rires) Et j’ai eu la chance de le rencontrer une heure apr?s ce fameux discours.

Je l’ai vu dans un couloir, parce que j’avais ?t? invit? au festival de Cannes en envoyant deux ou trois mails, une centaine environ, au comit? d’accr?ditation, et ils en avaient marre de recevoir autant de mails donc ils se sont dit : ??Allez, on l’invite.?? Donc, j’ai eu la chance de le croiser dans un couloir une heure apr?s son discours. J’ai voulu faire le mec un peu confiant, j’ai dit : ??Bonjour, Panayotis.?? Alors qu’en vrai c’?tait : ??Putain, c’est Xavier Dolan ! Il est ? moins de trois m?tres, fais comme si tu ne le voyais pas !?? ??Salut, bonjour !?? Et donc je suis all? le voir, je lui ai dit : ??Bonjour, Xavier, Panayotis.?? Et on a discut?.

Pour moi, c’?tait une discussion magistrale, fantastique. J’?tais sur un nuage. Pour lui, c’?tait une discussion banale, mais je m’en foutais.

On a discut? dix minutes, et je me souviens qu’apr?s cette discussion enrichissante et int?ressante, il est parti, et je l’ai regard? comme un con comme ?a. Je venais d’oublier tout ce que j’avais v?cu, les petits obstacles que j’avais rencontr?s avant, c’est-?-dire des castings loup?s, des vues qui ne d?collaient pas sur mes vid?os, des vid?os qui ne sortaient m?me pas, des probl?mes ? l’?cole parce que je loupais les cours pour des vid?os, etc. Tout ?a, c’?tait oubli?, c’?tait parti.

Je n’avais qu’une petite chose en t?te, c’?tait : ??C’est vrai, c’est pour ?a que j’ai envie de faire ce m?tier. C’est pour ?a que j’ai envie de faire ce putain de m?tier.?? Du coup, j’avais un grand sourire, j’?tais pr?t ? repartir pour 3 ans dans ce fameux chemin pour arriver ? mon but ! Et, comme je suis quand m?me un peu pro, je l’ai rattrap?, et vu que mon but, c’est que l’on devienne confr?res ou coll?gues, je lui ai laiss? ma carte de visite.

Pas du tout ! J’ai fait un selfie. Chacun son truc, les jeunes, c’est le selfie. En tout cas, il y a une deuxi?me chose dont j’aimerais vous parler, Bonjour ! (Rires) Tu ne croyais pas qu’il y allait avoir de l’interaction ! C’est rat?, il n’y a pas de mur, ici ! Si je veux te parler, je le fais ! (Rires) L’autre chose, dont je veux vous parler, c’est d’approfondir sa connaissance du domaine dans lequel on veut ?voluer. Pour ma part, ? la base, je voulais ?tre com?dien, mais j’ai essay? de faire de la r?alisation, de l’?criture de sketchs, de la mise en sc?ne, etc.

Qu’est-ce qui nous donne plus envie de manger un g?teau que de faire des allers-retours devant la vitrine ? Il y a un dernier point, oui, il y en a beaucoup dans cette partie, Je me suis dit : ??On va faire plein de points !?? Le dernier petit point, qui m’a ?norm?ment aid? aussi, c’est de relativiser la notion d’?chec et de r?ussite.

? l’?poque, et je c?toie beaucoup de jeunes qui pensent comme ?a, je me disais qu’il y avait deux voies : la voie de la r?ussite et la voie de l’?chec. C’est faux. Je pense qu’il n’y a qu’une seule voie, qui m?ne, si l’on pers?v?re, ? la R?ussite avec un grand ? r??. Cette unique voie comporte des petits ?checs, des petites r?ussites, des petits ?checs, des petites r?ussites… Il ne faut pas s’arr?ter au 1er en se disant : ??Je suis dans la voie de l’?chec.?? C’est faux. Il faut poursuivre, continuer. Et sur cette voie, pour reprendre cette m?taphore quasi spirituelle, on rencontre bon nombre de personnes qui nous aident ? continuer, qui nous tiennent la main, qui nous donnent, ou redonnent, cette petite ?tincelle, et qui la voient dans nos yeux.

Une r?ussite, ?a se ressent aussi dans le regard des autres. Se former une clique, une team, travailler avec des gens en ad?quation parfaite, c’est quelque chose que j’ai eu la chance de vivre.

Je peux vous dire que quand vous tra?nez avec des cerveaux qui ont la m?me ambition que vous, qui voient cette fameuse voie de la m?me mani?re que vous, ?a vaut peut-?tre dix cerveaux, qui regardent dans tous les sens. Pour terminer, j’aimerais vous partager le meilleur conseil que j’ai re?u de ma vie, m?me si elle est courte encore, je ne suis pas si vieux que ?a, mais je vais dire ??de ma vie?? pour faire styl?. Le meilleur conseil que j’ai re?u de ma vie, ce n’est pas le conseil le plus acad?mique que j’ai pu recevoir, mais c’est celui qui m’a le plus marqu?. Quand j’avais onze ou douze ans, j’ai interview? Orelsan, qui est l’un des rappeurs les plus connus en France.

J’?tais super content, l’interview s’?tait bien pass?e. J’avais juste oubli? d’allumer le micro. Donc du coup la moiti? du… Eh oh, ?a va hein ! (Rires) Donc la moiti? de l’interview ?tait partie ? la poubelle. On avait r?ussi ? r?cup?rer du son avec des iPhones, c’?tait un peu la merde… Je me souviens que j’avais termin? le montage, je l’avais montr? ? mon p?re.

Il m’avait regard? et m’avait dit : ??Tu t’es foir? l? ! Respire un bon coup, travaille un bon coup, la prochaine fois tu feras mieux.?? Merci d’avoir ?cout? un jeune.

Merci beaucoup. (Applaudissements – Cris).

Source: Youtube

​Read More
Développement Personnel, Gestion des Emotions, Méditation, Philosophie et Spiritualit

Sagesses Bouddhistes: vers une ?ducation du c?ur et de l’esprit

… -Bonjour ? toutes et ? tous. Nous sommes ravis de vous retrouver sur notre plateau pour une ?mission sur l’?ducation dans le cadre de notre s?rie consacr?e ? la jeunesse. On apprend souvent aux enfants un savoir-faire et non un savoir-?tre. L’?ducation ne devrait-elle pas permettre aux enfants d’actualiser le meilleur en eux ? Les enfants qui s’entraident obtiennent de meilleurs r?sultats scolaires. Comment encourager l’altruisme ? Comment envisager une ?ducation qui ne soit plus bas?e sur la comp?tition ? J’accueille, pour en parler, Matthieu Ricard. Bonjour. -Bonjour. -Vous vivez dans l’Himalaya depuis 1972. Vous avez re?u l’enseignement de Kangyour Rinpoch?. Vous vous occupez de projets humanitaires au Tibet, au N?pal et en Inde. Et vous venez de publier « Plaidoyer pour l’altruisme », o? vous parlez d’?ducation, ce qui pour vous, est essentiel. Vous mettez en exergue une phrase d’Aristophane. « Enseigner, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu. » Pourquoi cette citation ? -L’?ducation moderne, principalement, vise ? d?velopper des qualit?s comme d?guiser l’intelligence, r?ussir aux examens.

Une certaine discipline, ce qui est excellent. Et aussi ? accumuler un grand nombre d’informations.

Et si on demande aux parents : « Que souhaitez-vous pour vos enfants ? » Ils disent : « Que mon enfant s’?panouisse dans l’existence, « soit une bonne personne, r?ussisse sur le plan humain. » Et entre ce qu’on enseigne et ce qu’on attend de l’?ducation, ?a ne correspond pas tout ? fait. Donc, allumer un feu, c’est donner un sens ? l’existence, une direction, une joie de poursuivre son chemin ? chaque instant de l’existence. Pas seulement d’accumuler des informations, b?n?fiques ou pas. -C’est aussi cultiver certaines qualit?s. Notamment celle de l’altruisme. Est-ce une qualit? inn?e ? -Pendant longtemps, certains ont pr?tendu ou affirm? que les enfants ?taient extr?mement ?go?stes, que l’empathie n’arrivait pas avant l’?ge de 7 ans, etc. En fait, toutes les ?tudes r?centes bien men?es ont montr? que les enfants sont des coop?rateurs inconditionnels.

Si on fait tomber quelque chose, les enfants se pr?cipitent pour aider.

Les enfants, si on leur montre des personnages dont certains sont bienveillants et d’autres sont violents, ils pr?f?rent, de beaucoup, les personnes bienveillantes. On a montr? que quand on donne un bonbon ? un enfant et qu’on propose de le donner ? un autre, ceux qui pr?f?rent donner, leurs expressions faciales et leur comportement… Ils sont beaucoup plus contents de donner que de recevoir.

Toutes sortes de facteurs montrent que m?me sans l’influence des parents… Car les r?compenses diminuent cet ?lan spontan?. L?, ils le font pour le plaisir. Apr?s, les normes sociales se mettent en place. Mais spontan?ment, c’est dans l’ADN des enfants de vouloir coop?rer. -Donc, ceci doit ?tre ensuite cultiv?. Et vous parlez d’?ducation coop?rative. -Il faut favoriser ce potentiel. Car vers l’?ge de 5 ans, les enfants discriminent entre ceux qui les traitent bien ou pas bien. Mais ils peuvent se renfermer. L’?ducation moderne met l’accent sur la comp?tition.

Classements… Il faut r?ussir. Et dans certaines cultures, notamment ? Hong Kong ou en Cor?e du Sud, c’est un drame si l’enfant n’est pas dans les 5 premiers.

Donc, l’?ducation coop?rative, qu’est-ce que c’est ? Vous allez, plusieurs fois par jour, faire des groupes de 5-6 enfants. Vous mettrez des bons ?l?ves avec des moins bons, des gar?ons avec des filles, etc. Puis la le?on sera divis?e en 5 parties. Chaque enfant ?tudiera durant 10 minutes. Les meilleurs ?l?ves aident les autres.sagesses bouddhistes

?a donne de meilleurs r?sultats scolaires, mais aussi une bonne atmosph?re humaine, moins de conflits, moins de brimades. C’est un probl?me, dans les ?coles, les brimades. Si les enfants sont solidaires, il y a moins de brimades. De la m?me fa?on, les rapports avec les professeurs sont meilleurs.

Cet apprentissage est meilleur que l’apprentissage comp?titif. Une centaine d’?coles le font.

Mais il faudrait le g?n?raliser. Une ?tude a ?valu?, sur 20 ans, le r?sultat de cette intervention. Et elle montre des avantages indiscutables. -Dans cette ?ducation, il y a un syst?me de tutorat. -Le tutorat, c’est de prendre des enfants de 2 classes au-dessus d’un autre et de leur confier un enfant de 2 classes en-dessous. Les parents disent : « Mon enfant est d?j? moyen en classe. « S’il doit s’occuper d’un petit, « ce sera pire. » C’est le contraire ! Car l’enfant moyen se sent responsabilis?. Pour aider le plus jeune, il doit ?tudier. Donc, ? la fin de l’ann?e, les deux font des progr?s. Ca montre aussi les bienfaits de la m?thode. Aux USA, il y a des millions de tuteurs volontaires. ?a se passe aussi dans certaines classes en France, mais ce sont des exceptions.

Il y a des instituteurs qui le font, mais il faut g?n?raliser cela, les bienfaits sont ?vidents. -A travers votre association, vous vous occupez beaucoup d’?coles, comme l’?cole de bambou. Jeanne Mascolo vous a suivi. On regarde l’extrait. Elle parle en hindi.

-G?nial. Il faut 100 professeurs par ?cole. Il met des annonces et fait une pr?s?lection. Il a 300 profs, 3 par classe. Ensuite, il met 3 profs pendant 1 semaine dans une classe. Et ? la fin de la semaine, il dit aux enfants de choisir le professeur. J’ignore si ?a passerait, en France, mais c’est g?nial. Les enfants disent : « Celui-l?, on l’aime bien. » Donc, voil? ! Tout le monde accorde une grande valeur ? l’?ducation. Ils esp?rent que leurs enfants feront mieux qu’eux. Ils envoient un fils, car la fille part se marier. Il y a un pr?judice contre les femmes. Et lui r?cup?re toute les filles. Et quand on ?duque des filles, on sait que la soci?t? change.

Il a bien compris ?a ! -Vous vous exprimez l? sur l’importance de l’?ducation qui doit ?tre donn?e aux filles. Pourquoi est-ce essentiel pour vous ? -Une soci?t? o? le statut de la femme est plus ?lev? est moins violente. Il y a moins de mortalit? infantile, au moment de l’accouchement, si elles ont ?t? ?duqu?es.

?a s’appelle le « girl effect ». C’est reconnu par ceux qui s’occupent de ces questions. C’est normal. Dans ces ?coles, vous pouvez construire une ?cole pour 2 000 enfants en 2 mois. Et cet entrepreneur social en a construit une vingtaine. Nous en avons construit 9 et chacune a 2 000 enfants. -Et on l’a vu, les enfants choisissent leur professeur. Incroyable ! -Dans ces ?coles, ils re?oivent des candidatures pour ?tre profs. Vous avez 1 000 candidatures. Ils en pr?s?lectionnent 300. Trois professeurs font une semaine de classe. Et les enfants disent : « Celui-l?, on aime ?tudier avec lui. » Ils choisissent leur prof. Ce serait difficile de faire ?a ici. -Y a-t-il une diff?rence ?norme entre l’Occident et l’Orient dans le syst?me ?ducatif ? -L’?ge moderne uniformise un peu tout ?a.

Ce qui manque beaucoup, c’est la question des valeurs humaines. On pense que c’est l’apanage des religions. Le dalai-lama parle tout le temps de l’?thique s?culi?re. On parle souvent de neutralit?.

Mais la neutralit? est un leurre. Les enfants apprennent des valeurs dans des jeux vid?o violents. Il y a des valeurs que personne ne peut contester. La bienveillance, l’honn?tet?, la non-discrimination. Qui pourrait ?tre contre ces valeurs ? Il faut trouver un moyen de former les enfants. -Un des moyens, c’est de renouer avec la nature. C’est tr?s important. -Plusieurs ?tudes ont montr? que la nature nous apprend plein de choses sur la fa?on de r?soudre des probl?mes.

Et les enfants en contact avec la nature sont bien plus ouverts, et plus calmes. C’est un d?fi pour ceux qui vivent en ville ou en banlieue. En Norv?ge, par exemple, ou en Finlande, toutes les 45 mn, les enfants sortent pendant 15 mn pour ?tre en contact avec la nature.

C’est une bonne chose. -Il reste peu de temps mais j’aimerais en parler. C’est le test des autocollants. C’est passionnant pour montrer l’altruisme des enfants. -Mon ami Richard Davidson, neuroscientifique, a fait un exercice avec des enfants de 4 ou 5 ans, en maternelle. Pendant 10 semaines, 40 mn, 3 fois par semaine, les ?ducateurs viennent. Et il y a un programme de pleine conscience. Les enfants apprennent ? respirer. Ensuite, ils observent leurs ?motions.

Si un enfant est triste, on fait venir un autre enfant : « Que ressent ton camarade ? » Ils plantent les graines de l’amiti?. C’est un programme simple. Ensuite, on ?value leur comportement, qui est nettement am?lior?, par rapport ? un groupe t?moin. On fait le test des autocollants : avant l’intervention, ils disent qui est leur meilleur ami et leur moins bon ami. Sur 4 enveloppes, on met la photo du meilleur ami, du moins bon ami, d’un enfant inconnu et d’un enfant malade.

Ils ont 50 autocollants ? donner ? qui ils veulent.

Avant l’intervention, ils donnent tout ? leur meilleur ami. Apr?s l’intervention, on a compl?tement gomm? cette discrimination. Ils donnent autant d’autocollants ? leur meilleur ami, leur moins bon ami, ? l’enfant inconnu et ? l’enfant malade. Quand on sait combien les discriminations nuisent ? la soci?t?, c’est formidable de pouvoir, chez des enfants… Deux mois apr?s, cette non-discrimination demeure, chez ces enfants. Il faudrait ?tendre ce syst?me. -Pour terminer, vous mettez en avant d’autres syst?mes. Notamment le « Bare-foot college ». Vous sugg?rez ces initiatives. -Le « Bare-foot college », c’est pour les petites filles qui travaillent dans les champs, gardent des animaux. De 19h ? 22h, il y a des ?coles tr?s vivantes. Les enfants apprennent ? ?crire, avec un ?clairage solaire. Il y a un parlement des enfants. ?a se passe dans le Rajasthan. Ces initiatives ne sont pas transposables ici, en Europe.

Mais ?a montre que l’?ducation, ?a peut ?tre tellement plus que d’engranger des infos et apprendre ? r?ussir aux examens ! -Nous allons nous quitter.

Merci, Matthieu Ricard. -Voici quelques ouvrages que nous vous conseillons… Tout d’abord, le livre de notre invit?, « Plaidoyer pour l’altruisme », de Matthieu Ricard. Toujours de Matthieu Ricard, « Plaidoyer pour le bonheur ». Vous y retrouverez les th?mes ?voqu?s et de nombreux conseils pour approcher ce bonheur. Je vous signale aussi le DVD de Jeanne Mascolo. « Matthieu Ricard, sur le chemin de la compassion ». Un film enrichissant, tourn? entre le N?pal et la France. C’est la fin de notre ?mission. Vous pouvez la revoir durant une semaine sur le site de France 2. Merci ? tous de votre fid?lit?.

Tr?s belle journ?e, et ? la semaine prochaine.

Sous-titrage MFP..

Source: Youtube

​Read More
vivre heureux
Bien-être, Développement Personnel, Gestion des Emotions

MODE D’EMPLOI POUR VIVRE HEUREUX

MODE D’EMPLOI POUR VIVRE HEUREUX

L?amour un mot qui peut paraitre bien loin de nous quand on voit certain news et qu?on prend conscience de ce que l??tre humain est capable de faire dans ce monde, le meilleur comme le pire. Le v?ritable amour est un sentiment ultime de bien-?tre de bienveillance qui ?mane de ton ?tre et qui peut t?apporter absolument tout ce que tu souhaites dans ta vie !? Nous recevons en proportion de ce que nous apportons autour de nous, plus vous diffuser d?amour plus vous diffuser de bonnes intentions, plus vous apporter le bien pour vous, pour les personnes qui vous entoure ou pour une communaut? de personnes plus large, plus vous ressentez ce type d??motions au fond de votre ?tre, plus ce type d??motions fera partie int?grante de votre vie et plus vous recevrez d?amour des personnes qui croiseront votre chemin.

Vous serez amen? dans les bons endroits, vous rencontrerez les bonnes personnes, la vie vous am?nera sur un chemin magnifique un chemin avec une saveur sp?ciale, une saveur unique, remplie de cadeaux et de magie ! Peu de gens dans ce monde ont conscience de la puissance des sentiments comme l?amour et la gratitude ! Vous attirez ? vous les choses qui sont sur la m?me fr?quence vibratoire que vous ! Plus cette fr?quence est basse, plus vous attirez alors de choses et de situations bas? sur la m?me fr?quence !? Quand vous insultez quelqu?un, quand vous rabaissez quelqu?un, quand vous faites ? une personne ce que vous n?aimeriez pas qu?on vous fasse ? vous m?me, dites-vous qu?il y aura un impact dans votre vie !? Cet impact ne sera pas forc?ment imm?diat, mais il sera bien l? ! Une personne peut transformer totalement sa vie en commen?ant simplement ? envoyer de l?amour aux gens qui l’entoure et ? exprimer de la gratitude pour ce qu?elle ? et pour que ce qu?elle ait.

Je parle ici d?un amour PUR, du v?ritable amour.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=JtAdpGooIRY[/responsive_video]

La gentillesse, la bienveillance envers les autres, vous ?l?ve-vous m?me vers des niveaux extr?mement ?lev?s. Si la majorit? des gens qui peuplent cette plan?te prendrait conscience de ce ph?nom?ne, le monde tout entier en serait impact?,?la plupart des personnes comprendraient d?une mani?re ?clair la raison de pourquoi leur vie semble si compliqu?, si dur, si p?nible…

Toi qui regardes?cette vid?o, consid?re chaque action que tu effectues?et chaque parole comme un aimant, cet aimant va t?amener dans ta vie des r?sultats qui vibre ? la m?me fr?quence que l?action que tu as effectu?e?! Comment te comporterais-tu si tu voyais les choses sur cet angle, tu modifiais des choses dans ta vie ?

Prends aujourd?hui une personne dans tes bras, et envoie-lui de l?amour, pas pour faire semblait, pas un petit c?lin ? la va-vite, un vrai c?lin, cr?er une vraie connexion avec toi et la personne que tu vas prendre dans tes bras, comment te sens-tu apr?s ?a ?? Est-ce?que tu te sens bien ? Est-ce?que tu ressens du bonheur ? Est-ce?que tu ressens de la joie ? Peut-?tre que des larmes de bonheur ont envie de couler sur ton visage ? Si c?est le cas laisse-les couler, tu n?as pas avoir honte de pleurer, car tu n?as pas ? avoir honte d??tre humains et de laisser tes ?motions s?exprimer.

Hier par exemple au moment ou j??cris?ce texte, des larmes ont coul? sur mon visage en regardant un documentaire, dans ce documentaire une femme t?moignait des ?v?nements cruels?qui lui sont arriv?s, elle?a?fait parti depuis sa naissance de ce qu?on appelle les enfants?de dieu, elle expliquait, qu?on lui ? enseigner que pour ?tre en communion avec dieu, il fallait quelle se mettre ? faire des pratiques?sexuelles, elle explique que dans sa communaut? d?s l??ge de 6 ans les enfants sont tous abus?s?sexuellement et commence leur vie avec l?id?e que c?est le v?ritable amour et qu?il n?ont pas le choix !

Aujourd?hui elle ? 26 ans elle tente de se construite, mais c?est tr?s difficile, ?elle n?a jamais v?cu de vraie relation elle ? des envies?de suicide comme sa m?re et son fr?re !? Comment peut-on imaginer que des personnes dans ce monde puisse commettre de telle atrocit????Au moment de faire son t?moignage plus de 2.000 personnes l?entourent?et plus de 2.000 personnes lui envoie un sentiment profond d?amour, des personnes l?a prenne dans les bras et elle ? une indication de comment faire de ses ?v?nements?tragiques sa plus grande force !! Aujourd?hui cette femme?a??crit son premier livre pour partager son histoire, elle vient en aide ? d?autres femmes victimes?de traumatisme ? travers le monde, malgr? cet ?v?nement incroyable, elle arrive ? ressentir de la joie et ? se cr?er d?intenses?moments de bonheur.? Cette femme portant aurait pu laisser la haine l?envahir tout au long de sa vie et elle cette haine serait en effet justifi?e, mais elle ? d?cid? d?avancer, elle ? d?cider de trouver la force de continuer, et faire de cet ?v?nement une force incroyable, qui va venir en aide aux autres et c?est pr?cis?ment pour cette raison qu?elle arrivera elle aussi ? revivre des moments de joies et de bonheurs.

Est-ce?que c?est facile, non?? Nous avons tous des raisons dans notre vie et tant d?occasions se pr?senterons ? vous de ressentir et d?exprimer de la haine de la col?re, du m?pris envers les autres et tout autre comportement toxique !? Choisissez l?amour, choisissez la bienveillance, choisissez la gratitude quoiqu?il vous arrive ! ?En faisant ce choix vous choisissez le bonheur, en faisant ce choix vous vous offrez la possibilit? de vivre ce que la vie a de plus beau ? vous apporter ! Vous allez de attirez ? vous toutes les situations et les personnes qu?il vous faut sur votre chemin pour y parvenir !? Quand une personne tr?buche, relev?e l? ! Quand une personne se trompe, dites-lui qu?elle fera mieux la prochaine fois !? Quand une personne est en difficult?, aidez-la !? Tag les personnes ? qui tu voudrais?exprimer de l?amour, partage cette vid?o autour de toi et diffuse des messages de paix, des messages inspirants, des messages de bonheur il y a tellement d?atrocit? dans ce monde qu?il est inutile d?amplifier ce ph?nom?ne en partageant ce type de news.

Je vous aime, et je vous dis un grand MERCI pour tout ce que tu vous m?avez apport? dans ma vie !

.

As found on Youtube

​Read More
Bien-être, Développement Personnel

Comment vivre des moments MAGIQUES

Vivre Des Moments Magiques

Bonjour, ici Olivier Roland. Je suis ? Silverton dans le Colorado et je vais partager avec vous l?importance de vivre de temps en temps des aventures qui nous font penser que nous sommes dans un film, l?importance de r?aliser nos r?ves. On a tous des r?ves de gamin qui restent ancr?s en nous. On peut avoir envie de piloter un avion, d?aller dans un vieux train ? vapeur et de vivre une exp?rience magique. On peut avoir envie d?aller dans l?espace, de rencontrer des cr?atures extraordinaires au fond de l?oc?an.

Malheureusement, on est tr?s nombreux au fur et ? mesure de notre vie ? mettre ses r?ves de c?t?, les d?consid?rant en se disant que ce sont des r?ves de gamin et qu?on s?en fout, ou le plus souvent ? procrastiner et ? se dire qu?on le fera plus tard. Et souvent, on se retrouve ? la retraite ? 60, 65 ans o? on a tout le temps qu?il faut pour r?aliser ses r?ves, mais on n?a plus l??nergie, on est blas?, on s??merveille beaucoup moins facilement.

On a un exemple dans le film d?Am?lie Poulain o? le p?re de l?h?ro?ne se dit : oui, ce serait g?nial si je pouvais ?tre plus jeune.

Si j?avais l??nergie, j?irais voyager. Elle prend son nain de jardin et l?envoie partout dans le monde. Son nain de jardin lui ?crit des cartes postales en lui disant : je me balade et tout. Et ?a lui donne le d?clic. Donc, j?aimerais vous donner le d?clic parce que, que vous soyez ? la retraite ou pas, on s?en fout.

La cl? pour r?aliser vos r?ves, pour vivre des aventures extraordinaires, pour avoir l?impression d??tre dans un film, c?est ? un moment donn? de se dire : je vais me mettre en action, je vais faire le premier pas, je vais r?aliser ce r?ve. Et souvent, on se rend compte que tous ces r?ves qui nous faisaient avoir des ?toiles dans les yeux quand on ?tait gamin ne sont pas des r?ves inaccessibles.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=1WiOKatZ-FU[/responsive_video]

?a ne co?te pas si cher d?aller dans une ?le tropicale paradisiaque avec du sable blanc ? perte de vue, des magnifiques palmiers, des eaux turquoises o? vous voyez des poissons magnifiques dans les eaux.

Aujourd’hui, vous pouvez aller en Tha?lande. Cela co?te peut-?tre 1 000 euros aller-retour le billet d?avion. Et une fois sur place, avec 500 euros par mois, vous ?tes le roi du monde. Vous pouvez vous amuser, vous ?clater, vivre quelque chose d?extraordinaire dans un lieu paradisiaque qui vous fera penser : mais qu?est-ce que je fous en France dans la grisaille ? Je ne dis pas qu?en France, il n?y a que des endroits moches, mais c?est pour vous dire qu?il y a tellement de gens qui regardent Koh-Lanta ? la t?l?, qui voient des paysages de carte postale, qui se disent : ce serait tellement bien si j?avais l?argent, si j??tais millionnaire, si je pouvais faire ?a.

Il y a une question un peu d?argent, mais c?est tr?s abordable pour la plupart des gens si par exemple vous pouvez couper dans vos d?penses : si vous fumez, vous arr?tez de fumer.

Arr?tez de d?penser dans des trucs que vous achetez pour compenser le fait que vous ?tes dans une vie stressante, etc. pour vous payer des choses qui valent vraiment la peine. Je dis toujours : je gagne tr?s bien ma vie et je m?en fous compl?tement de poss?der des objets. Je me suis d?barrass? de 90, 95% de mes possessions pour mon d?m?nagement ? Londres. Par contre, ce que j?aime faire, c?est m?offrir des exp?riences. C?est tellement extraordinaire, c?est quelque chose qui m?rite d??tre fait et refait. J?aimerais que vous ayez aussi l?inspiration, le d?clic pour vous mettre en action et vivre une aventure extraordinaire qui vaut largement toutes les possessions du monde..

Sources: Youtube

​Read More
Bien-être, Développement Personnel, Philosophie et Spiritualit, Programmation Neuro-Linguistique

Bill O’Hanlon sur l’art de travailler moins et vivre la bonne vie

L’art de travailler moins

 

Bonjour, Bill. Donc Bill est un psychoth?rapeute renomm?, un auteur renomm?. M?me en France tu es connu pour ton travail sur l’hypnotisme. Tu ?tais un des ?tudiants de Milton Erickson. Et tu viens de publier un nouveau cours, dont le titre est ? Time to Spare ?. ? Time to Spare ? [Du Temps ? Gagner] Tu as plus de temps que n?cessaire. Oui, c’est vraiment int?ressant, parce que beaucoup de personnes ayant du succ?s, comme tu dis, sont toujours tr?s occup?es.

Presque tous les gens que je connais, qui ont eu du succ?s, qui se sont bien d?brouill?s dans leur vie, tu leur demandes comment ils vont, ils disent :

? Oh, je vais bien, mais je suis tellement occup?, tellement occup?, j’ai toujours des trucs ? faire ?. Et je viens d’un endroit o? j’?tais un hippie, j’avais de longs cheveux, jouais de la guitare… Je n’?tais pas occup?, mais je n’avais pas d’argent. Je me fichais de l’argent, je n’en voulais pas. Et puis j’en ai eu marre d’?tre pauvre, sans argent, et ma carri?re a connu un beau succ?s.

Je suis devenu psychoth?rapeute, puis auteur, puis un orateur, je voyageais ? travers le monde, de trois ? quatre fois par mois, et j’avais plus d’argent.

Mais j’?tais trop occup?. Je n’avais pas le temps de prendre soin de moi. Je m’ennuyais m?me avec mes amis. Ils voulaient passer du temps avec moi. ? Oh non, je dois passer du temps avec mes amis. ? J’adore mes amis. Mais parce que j’?tais trop occup?, je voyais ?a comme un devoir, ou un fardeau.

Tu ?tais un drogu? du travail. C’?tait toute ta vie. Le travail ?tait divinis?. Plus tu te fais d’argent, plus tu travailles. Les gens t’admirent, tu as du succ?s. C’est une sorte de d?pendance. Alors la premi?re chose que j’ai faite ?tait de me rendre compte que je ne g?rais pas l’argent de la bonne fa?on. D’abord, puisque j’?tais si occup?, je me permettais beaucoup. Je prenais des premi?res classes, je payais des milliers de dollars de plus parce que je le m?ritais.

Du coup je devais travailler plus pour pouvoir me payer des voitures de luxe, de gigantesques maisons, de nouvelles guitares, peu importe ce que c’?tait.

C’?tait une mauvaise spirale. Oui, ce n’?tait pas bien. Alors j’ai commenc? ? combler les pertes d’argent. La seconde chose ?tait que je ne faisais pas attention o? je mettais mon argent. J’?tais si occup? que je ne faisais pas attention. Je faisais de l’argent, je faisais le travail, j’?tais d?pendant au travail. Alors je me suis dit, d’abord tu dois combler les pertes d’argent, ensuite je devais combler les pertes de temps. Il y a des gens qui me font gaspiller mon temps, ils prennent trop de temps. Ok, je dois arr?ter de consulter mes mails si souvent. Je dois… Les gens, qui ne m’apportent rien, pas les amis, les connaissances professionnelles, je n’ai pas besoin de passer du temps avec eux.art de travailler moins

Quelqu’un d’autre doit les g?rer.

Je ne perds plus de temps avec eux. Je devais arr?ter ces pertes d’argent. Et puis je n’?tais plus efficace. J’?tais d?sorganis?. Encore, parce que j’?tais occup?, et que je suis naturellement d?sorganis?. Alors j’ai demand? de l’aide et j’ai r?organis? toute ma maison. Je me suis d?barrass? de choses. Livres, cassettes,… J’avais de nombreuses cassettes vid?o sur mon travail pendant toutes ces ann?es. Des cassettes audio, des CDs,… J’ai tout num?ris?. ?a m’a pris deux ans. C’?tait difficile.

J’allais dans mon bureau, je mettais une vid?o, et je num?risais tout sur mon ordinateur. Et apr?s deux ans, j’avais un paquet de disques durs. Et je les ai stock?s sur le Cloud. J’avais moins de choses. Moins de choses, plus d’?nergie. Plus de temps. Et je pouvais trouver tout ce que je voulais. Parfois, comme je disais avant qu’on commence, j’avais beaucoup d’?quipement ?lectronique, puisque je faisais des vid?os, des ateliers,… Parfois je ne trouvais pas une partie de l’?quipement que je cherchais, parce que tout ?tait si d?sorganis?, alors j’en achetais un autre.

?a faisait plus d’argent.

– Ajoutant du d?sordre. Plus de d?sordre, et plus d’argent. Donc commencer ? combler les pertes est la premi?re ?tape.

Les pertes de temps. Les pertes d’?nergie. Les pertes d’argent. Donc il y a des gens qui drainent ton ?nergie. Il y a des choses qui drainent ton ?nergie. Et plus tu en as, plus tu bloques ton ?nergie. Alors j’ai commenc? ? d?bloquer cette ?nergie. – Donc plus d’?nergie bloqu?e. Int?ressant. Tes objets sont de l’?nergie bloqu?e. Et tu dois acheter une maison plus grande pour ranger ces objets.

C’est int?ressant parce que… Combien de temps a-t-il fallu pour te rendre compte de cet encombrement ?

Je le savais depuis des ann?es, mais je ne faisais rien pour changer ?a. C’est un probl?me. Oui. J’ai travers? une crise, j’ai travers? un divorce… J’ai pens? ? Je ne veux plus vivre comme ?a ?. L’argent ne vaut pas tout ?a. Il y a l’amour, et la qualit? de vie. Et j’ai lu ? Four Hour Work Week ?, ainsi qu’un autre livre ? Ton argent ou ta vie. ? C’?tait un livre qui disait de faire attention ? son argent, d’?tre conscient de ce qui rentre et ce qui sort.

Donc il y a quatre zones o? je pense qu’on peut combler les pertes, pour ?tre plus efficace.

Je dirais l’argent, l’?nergie. Savoir g?rer son ?nergie. L’attention. Ce ? quoi il faut faire attention. Quelque chose qui capte ton attention. Jouer ? Angry Birds sur ton ordinateur ou aller sur Facebook pendant des heures. Des distractions. Tu te dis que tu n’y resteras que quelques minutes, puis tu l?ves les yeux et tu r?alises que ?a fait 2 heures que tu y es. Si c’est ce que tu veux faire de ton temps, c’est g?nial.

Je dois savoir o? mettre mon ?nergie, mon attention et mon temps.

Et comment d?penser mon argent. Donc d’abord tu combles les pertes, et ensuite tu ajoutes plus sans ajouter de nouvelles activit?s. Tu deviens plus efficace.

Ce qui est une des raisons de notre rencontre aujourd’hui. Parce que tu connais une m?thode pour faire de l’argent sans trop travailler. Et quand tu travailles dans une entreprise, ou comme moi quand j’?tais psychoth?rapeute, Je devais travailler plus pour gagner plus.

Et si tu apprends comment travailler plus efficacement, Un revenu passif, un revenu r?siduel, apprendre un marketing plus efficace, donc pour la m?me quantit? de travail, tu te fais beaucoup plus d’argent. Je pense que c’est… Je suis parti dans une qu?te. Nettoyer ? fond, stopper les pertes d’?nergie, d’argent d’attention et de temps. Et ensuite ?tre plus efficace quand je travaillais pour faire de l’argent.

Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui nous regardent et qui se disent ? Ouais, je veux faire ?a ! ? Alors quelle serait la premi?re ?tape pour eux ? La toute premi?re.

La premi?re ?tape serait de prendre conscience de tout ?a. Car lorsque tu es trop occup? pour faire attention… Je ne connaissais pas le montant de mes factures, Je ne savais pas combien d’argent je devais l?cher chaque mois pour payer mes factures. Et je me suis assis, j’ai tout mis par ?crit, parce que l’argent est notre canot de sauvetage. J’?tais un peu choqu?.

Tu te sentais plus tranquille ? Je savais combien je devais, combien de temps j’avais. Combien je devais avoir chaque mois. Et j’ai commenc? ? r?duire ce que je devais avoir.

Donc combler les pertes. Prendre d’abord conscience, puis combler les pertes. C’est la chose la plus facile ? faire au d?but. Oui, parce que la plupart des gens n’ont pas conscience de ce qu’ils ont r?ellement besoin.

Et ils continuent de vouloir plus, encore plus, et encore plus. Je pense que ?a c’est encore un autre probl?me. J’ai entendu cette histoire, il y a un moment. Deux auteurs c?l?bres aux ?tats-Unis qui ?taient invit?s ? une f?te, dans la gigantesque maison d’un gestionnaire de fonds sp?culatifs. Et le salon ?tait plus grand que la taille de leurs deux maisons associ?es. Et l’un des deux auteurs a dit, et c’?tait un auteur de best-sellers, ? ?a ne t’emb?te pas, que ce trader de fonds sp?culatifs se fasse plus d’argent en une semaine, que toi dans toute une vie en vendant tes bouquins ? ? L’autre r?pond ? Non, ?a ne me g?ne pas.? ? Allez, tu dois ?tre un peu jaloux. ? ? Non, je ne suis pas jaloux, car j’ai quelque chose que ce type n’a pas. ? ? Qu’est-ce que tu peux avoir ? Il a tout ! ? Et il r?pond ? Je sais ce que « assez » veut dire. ?

Alors la question est : qu’est-ce qui est suffisant ? On se rencontre parce qu’on est dans un groupe de gens qui a beaucoup d’argent.

Et ce type veut plus et encore plus. Ils sont trop occup?s. Ils sont trop occup?s, ils n’ont pas de vie. C’est comme prendre un seau sans fond, peu importe la quantit? de succ?s ou d’argent que tu y mets, ?a ne reste jamais.

Donc tu dois d?cider de la taille du trou du seau, et trouver quand c’est suffisant. Trouver ton ? assez ?. Et dire ? c’est assez ?. Assez d’argent, assez de statut, assez d’argent, assez d’acceptation,… Ce qui est assez. C’est un probl?me pour les entrepreneurs parce que…

La plupart des entrepreneurs ? succ?s ont eu du succ?s parce qu’ils voulaient absolument ?tre l? o? ils sont maintenant. Alors quand est-ce qu’on d?cide que c’est assez ? Je pense que c’est lorsque l’on a besoin de changer. Pour moi, c’?tait une p?riode de crise. J’ai divorc?, c’?tait tr?s douloureux, et je devais repenser la strat?gie qui m’avait amen? ici, qui m’avait offert le succ?s. Peut-?tre que ?a ne t’a pas r?ussi sur d’autres points. Comme pour mes relations personnelles, ou ma relation avec moi-m?me.

Je n’avais pas le temps de faire de l’exercice, je ne prenais pas soin de moi. Et peut-?tre que ?a aurait provoqu? une crise cardiaque, parce que tu voulais en faire trop, ou ne faisais pas de sport, ou ne dormais pas assez.

Et puis tu as une p?riode de crise et tu te dis : ? Je veux changer de vie. ? Normalement, il faut une p?riode de crise, m?me si ce serait sympa aussi sans crise, et de juste faire les changements.

Ce qui t’a amen? ici ?tait une bonne chose, car ?a t’a conduit au succ?s, mais ?a ne te conduira peut-?tre pas l? o? tu veux aller. Tr?s bien, g?nial.

Donc la premi?re ?tape est la prise de conscience. Et une fois que c’est fait, quelle est la premi?re chose ? faire ? Je pense que c’est juste ?crire les choses. Pour moi c’?tait ?crire ce ? quoi je passais mon temps. Marquer o? je d?pensais mon argent, combien entrait et sortait. ?crire ce qui me donnait de l’?nergie et ce qui me vidait de mon ?nergie. Int?ressant. ?crire ce ? quoi je voulais passer mon temps, et ce ? quoi je ne voulais pas passer mon temps. La plupart des gens ont une liste de choses ? faire.

Ils ?crivent toutes les choses qu’ils doivent faire. J’ai commenc? une liste de choses ? ne pas faire. Oh, int?ressant. Je l’ai mise sur le miroir de ma salle de bain. Je l’ai mise sur mon ordinateur. ? NE FAIS PAS ?A ! ? Je ne veux pas faire ceci, ou je ne veux pas passer du temps avec cette ou ces personnes.

Ce sont des activit?s, des personnes ou des choses qui me vident de mon ?nergie. Je ne veux pas de ?a. Donc tu as aussi fait une liste de personnes qui te vidaient de ton ?nergie. Oui, c’est ?a. Ce qu’il dit est vraiment int?ressant parce que les gens bataillent pour leurs possessions, leurs maisons.

Si quelqu’un essaie de p?n?trer chez nous sans notre permission, on riposte. Mais si une personne essaie de prendre notre temps, on ne se d?fend pas autant. – Et ces personnes te demandent : ? J’aurais besoin que tu fasses ?a pour moi ? ? ou ? Peux-tu faire ?a pour moi ? ? C’est pourquoi je ne r?ponds plus au t?l?phone, je laisse faire le r?pondeur, et ensuite je d?cide quoi faire. Je ne regarde plus mes e-mails, quelqu’un les filtre pour moi, et m’envoie ensuite seulement ce que j’ai besoin de faire. Sinon les gens attendent quelque chose de toi. ? H?, je t’ai envoy? un e-mail, tu n’as pas r?pondu. ? Je n’ai jamais promis de r?ponse. Non, merci. J’aime bien cette analogie. On prot?ge sa maison. Ceci est la maison de ton ?nergie, de ton attention, de ton temps et de ton argent.

Donc il ne faut pas avoir peur d’?nerver les gens.

?a arrivera. – Car ce ne sont pas les bonnes personnes. ? chaque fois que tu changes, tu agaces quelqu’un. Mais la plupart des gens comprendront. Je m’explique. Quand quelqu’un veut quelque chose de moi, ?a a l’air int?ressant mais, je prot?ge f?rocement mon temps et mon ?nergie, parce que je veux les utiliser pour les personnes que j’aime. Ceux que j’aime. Ma famille, mes amis,… Et ils disent ? Oh, je comprends, moi aussi. J’aimerais avoir du temps pour ma famille. ? Donc si tu l’expliques diff?remment, ?a ne les ?nervera pas tant que ?a.

Ils peuvent toujours ?tre m?contents car tu ne leur as pas donn? ce qu’ils voulaient. Mais, ?a passe. Super. Merci pour ces super astuces. Si vous regardez encore cette vid?o, j’imagine que c’est parce que vous ?tes vraiment int?ress?. Alors s’il vous pla?t, lancez la premi?re ?tape, la prise de conscience. Faites la liste que Bill vient de vous donner, car c’est tr?s facile. Il faut juste le faire. S’il vous pla?t, faites-le. Sinon ce ne sera qu’une ? masturbation intellectuelle ?. Merci de nous avoir regard?, merci Bill.

Et vous pouvez savoir comment obtenir un cadeau gratuit et comment commencer tout ?a sur : enoughtimeandenoughmoney.com Tr?s bien, je mettrais un lien sur la vid?o.

Merci, au revoir..

As found on Youtube

Trouvez un ?quilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle ICI avec l’HypnoCoaching

​Read More
Bien-être, Développement Personnel, Hypnose Transpersonnelle, Psychologie Quantique

La Divine Matrice 20 cl?s pour cr?er consciemment

20 cl?s de cr?ation consciente de Gregg Braden

auteur de Divine Matrice

 

 

Cl? 1 : La divine Matrice est le contenant de l’univers, le point reliant toutes choses entre elles et le miroir qui nous montre ce que nous avons cr?e.

Cl? 2 : Tout ce qui existe dans notre monde est connect? ? tout le reste.

Cl? 3 : Pour puiser ? m?me la force de l’univers, nous devons nous voir comme une partie du monde plut?t que s?par?s de lui.

Cl? 4 : Des choses qui ont d?j? ?t? unies demeurent toujours connect?es entre elles, qu’elles soient physiquement unies ou non.

Cl? 5 : L’acte de focalisation de notre conscience est un acte de cr?ation.La conscience cr?e.

Cl? 6 : Nous avons tout le pouvoir n?cessaire pour cr?er tous les changements d?sir?s !

Cl? 7 : L’objet de notre focalisation consciente devient la r?alit? de notre monde

Cl? 8 : Il ne suffit pas de dire simplement que nous choisissons une nouvelle r?alit?.

Cl? 9 : C’est le langage du sentiment qui  » parle  » ? la Divine Matrice. Sentez que votre but est atteint et que votre pri?re est exauc?e.

Cl? 10 : Ce n’est pas n’importe quel sentiment qui fera l’affaire. Ne peut cr?er que celui qui est d?nu? d’?go et de jugement.

divine matrice

Cl? 11 : Nous devons devenir dans notre vie ce que nous choisissons d’exp?rimenter comme ?tant notre monde.

Cl? 12 : nous ne sommes pas li?s par les lois de la physique telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cl? 13 : Chaque morceau d’un  » quelque chose  » d’holographique refl?te ce  » quelque chose  » en entier

Cl? 14 : L’hologramme universellement interconnect? de la conscience nous assure que nos d?sirs et nos pri?res sont d?j? rendus ? destination d?s l’instant o? nous les cr?ons.

Cl? 15 : Par l’hologramme de la conscience , tout changement ayant lieu dans notre vie se refl?te partout dans notre monde

Cl? 16 : Le nombre minimal de personnes requises pour  » d?clencher  » un changement de conscience est celui-ci : 1% d’une population

Cl? 17 : La divine matrice refl?te dans notre monde les relations que nous cr?ons dans nos croyances

Cl? 18 : la source de nos exp?riences  » n?gatives  » peut se ramener ? l’une des trois peurs universelles ( ou ? une combinaison des trois) : la peur de l’abandon, de ne pas ?tre ? la hauteur, ou de faire confiance.

Cl? 19 : Nos v?ritables croyances se refl?tent dans nos relations les plus intimes. Cl? 20 : Nous devons devenir dans notre vie ce que nous choisissons d?exp?rimenter dans notre monde..

As found on Youtube

​Read More
Bien-être, Développement Personnel, Motivation

La loi de l’attraction avec Michael Losier

La loi d’attraction avec Michael Losier

 

Bonjour mes d?licieux Cocr?ateurs, c’est Lilou! Je suis tr?s excit?e de vous annoncer aujourd’hui que je vais diffuser et partager avec vous quelque chose que je vais appeler « La s?rie de l’attraction d?lib?r?e » pour le Juicy Living Tour. Comme vous le savez, je suis l’auteur de « J’ai perdu mon job et ?a me plait. » J’ai une chaine t?l? sur le web qui grandit de plus en plus, qui a maintenant ?tait regard?e par plus de 5 millions de personnes. Et maintenant, mon intention est que l’?mission prenne la route pour 12 mois ? travers les USA, et d’interviewer des auteurs, des conf?renciers, mais aussi des gens comme vous et moi.

Voil? mon r?ve, le d?sir de mon c?ur, de partager toutes ces belles informations avec le monde.

Ceci est mon plus grand r?ve, et il y a une semaine j’ai rencontr? Michael Losier, l’auteur de « La loi de l’attraction ». Un livre vraiment g?nial. Et c’?tait super de le rencontrer. Pendant notre d?jeuner, il a compl?tement chang? ma vibration ? propos du sponsoring. Et donc nous faisons cette s?rie car je veux attirer ces sponsors, et nous voulons ?galement partager ce processus avec vous pour que vous puissiez l’appliquer dans votre vie, et r?aliser vos r?ves. Donc c’est tr?s tr?s excitant, car ceci est compl?tement align? avec tout ce que j’ai d?sir?.

C’est vraiment une manifestation en soi, de faire ceci avec Michael, et de le partager avec vous. Donc j’esp?re que cela vous profitera beaucoup. Et maintenant vous allez voir notre premi?re session.

Bonjour tout le monde, c’est Lilou, en live de Chicago, et je suis ici avec mon ami et coach l’auteur a succ?s de « La loi de l’attraction » et voici la premi?re session de coaching que nous faisons avec Michael, alors que je suis sur le point d’embarquer ? bord du Juicy Living Tour. Nous appelons ces s?ances « La s?rie de l’attraction d?lib?r?e ». Michael va me coacher pour que je puisse attirer les sponsors, les fonds, l’?quipe, tout ce qui est n?cessaire pour embarquer ? bord de cette magnifique tourn?e pendant 12 mois.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis l’auteur de « J’ai perdu mon job et ?a me plait », qui est un journal documentant 30 jours de loi de l’attraction d’une personne qui cherche le boulot de ses r?ves. Donc je suis tr?s en phase avec la loi de l’attraction mais je veux la perfectionner, et v?ritablement employer toute la magie de cet univers, et y parvenir.

Donc ceci va ?tre une approche tr?s pratique, cette s?rie sera live avec Michael. Et nous voulons la partager avec vous car il y aura beaucoup de conseils et de pratiques ? appliquer dans votre vie. Michael, c’est si g?nial de t’avoir avec nous pour cette s?rie ! Vraiment tr?s excitant ! Merci. Je t’en prie. Et je suis ravi d’en faire partie. Surtout car je n’ai jamais laiss? quelqu’un voir ce qu’il se passait lors d’une session de coaching. Dans la plupart des cas c’est tr?s personnel, et c’est toi qui a propos? qu’on l’enregistre et qu’on partage cette s?rie avec le public.

Donc pour ceux qui regardent, m?me si je ne leur parle pas directement, je veux qu’ils prennent une feuille et un stylo, car le processus que nous enclenchons est vraiment un processus, et comme c’est un processus, on peut le r?p?ter autant de fois que l’on veut.

Donc nous allons l’utiliser ? maintes reprises, et nous allons aussi faire beaucoup de choses de fa?on intuitive. Mais le but reste le m?me. Et notre but est que tu sois dans un bus, en toute abondance, en plein voyage du Juicy Living Tour. Et ce n’est pas notre travail de savoir comment ?a va se faire, Mais c’est ? nous d?utiliser la loi de l’attraction pour y parvenir.
loi attraction

Oh oui ! J’adore ! Clap clap clap clap ! Donc pour donner un contexte, quand nous nous sommes rencontr?s pour la premi?re fois il y a environ une semaine ? Chicago, nous nous avons d?jeun? au restaurant de Karyn, et je t’ai appris quelque chose que je fais en priv? avec mes amis et maintenant tu le fais en public. Comme nous allons s?rement le faire en public dor?navant, montrons-leur ce que ?a veut dire. Quand il y a quelque chose que l’on aime et qui nous excite, on ne le dit pas, on ne dit pas « oh j’arrive pas ? y croire! », on applaudit.

On fait ceci.

Avant quand on s’?crivait, je disais « applaudissements » et tu ne comprenais pas, et quand on a d?jeun? ensemble, tu as dit « aaah, voil? ce que ?a veut dire ! » Quand notre corps se sent bien, on est heureux, on applaudit, et cela peut sembler ?trange, mais cela fait partie d’?lever sa vibration ! C’est un moyen de reconna?tre ce qui se passe, d’y porter son attention. Donc aujourd’hui est notre premi?re session de coaching, pour manifester ton r?ve du Juicy Living Tour.

Un petit rappel, je sais que tu ?tais ? ma conf?rence ? Chicago donc tu m’as entendu le dire, le processus que nous allons utiliser s’appelle « l’attraction d?lib?r?e », qui est donc l’application de la loi de l’attraction de fa?on d?lib?r?e. Et les gens demandent, « Quelle est la diff?rence entre la loi de l’attraction et l’attraction d?lib?r?e? » Et bien la diff?rence est le mot « d?lib?r?e ».

Tu vois, la loi de l’attraction attire d?j? des choses auxquelles on donne notre ?nergie. M?me si on ne le fait pas expr?s, on attire ce qui correspond ? la vibration que l’on ?met.

Donc lorsqu’on attire quelque chose, positif ou n?gatif, cela veut dire que l’on a d’abord ?tablis la vibration qui va la cr?er. Et toi tu veux cr?er quelque chose de nouveau dans ta vie. Et la seule fa?on d’attirer quoi que ce soit en employant la loi de l’attraction, est d’?mettre la vibration de ce que l’on va attirer.

C’est ce que fait la loi de l’attraction. Elle assemble les vibrations. Donc si tu n’?mets pas la vibration de ce que tu veux attirer, la loi de l’attraction ne peut pas te l’envoyer, car elle ne peut faire que quoi ? Elle ne peut qu’assembler. Et l? maintenant, ton d?sir de faire ce Juicy Living Tour en bus, m?me si l’id?e t’enthousiasme, elle n’est pas enti?rement int?gr?e dans ta vibration pr?sente.

Et si tu te dis « si, elle l’est ! » Et bien, si elle l’?tait, tu aurais d?j? ton d?sir.

Donc ? travers cette s?rie et ce processus, pour qui que ce soit qui veut attirer quoi que ce soit, nous allons d?lib?r?ment int?grer la vibration de ce que nous d?sirons, pour en faire comme une bulle qui nous entoure. Tu te souviens, dans la conf?rence, on parlait de la bulle ? Nous devons nous assurer que tu ?mets la vibration de ce que tu d?sires, et non pas ce que tu ne veux pas. Oui. Donc l’une des choses que nous allons faire aujourd’hui est un petit test vibrationnel. Premi?rement, je dois savoir quelle est ta vibration quant ? ton d?sir. Et c’est comme ?a que j’utilise la loi de l’attraction dans mon propre business.

Je le fais pour attirer les clients id?aux, les conf?rences id?ales, les vols id?aux, les sponsors id?aux. Donc tout doit ?tre align?, ? un niveau de vibration. Entre parenth?se, tout ce que l’on d?sire existe en dehors de notre vibration pr?sente, donc nous devons continuer ? inclure la vibration de ce que l’on d?sire. Et souvent, surtout quand c’est un grand r?ve comme celui-ci…

Pour moi, faire cette tourn?e ? travers les US, et interviewer des auteurs comme toi, c’est vraiment le plus grand de mes r?ves. Donc il y a beaucoup de peurs et de blocages qui remontent ? la surface. Et c’est pour ?a que je suis si reconnaissante de t’avoir attir?. ?a c’est la toute premi?re manifestation ! Je suis en alignement total avec cette manifestation ! C’est bien que tu en parles, car souvent, les gens ne c?l?brent que la manifestation de l’?v?nement en question.

C’est ? dire que, tu ne vas pas attendre d’avoir ton bus pour ?tre heureuse, tu excit?e tout au long du processus, et ceci est important. Je sais que tu connais bien ce processus. Il faut vraiment c?l?brer tout ce qui nous arrive qui est en alignement avec le d?sir, jusqu’au but final ! Ce n’est pas tr?s probable que tu attires un bus compl?tement sponsoris? demain.

Il y a une grande distance entre o? tu es et o? tu voudrais ?tre.

Donc nous devons attirer des choses qui sont en alignement avec ce d?sir. Qu’est-ce que ?a pourrait ?tre ? ?a peut ?tre des contacts, des ressources, des informations, des opportunit?s, des livres… quoi que ?a soit qui puisse se manifester sur ton chemin. Ce qui est important, c’est qu’on ne pas essayer de deviner exactement ce que ?a va ?tre. Avec la loi de l’attraction, si on essaie de savoir d’o? les manifestation vont provenir, on limite les choix. C’est comme si on allait sur internet et qu’on ?crivait ce que l’on veut, puis qu’on disait, « et au fait Google, voil? exactement o? tu dois aller le trouver ». On ne va pas faire ?a. Donc on va employer l’attraction d?lib?r?e, et il y a 3 ?tapes dans ce processus. 1. Identifier le d?sir. 2. Emettre la vibration. 3. Se d?barrasser des doutes. Oui et pour le coup je pense qu’il y en a pas mal ! Donc pour commencer aujourd’hui…

Cela fait une semaine que l’on s’est rencontr?s. Nous avons travaill? avec ta vibration au sujet de tes sponsors id?aux. J’aimerais que tu me parles de ce que tu as appris, et de ton exp?rience.

Et bien c’?tait ?norme. Car tu m’as spontan?ment demand? de faire cette liste. J’adore que tu ne puisses t’emp?cher d’?tre un coach ! D’un coup j’ai chang? toute ma vibration au sujet du sponsoring. J’ai pu voir ce que j’?mettais avant, « les sponsors sont difficiles ? obtenir, l’argent n’est pas l?, nous sommes en pleine crise, ils ne pourront pas voir la valeur de ce projet, je vais devoir travailler dur et sans r?sultats » etc.

Et gr?ce ? cela, nous avons r?dig? une liste de clart?, et quelques jours plus tard, j’ai re?u un email, de la part d’un gros sponsor potentiel europ?en, et c’est lui qui m’a contact?e, ce qui ?tait une des choses sur ma liste.

J’avais dit « je ne veux pas demander ». Et tu m’avais dit, « ok, si tu ne veux pas demander, qu’est-ce que tu veux ? » et je t’ai dit « j’aimerais vraiment qu’ils viennent ? moi ». Et donc cette personne s’est introduite ? moi, et m?me si je ne sais pas si ?a va ?tre le sponsor, j’adore sentir que je me rapproche du but.

Cette personne me disait vraiment qu’il y avait une possibilit? de sponsoriser la tourn?e enti?re. C’est tellement ?norme que maintenant j’ai des peurs qui remontent. Parce que ?a semble tellement parfait que des doutes ?mergent. Et je vais le rencontrer le 23 ou 24 Septembre. Je ne sais pas si ?a va marcher, donc je veux avoir des plans B. Tr?s bien. Donc je vais t’arr?ter l?.

Mon travail n’est pas de t’aider avec ta vision. Ton d?sir est tr?s clair, n’est-ce pas ? Tu n’as pas besoin de moi pour savoir ce qu’est ton r?ve ou ton but. Mais mon travail est de t’?couter pour identifier les blocages qui emp?chent la manifestation. Car si tu avais seulement ce d?sir puissant, et pas le moindre doute, le bus serait gar? devant chez toi l? maintenant ! Donc rappelle-toi bien des r?gles.

La vitesse ? laquelle tu attires ton d?sir, qui est donc le bus du Juicy Living Tour, le sponsor, ne d?pend pas de la force de ton d?sir. Elle d?pend des blocages qui emp?chent la manifestation, c’est ? dire les doutes. Donc pour r?sumer, nous avons fait une liste de toutes les choses que tu as dites ? propos des sponsors, puis je t’ai montr? la liste.

Tu te souviens ? Il y avait au moins 10 choses. C’est presque embarrassant. « Wow, c’est ?a la vibration que j’?mets? » Tu ne te serais pas imagin? ?a, n’est-ce pas ? Si tu le dis, tu y portes ton attention. Si tu y penses, tu y portes ton attention. Donc ce que j’ai fait, c’est que j’ai extrait cette vibration. On a fait un test de vibration et on a identifi? tout ce que tu n’aimais pas ? propos du sponsoring, et ce n’?tait pas tr?s beau ? voir, ouf ! La loi de l’attraction ne peut que s’accorder ? ta vibration. Et ensuite je t’ai demand? la question « reset », car notre but et de r?initialiser ta vibration au sujet des sponsors.

Car tu recevais seulement ce que tu ?mettais, c’est ? dire rien du tout ! J’?mettais des vibrations n?gatives, c’est s?r.

Avant notre rencontre, je n’arrivais juste pas ? voir que c’?tait possible. Oui. Cela ne veut pas dire que tu es une personne n?gative, ?a veut simplement dire que tu avais des doutes ? propos du processus, et je veux que tout le monde sache cela. M?me moi j’ai des doutes parfois, et ?a ne veut pas dire que je suis n?gatif, mais une pens?e peut engendrer des vibrations n?gatives. Donc je ne veux pas que tu t’en veuilles pour ?a. Merci. Oui c’est tout ? fait vrai. Ok, c’est bien. Donc ce qui s’est pass?, c’est que quand ta vibration a chang?, car sur la liste tu as not? ce que tu ne voulais pas et ce que tu voulais, lorsque les mots ont chang?, tu t’es sentie mieux.

« Je veux qu’ils me contactent… » Je me souviens de ton langage corporel, tu ?tais assiste droite, tu te sentais bien ! En ce moment pr?cis, nous avons lanc? une nouvelle vibration.

Tu as enclench? un mouvement d’?nergie pour cette nouvelle vibration. Et maintenant, la loi de l’attraction est en train de trouver des vibrations similaires ? celle que tu as ?mise, et cela a engendr? et orchestr? un email d’une personne qui a pris l’initiative de te contacter. De but en blanc. Donc dis moi, quelle est la valeur de c?l?brer le fait que cet email est si proche de la liste de tes d?sirs ? C’est immense, parce que ?a permet de marquer chaque ?tape. Je ressens gratitude, c?l?bration, et validation que je suis en train d’attirer mon d?sir, et de participer ? cette cr?ation, ce qui est encore mieux ! Ok. Maintenant j’aimerais que tu utilises le mot « vibration » dans ta r?ponse.

Donc, l’importance de c?l?brer la manifestation proche de la liste que tu as cr??e, car tu as dit que ce n’est peut-?tre pas le bon sponsor, mais on ne va pas parler comme ?a..

Donc quelle est la valeur de c?l?brer d?lib?r?ment ? quel point tu es proche de ce que tu as ?crit, du d?sir exprim? dans ta liste ? La valeur est reli? au fait que ma vibration s’aligne avec mon d?sir. C’est tout ? fait ?a. Voil? la r?ponse. Tu peux seulement l’attirer, si tu l’?mets ! Ce n’est pas ma r?gle, c’est la r?gle ! Applaudissements. Tu ne peux l’attirer que si tu ?mets la vibration qui en accord avec ton d?sir. La loi de l’attraction, c’est comme des petits doigts qui cherchent, qui cherchent, qui cherchent, la vibration qui correspond ? celle que tu ?mets. Et lorsque tu c?l?bres les r?sultats, tu te prouves que ton d?sir est en train de voir le jour. Tiens, voil? un preuve ! Et encore une autre, et une autre ! Et chaque fois qu’il y a une preuve, cela tait une certaine voix qui dit quoi ? Tu ne peux pas.

Tu ne peux pas avoir ?a. Cette « loi de l’attraction » ne marche pas. Quelqu’un t’a contact?, et pas l’inverse ! Y a de quoi c?l?brer ! Oui, au d?part je suis excit?e, mais apr?s, de suite je me dis, « Euh…

Comment vais-je g?rer ?a? C’est trop ?norme…  » D’accord. Donc on va travailler l?-dessus aujourd’hui. Par contre, je vais te demander d’utiliser le mot « et » ? la place du mot « mais ». C’est tr?s bien de faire ?a. Par exemple, tu as dit quelque chose de positif, puis « mais ». Si tu le remplaces avec « et », on comprend quand m?me. Donc dessine un cercle de la taille d’une balla de golf, et ?cris le mot « mais » ? l’int?rieur.

Et ensuite, tu barres. De cette fa?on on imprime cette image dans ta m?moire, comme ?a chaque fois que tu voudras dire « mais » tu diras « et ». Tu es bon ?l?ve ! Donc je pourrais te dire « Tu es l? gr?ce ? moi ». Et lorsque tu lis cet email, si proche de ton d?sir, tu peux te dire « Cet email est l? gr?ce ? moi », « C’est moi qui ai attir? ?a ».

Certaines personnes diraient que c’est juste une co?ncidence, et nous r?pondrons « Oui, ?a l’est », car une co?ncidence est une preuve de la loi de l’attraction. Et ils diront « Ce n’est qu’une synchronicit? ! ». Oui ?a l’est. C’est une preuve. De dire que c’est une synchronicit?, que c’est arriv? par hasard, que c’est sorti de nulle part, tout ?a, ce sont des preuves de la loi de l’attraction.

Et c’est toi qui les cr?es. Dis le, « c’est l? gr?ce ? moi ». C’est l? gr?ce ? moi ! C’est vrai. Cet email est l? gr?ce ? toi, et tu es l? gr?ce ? moi ! Oui.

Et pour ceux qui regardent, ils ont attir? cette vid?o ! C’est ?a. Ils sont en alignement. Quelque part, ils ont pos? la question vibratoire, Je ne comprends pas vraiment cette loi de l’attraction, j’ai besoin de voir comment l’appliquer. comme si ils avaient pos? la question sur Google, et que la page est enfin apparue ! Tadaaaa ! Et maintenant on est l? ! Oui ! Donc maintenant on va retourner au sponsoring. On a obtenu la clart?, le d?sir, gr?ce au contraste. ?tape num?ro 2, tu y as donn? ton attention, tu l’as ?cris, tu en as parl?, tu as applaudis et c?l?br?, et lorsque tu as ?mis cette ?nergie, la loi de l’attraction s’y est align?e et t’a apport?e une manifestation correspondante. J’emploie le mot « alignement ». ?a ne veut pas dire que c’?tait parfait. C’?tait align?, n’est-ce pas ? Et si c’?tait une page internet, il faudrait un double-clic pour d?couvrir si la page correspond vraiment ? notre recherche.

Si tu fais une recherche sur internet, il faut ouvrir le document ! Donc il faut que tu contactes cette personne, pour d?couvrir si elle est proche de ton d?sir. J’ai discut? avec lui, et c’?tait vraiment int?ressant.

Ce serait une collaboration parfaite. En tout cas pour l’instant. Oui. Donc quelle est l’histoire dans ta t?te au sujet de l’?tape suivante ? Je me mets ? douter de moi-m?me. Et qu’est-ce qu’il dit, ce doute ? Je ne suis pas ? la hauteur, je vais tout g?cher. Le meeting ou la tourn?e ? Le meeting.

Ok. Le rendez-vous. Car il veut que je rencontre le pr?sident de la compagnie. Et cette personne doit ?tre convaincue par l’impact de l’internet, il est un peu ?g?. C’est l’un des hommes d’affaires les plus importants ici ? Chicago. Donc l’id?e c’est de leur montrer comment int?grer leur produit.

Et quel est ton niveau de confiance en toi quand tu dis cela ? Que te dis-tu quand tu penses ? comment tu devras expliquer tout ?a au pr?sident ? Que ce ne sera pas clair. Je sais que je ne suis pas toujours claire dans ma fa?on de m’exprimer. Et puis aussi la peur qu’on profite de moi, que ce sera eux qui contr?leront tout, que la tourn?e ne commencera pas ? temps, car ils vont lancer le produit d?but 2011…

Il y a juste beaucoup de questions sans r?ponses. Et pourtant je vois bien la valeur que cette tourn?e pourrait leur apporter. Mais c’est douter de moi me limite.

Ok donc on va r?p?ter le processus. Tu as utilis? le contraste pour ?tre claire ? propos de ton sponsor id?al, et l’attirer. Et tu l’as fait.

Et maintenant, on va renouveler ta vibration ? propos du meeting, car on n’a pas parl? du rendez-vous id?al. Ah, on adore le bouton « RESET » ! O? t’as eu ?a ?! C’est toi qui me l’a donn? ! Tu sais que c’?tait mon tout dernier, hein ? Donc tu as attir? le sponsor id?al avec succ?s, et le niveau d’apr?s, c’est la pr?sentation, le rendez-vous. Je voudrais tester ta vibration ? ce sujet. Tu veux savoir o? tu en es ? J’ai test? ton sang gr?ce ? une petite aiguille, et j’ai d?couvert ta vibration au sujet du meeting. Tu doutes. Tu n’es pas ? la hauteur. Tu vas g?cher le meeting. Tu ne seras pas claire et ne communiqueras pas tr?s bien. Ils vont profiter de toi et tout contr?ler. La tourn?e ne commencera pas ? temps, et il y aura trop de questions sans r?ponses ! Voil? ta vibration au sujet du rendez-vous.

Donc, je te demande, c’est ?a que tu veux ? Non. Et est-ce que c’est ta vibration ? Oui.

Donc qu’est-ce qu’on doit faire ? Reset. On doit r?initialiser ta vibration. Avant qu’on commence, je veux que tu comprennes que c’est naturel d’aller ? l’?tape sup?rieure, et de devoir « r?initialiser », car il y a l? une vieille vibration, tout comme c’?tait le cas avec le sponsor. On a fait cet exercise, on a r?initialis?, et maintenant tu as une nouvelle vibration ! Si on te demande quelle est ta vibration au sujet des sponsors ? Ce sera boom, boom, boom, boom ! M?me ton langage corporel.

Quand tu m’en parlais au d?part, t’?tais vo?t?e. C’est important ! Tu te souviens pendant ma conf?rence je parlais du mot « contraste », le contraste est la vibration n?gative, donc la voil?, une page enti?re ! On veut r?initialiser. Donc j’aimerais que tu ?crives la clart? qui en ressort. Je vais te dire ce que tu ne veux pas, et tu vas te poser la question qui va te r?initialiser, et quelle est cette question ? Qu’est-ce que je veux ? Voil?. Donc tu as dit, « je doute de moi ». Donc qu’est-ce que tu veux ? J’ai confiance en moi.

Ok donc on va ?crire tout ?a. Le titre c’est, « Ma pr?sentation id?ale ». Ou « conf?rence », comme tu pr?f?res. Tu as dit que tu n’?tais pas ? la hauteur. C’est ce que tu ne veux pas. Qu’est-ce que tu veux ? J’ai confiance en moi. Tu as confiance en toi. Et tu es ? la hauteur. Et je le m?rite.

Oui, tu le m?rites. ?cris le. Puis tu as pleins de ressources, de connaissances. Ressources… connaissances… Oui. Tu as aussi dit que tu as peur de g?cher le rendez-vous. C’est ce que tu ne veux pas.

Qu’est-ce que tu veux ? Qu’ils soient extr?mement impressionn?s. Qu’ils soient extr?mement impressionn?s, inspir?s, et influenc?s. Applaudis si ?a te plait. C’est au-del? des applaudissements maintenant ! Extr?mement impressionn?s, inspir?s…

… Et influenc?s par ta passion. Et pour le moment c’est un rendez-vous, et non une pr?sentation officielle. C’est une pr?sentation car tu es l? pour te pr?senter. Ce que je peux te dire d’exp?rience, c’est que si tu es d?j? arriv?e ? l’entretien, c’est que tu es admissible. Donc ce n’est pas vraiment ? propos de l’id?e que tu pr?sentes. En r?alit?, c’est ? propos de ton ?nergie.

Oui et on m’a pr?venu que le pr?sident en question base 90% de ses d?cisions sur l’?nergie ainsi que ses impressions. Et c’est quelqu’un d’important. Oui c’est peut-?tre quelqu’un de tr?s kinesth?sique. Si c’est quelqu’un qui parle « d’?nergie », de « ressenti », et de « vibe », tu sais que c’est comme ?a qu’il fonctionne.

Tu as aussi dit que tu n’allais pas ?tre claire. Donc qu’est-ce que tu veux ? Je vais ?tre claire et focalis?e. Claire, focalis?e, ?loquente. Eloquente. Utilise ces mots seulement si ils te parlent. Tu penses que peut-?tre tu n’es pas une bonne oratrice. Donc qu’est-ce que tu veux ? Je suis excellente en communication. Ok. A tous les niveaux. Ok. C’est bien. A un niveau ?nerg?tique et ? un niveau verbal.

Au niveau vibratoire, verbal, physique. Tu as peur qu’ils profitent de toi. C’est ce que tu ne veux pas. Qu’est-ce que tu veux ? Je voudrais… Je viens de penser ? quelque chose que je te verrais bien dire. Co-cr?er une opportunit? abondante. Oh oui, ?a j’aime bien. Ce sont tes mots. Co-cr?er. Tu vois comme ?a peut ?tre plaisant de trouver les mots qui sont en accord avec la personne ? Applaudis si ?a te plait.

(Rires) Applaudis si ?a te plait, aboie si ?a te plait ! Tu t’inqui?tes qu’ils vont profiter de toi.

Qu’est-ce que tu veux ? Est-ce que je peux sugg?rer quelque chose ? Que penses-tu d’une vision et mise en ?uvre collectives. Vous allez travailler ensemble, donc c’est un travail d’?quipe. Personne ne contr?le le tout. C’est un travail fait ensemble. J’aime ?a, vision et mise en ?uvre collectives. Je pense que tes suggestions m’aident beaucoup. J’ai fait cette liste pour plusieurs aspects de ma vie, mais je dois dire que quand je le fais avec toi, qui maitrise cette exercice ? la perfection… Puis apr?s il faut franchir l’?tape suivante. Oui c’est bien. Tu as peur que ?a ne commence pas ? temps. Donc qu’est-ce que tu veux ? Que ?a commence ? temps. Oui. Et nous allons discuter de ce que ?a veut dire, « ? temps ».

Quand on essaie d’imposer qu’il faut que ?a se passe ? un certain moment, c’est une manipulation de la loi de l’attraction. Et ensuite on commence ? remarquer que ce qu’on veut n’est pas encore l?. Mais que ?a se passe le 1er ou le 7 novembre, ?a ne devrait vraiment pas faire de diff?rence.

S’imposer un d?lai est vraiment stressant. « Je veux ceci d’ici jeudi et je ne l’ai toujours pas ! » C’est ?a que j’aime depuis que j’ai chang? ma vibration. quand j’ai r?pondu ? l’email du sponsor, j’avais confiance en moi, j’ai ?t? directe quant ? ce que je voulais. Je lui ai dit que mon objectif principal ?tait de financer la tourn?e, et que si ils souhaitaient lancer leur produit en f?vrier, il n’y a pas de probl?me, mais j’ai besoin d’un engagement de leur part.

Et que j’aimerais qu’on co-cr?er ensemble car ce serait une collaboration g?niale. J’ai ?t? tr?s ouverte, honn?te et directe quant ? ce que je voulais. Avant cela, je tournais trop autour du pot. J’aimerais que tu r?p?tes apr?s moi. « Je suis pr?te. » Je suis pr?te. Tu es pr?te ? Oui ! Des fois il s’agit d’?tre employ?e dans 3 mois ou dans un moment… « Je suis pr?t ! » Ce n’est pas que tu es train de d?velopper l’id?e, tu es pr?te ! Absolument ! J’aimerais que tu me dises ce que serait ta pr?sentation id?ale avec ton sponsor.

C’est devant tes yeux. Ma pr?sentation id?ale ? Regarde ta feuille. Ah ! Et bien j’ai confiance en moi, et je ressens ma valeur. Je suis pleine de ressources et de connaissances. Ils sont extr?mement impressionn?s, inspir?s, et influenc?s par ma passion et par la pr?sentation. Je suis claire et focalis?e, ?loquente. Je suis excellente en communication, au niveau physique, vibratoire et verbal.

Je co-cr?e une opportunit? abondante avec eux. Notre vision et mise en ?uvre sont collectives. Et tout commence ? temps. Tr?s bien. On applaudit ? Oui, je me sens bien. Donc voil? ce qui s’est pass?: on est pass? du contraste ? la clart?, les mots ont chang?. Quand les mots changent, la vibration change. Et maintenant, tu as mis l’?nergie en mouvement pour la suite.

Apr?s, est-ce que ?a va ?tre suffisant pour la manifestation ? Non. C’est pourquoi je voudrais que tu recopies cette liste sur ordinateur, que tu la mettes sous forme de paragraphe, en commen?ant par « ma pr?sentation id?ale ».

Et ?cris de fa?on fluide. Dans mon livre, je parle de la d?claration du d?sir. Si tu passes une demi heure ? r??crire tout ?a, c’est une demi-heure pendant laquelle tu ?mets la vibration qui va t’amener ton d?sir. Donc c’est un paragraphe, pas une liste ? Tu pourrais en faire une liste, mais si tu l’?cris, tu pourrais dire « Je suis en train d’attirer ma pr?sentation id?ale.

J’aime sentir que ma pr?sentation id?ale me donne confiance en moi. J’adore ?tre ?loquente et trouver les mots justes, j’adore trouver toutes les ressources dont j’ai besoin, et j’adore que le sponsor soit extr?mement influenc? par ma pr?sentation.

Etc, etc. » M?me moi je commence ? ?tre enthousiasm? ! C’est moi qui vais attirer ton sponsor ! Il faut inclure la vibration. L’?crire, en parler. Lors de notre prochaine session, je veux que tu continues ? en parler, ? l’inclure encore et encore. Je voudrais que tu finisses cette phrase. « Je peux seulement attirer quelque chose si… » … « …si j’?mets.. » Pardon j’ai pas compris.

Oui j’ai parl? vite d?sol?.

La seule fa?on d’attirer quelque chose, c’est d’?mettre quoi ? Une vibration positive. Une vibration ! Pas forc?ment positive. Le seul moyen d’attirer quelque chose, et d’?mettre la vibration de ce que l’on veut attirer. Car on peut aussi attirer des choses n?gatives. Est-ce qu’en ?crivant cette liste, tu as port? attention ? ton d?sir ? Oui, c’est s?r. Est-ce qu’en la relisant tu y as accord? ton attention ? Oui.

Et en la r??crivant ? Oui, oui, oui, oui. Donc maintenant, ton travail est d’inclure la vibration de ton d?sir. Donc est-ce que je relis ceci tous les jours ? Oui. Mais le gros travail sera de remarquer quand les choses s’alignent. Puis on pourra dire, « Wow, c’est g?nial, j’ai attir? telle personne ». Et tu n’auras plus ? l’inclure de fa?on si d?lib?r?e.

On vient de faire cet exercice de fa?on d?lib?r?e, oui ou non ? Oui.

On a d?lib?r?ment identifi? ton d?sir. Et vas-tu inclure d?lib?r?ment la vibration de ce que tu d?sires ? Oui. Oui, tu vas en parler et l’?crire. Et pour recevoir, il faut se d?barrasser des doutes. Donc lorsque tu vas aligner ta vibration, et que tu vas attirer ce qui correspond, tu vas ?tre excit?e. Il est possible que cela ne se passe pas. Peut-?tre que tu vas rencontrer cette personne, 9 choses sur 10 de ta liste vont se produire, puis peut-?tre qu’au final il te dira que ce n’est pas ce qu’il recherche.

Ton niveau d’enthousiasme sera le m?me, car tu pourras dire, « Wow, j’ai attir? 9 choses sur 10 de ma liste ! » On sait d?j? que tu as attir? une superbe opportunit?. Le reste d?pendra de ton ?nergie, de ta capacit? ? r?pondre ? leurs questions. Et maintenant tu as ?tablis la vibration parfaite pour que la pr?sentation se d?roule au mieux.

Oui. Et mon intention est aussi de continuer ? attirer des sponsors qui sont en alignement. Qu’il y ait plus qu’un rendez-vous.

Oui, et pour cela je te conseille de faire ceci : dis toi, en parlant du sponsor dont on a parl?, appelons-le Bob. Dis-toi, Bob ?tais ceci, ceci, cela. Donc en faisant la liste, je porte mon attention ? ces qualit?s-l?. Et la loi de l’attraction partira ? la recherche de quelqu’un qui est enthousiaste, int?ress?, qui aime ton message… La loi de l’attraction ne connait pas Bob ! De cette fa?on, tu attireras plus de Bob ou de Betty qui correspondront ? cette vibration. La cl?, c’est d’inclure la vibration de ton d?sir. Donc si tu inclus la vibration du sponsor parfait que tu as attir?, la loi de l’attraction ne sait pas que tu parles de ce client, elle va juste t’accorder avec des personnes et situations qui correspondent ? la vibration.

Dis oui si tu adores. J’adore. Tr?s cool. Donc, voil? comment nous allons compl?ter notre session. J’ai 2 questions pour toi. 1. Qu’as-tu appris ? J’ai appris que je peux attirer la participation de ce sponsor. J’ai eu la re-confirmation que tout est vibration. Pour moi, il est important de c?l?brer les manifestations une par une.

Et j’ai appris l’importance de continuellement porter attention ? mon d?sir et ? sa vibration. La loi de l’attraction s’en fiche si tu l’?cris ou pas. Moi non; car c’est un outil qui t’aide ? te focaliser. Si vous n’aimez pas l’?crire, ne le faites pas. Certaines personnes aiment le lire, l’?crire, l’imprimer, faire un collage. Faites ce que vous aimez pour porter attention ? votre d?sir.

Moi je suis visuel mais je suis aussi auditive, et j’aime bien m’enregistrer. Puis je r??coute sur mon Ipad.

Et tu sais quoi ? Tu vas ?tre tellement habitu?e ? c?l?brer tes manifestations que n’auras plus ? ?tre aussi d?lib?r?e. Quand on c?l?bre, on inclut la vibration. Deuxi?me question. Apr?s notre session d’aujourd’hui, que vas-tu faire de diff?rent ? Je vais vivre au c?ur de cette possibilit?. Je vais ?tre claire, attentionn?e, et pleine de ressources dans tous les aspects de ma vie, pas seulement ceci. Je ferais mon entr?e en toute confiance que ?a va marcher. Je suis dans une toute autre dimension, dans la r?alit? que, tout est l? ! Donc ?a change tout… Donc une autre fa?on de d?clarer ton sponsor id?al, pour ramener une nouvelle fois cette ?nergie, ainsi que la pr?sentation id?ale, et j’aimerais que tu mettes tout cela dans une belle chemise, d’une couleur originale, qu’elle soit importante.

Et chaque fois que tu la verras sur ton bureau, tu te diras, tiens; voil? mon sponsor id?al ! Tu peux tout faire pour l’inclure, que ?a soit des couleurs ou des sons ou autre.

Donc tes devoirs: ?crire ta d?claration de d?sir de sponsor id?al et de pr?sentation id?ale. Et la prochaine fois je te demanderais de relire tout ?a, pour que l’on puisse s’infuser de cette vibration, et ensuite on identifiera la prochaine couche d’oignon qui doit ?tre d?couverte. Et je veux aussi que tu c?l?bres tout ce qui se pr?sente et est en alignement avec tout ce dont vient de discuter. Je c?l?brerai d?s que je peux. Et sinon je « reset ». C’est ?a, on r?initialise toujours. Tr?s bien. Et bien merci Michael ! C’?tait fun. Voil? notre premi?re session dans la s?rie de l’attraction d?lib?r?e ! Et on va le faire chaque semaine et je vais mettre les vid?os en ligne Et je vous demande ? tous de les partager, car nous avons tous des proches qui ont besoin de nouvelles id?es pour attirer ce qu’ils d?sirent.

Car on traverse tous des peurs et blocages face ? nos r?ves.

On est des centaines et des milliers ? vivre ceci. On arrive bien ? r?ver. Puis les gens se disent « Comment se fait-il que je n’attire pas ce que j’ai dis que je voulais ?! J’ai fait le collage, j’en ai parl? ? 10 amis, j’ai pri?, et je ne l’attire toujours pas. Comment ?a se fait ? » Et en fait il faut trouver le blocage. Est-ce une pens?e ou une croyance n?gative qui nous limite ? Et c’est l? que j’entre en sc?ne. Mon travail n’est pas de trouver ta vision, car c’est d?j? tr?s clair pour toi, ?a fait longtemps que tu en r?ves, tu n’as pas besoin que j’aille trifouiller ton r?ve. Je suis l? pour d?couvrir ce qui emp?che la manifestation. Et comment je sais qu’il y a un blocage ? Parce que je n’ai pas encore manifest? ce que je veux.

Mais je suis en train de le faire ! Et je t’assure que ?a va ?tre ?norme ! Oui c’est en train de se mettre en place.

Oui et puis quand m?me, je t’ai attir? ! C’est vrai tu m’as attir?, et je t’ai attir?. Et justement, je voulais faire plus de choses par Skype. Je vais commencer un site qui s’appelle Michael Losier TV et faire une ?mission journali?re. Et au lieu de me lander directement dedans, je me suis dit, je vais attirer la personne qui va m’aider ? le faire.

Je ne cherche pas ? faire l’?mission du jour au lendemain. J’apprends gr?ce ? toi. Donc il y a un ?change.

On a attir? ceci ensemble car on a la m?me vibration. C’est beau. Et je voudrais que les gens du monde entier vibrent et penses de cette fa?on. Grand changement ! Oui, comme tu sais je forme des gens pour qu’ils soient des facilitateurs de la loi de l?attraction, et je vais leur montrer cette vid?o. Car cela fait partie de la facilitation. On est l? non pas pour aider la personne ? r?ver, mais pour les aider ? se d?barrasser de leurs blocages.

Et ceci ?tait une session intime. Tu as d?voil? tout ce qui se passait en toi, tous tes probl?mes. Oui, tu devrais voir les vid?os de coaching que je fais pour perdre du poids ! C’est pas beau ? voir ! Ok, je m’en vais ? Starbucks pour boire un bon latt?. Passe une tr?s belle journ?e. Merci Michael..

Source: Youtube

​Read More
Confiance en soi, Développement Personnel, Estime de soi, Philosophie et Spiritualit

Abraham Hicks – Comment rester fid?le ? moi-m?me ?

 

Ma premi?re question concerne… Par rapport aux contrastes que je vis, j’ai d?cid? que… j’avais besoin de rester fid?le ? moi-m?me plus que je ne l’ai fait. Cependant je me souviens quand vous avez parl? ? l’homme, ? propos des enfants et des parts de g?teaux, je crois que c’?tait ?….(nom de la ville)…………… mais je ne me souviens pas exactement o? c’?tait, et vous lui avez dit que le monde vous 2 choix : d’?tre soit un gar?on, soit un paillasson. Et vous avez dit (et je suis d’accord avec ?a), qu’aucun des 2 n’est appropri?. Je veux dire.. je ne veux pas accabler les gens, me battre avec eux, mais en m?me temps, je sens le d?sir de dire « h?, attends une minute! » Comment est-ce que je fais ?a, sans me f?cher et sauter ? la figure des gens etc. Redites-nous le d?but de ce que vous avez ?crit sur votre papier! Comment puis-je rester fid?le ? moi-m?me sans ?tre en col?re ou agressif ? La raison pour laquelle nous vous demandons de r?p?ter ces mots, est que nous voulons vous dire que vous ?tes toujours fid?le ? vous-m?me vibratoirement.

Et l’Univers tout entier r?ponds ? cette vibration, quelle qu’elle soit.

Et donc, nous ne ferions aucun effort en intervenant avec des mots que les gens ne vont pas comprendre. Ou qu’il pourrait omprendre mal et r?agir ensuite de fa?on excessive. Nous travaillerions plut?t ? maintenir notre fr?quence vibratoire, et laisser les f?es de l’Univers tout arranger pour nous. Vous avez un ami et manager extraordinaire, dans cette Loi d’Attraction, qui r?pond ? votre vibration ? chaque fois. Et personne ni rien ne peut remonter ce courant. Les gens parlent du pouvoir de leur influence, que ce soit au sens large ou m?me dans le cas d’un face ? face avec quelqu’un d’autre. Et nous disons : vous s?lectionner votre voltage vibratoirement, et non pas physiquement avec les mots. Donc il s’agit d’?tre tellement synchronis? avec votre propre d?sir, que l’Univers vous le d?livre quel que soit ce que quelqu’un d’autre puisse penser ou faire.

Cela a ? voir avec le fait de vous aligner avec votre propre d?sir.Comment rester fid?le ? moi-m?me

Parce que, vous voyez, pendant que vous avez des exp?riences ou ?tes expos? ? des circonstances, un d?sir clair na?t ? l’int?rieur de vous. Puis vous regardez ce qui se passe plut?t que de vous maintenir en vibration avec votre d?sir, et maintenant vous ?tes en train de vous synchroniser tr?s exactement avec les choses que vous ne voulez pas, et si vous ?tes synchronis? avec les choses que vous ne voulez pas, l’univers ne peut pas vous d?livrer ce que vous voulez, voyez-vous ?

Donc, Oh, nous savons que c’est amusant de parler, nous savons que vous aimez vous exprimer, mais nous utiliserions une r?gle qui serait ainsi : je vais parler autant que je me sens inspir? ? parler mais toujours ? partir de l’endroit de moi-m?me o? je me sens bien, parce qu’? chaque fois que vous vous sentez attaqu?, ou qu’on vous fait du tort ou comme si une injustice vous avait ?t? faite, ? chaque fois que vous vous trouvez dans cette situation de col?re, ou d’inconfort ?motionnel physique, vous ?tes toujours, sur le plan vibratoire, d?synchronis? d’avec votre propre d?sir, ce qui veut dire que quoi que ce soit que vous disiez ne fait qu’amplifier la vibration ce qui cr?? encore plus d’emp?chements vis ? vis de ce que vous voulez.

Et alors vous regardez votre ennemi ou votre opposant ou qui que ce soit avec qui vous ressentez un d?saccord et vous leur attribuez la responsabilit? de cet emp?chement (? la circulation de l’?nergie source) et alors vous vous entez simplement un peu plus affaibli, vous voyez ? Nous voulons que vous d?couvriez qu’ils ne peuvent pas vous emp?cher de l’autoriser en vous (l’Energie Source) car c’est quelque chose de vibratoire, ce n’est pas quelque chose de physique.

Est-ce que vous avez d?j? tent? de vous battre avec quelqu’un qui ne veut pas se battre ? C’est comme donner des coups d’oreiller, ou…

est-ce que vous n’avez jamais lanc? un oreiller ? quelqu’un qui ne veut pas le renvoyer ? ?a les frappe et ?a tombe tout simplement parterre. Ce n’est pas un jeu qui va durer longtemps n’est ce pas ? Et donc, quand vous ne retournez pas la vibration n?gative, 50 % de l’?nergie a d?j? disparu, et si vous vous maintenez en harmonie vibratoire avec votre bien-?tre, et qu’ils ne sont pas vibratoirement accord?s ? votre bien-?tre, ils ne peuvent pas demeurer dans votre exp?rience.

Ce n’est pas possible pour eux de rester dans votre exp?rience.

Les Lois de l’Univers ne le permettront pas. Donc si vous avez des personnes discordantes, incommodantes qui apparaissent dans votre exp?rience, m?me si c’est juste une, cela signifie que vous ?tes rest? accroch? ? cette part d’eux, et votre attention ? cette part d’eux est ce qui vous maintient dans cette danse co-cr?ative. Donc mon instinct de disons, juste me relaxer, respirer, et rester en moi-m?me est la meilleure chose ? faire plut?t que… C’est toujours la meilleure chose, c’est vouloir faire de son mieux pour se sentir bien ce qui n’est pas la chose la plus facile ? faire ! Donc vous avez cette ?nergie puissante qui vous traverse et quelque chose semble se trouver juste en travers du chemin, Il est normal que vous ayez une forte r?action n?gative ! C’est comme de toucher un fourneau br?lant, c’est normal que vous ne vous sentiez pas bien apr?s ! Mais la question est « Qu’est-ce que je fais ensuite ? » Combien de temps je reste l?-dessus ? Est-ce que je broie du noir ? cause de ?a ? est-ce que je ressasse cela ? Est-ce que j’en parle ? de nombreuses personnes ? Combien de temps est-ce que je m’en sers que de mon excuse pour ne pas L’autoriser en moi (la Source) ? Le plus court sera le mieux.

Merci beaucoup.

Vous pourrez regarder quelqu’un la prochaine fois que vous vous sentirez en col?re, ou victime d’injustice ou quoi que ce soit et que vous pensiez qu’une personne ou une situation, en soit la cause, Vous devriez vous arr?ter et les regarder et (ne le dites pas tout fort, parce que la plupart d’entre eux ne le comprendraient pas), mais dites-vous ? vous-m?me : Je n’ai pas encore d?cid? combien de temps je vais me servir de toi comme de mon excuse pour ne pas autoriser mon bien-?tre int?rieur, tu m’as rendu compl?tement fou l?, et ce que tu as fait n’est vraiment pas bien, et j’ai toutes les raisons du monde d’?tre furieux contre toi, et si le monde entier me donnait la possibilit? d’?valuer ?a, je suis certain qu’ils seraient tous d’accord avec moi pour convenir que tu as tort.

Et je n’ai pas encore d?cid? combien de temps je vais me servir de toi comme de mon excuse pour m’emp?cher d’acc?der ? la clart?, ? l’abondance, au bien-?tre, et toutes les choses que j’estime bonnes…

je n’ai pas encore d?cid? combien de temps je vais le faire, mais l? maintenant, j’ai l’impression que c’est pour toujours ! Je suis furieux ? ce point contre toi ! Je suis si furieux que j’ai m?me envie de renoncer ? la vie m?me afin de me concentrer sur cette injustice que tu m’as faite ! Merci beaucoup, j’ai compris. Traduction Katycati.

As found on Youtube

G?rez Vos Emotions avec l’Hypnoth?rapie

​Read More
Développement Personnel, Hypnose Transpersonnelle, Philosophie et Spiritualit, Psychologie Quantique

Abraham Hicks : L’abondance est in?vitable

 

Abraham-Hicks: L’Abondance est in?vitable Autrement dit, ne croyez-vous pas en un vrai changement n’aimez-vous pas l’id?e… quand quelqu’un vous fait un compliment, vous n’avez pas envie de les complimenter en retour ? Si quelqu’un vous tient la porte, n’appr?ciez-vous pas ? Il y a toutes sortes de fa?ons de donner et recevoir. Le monde de l’?conomie ne tourne qu’autour de cela, et quand les choses s’?coulent naturellement, personne ne perd l’?quilibre. Personne ne peut vous demander quelque chose que vous ne voulez pas donner, personne ne peut vous faire faire ce que vous ne voulez pas faire Vous ?tes responsable de ce que vous faites, vous n’avez pas besoin de dire ? quiconque, vous n’avez pas besoin de crier pour dire « ne fais pas ?a », vous n’avez tout simplement pas ? le faire.

Autrement dit, c’est ? vous de choisir pour vous-m?me. Vous ?tes si libres que vous pouvez choisir l’esclavage. Vous ?tes le cr?ateur de votre r?alit?, celui qui se concentre sur son propre esprit. Vous avez mis tant de choses magnifiques dans votre vortex et l’Univers a tout pr?par? pour vous. L’Univers a votre r?serve, l’Univers est de votre c?t? Tout est pr?t pour vous, vous n’avez rien ? expliquer ? personne.

Mais vous DEVEZ trouver votre alignement vibratoire avec ce qui est dans l’Univers. Donc, reformulez-le nous : J’aime les choses qui me sont arriv?es et je sais que l’argent peut venir par de nombreux chemins. Et il y a des gens qui travaillent trop dur pour avoir de l’argent, et il y a des gens pour lesquels l’argent vient facilement.

abraham hicks abondance
WikimediaImages / Pixabay

J’aime l’id?e de trouver cet ?quilibre pour moi. Je suis impatient de voir combien l’Univers est abondant pour moi. Je suis impatient de d?couvrir de nouvelles occasions de m?appr?cier profond?ment, j’ai envie de d?couvrir le sentiment de ma propre valeur, J’ai envie de voir ce que cela pourrait signifier pour moi. J’ai h?te que plus d’argent coule, Je suis s?r que ces p?riodes de vaches maigres vont m’aider ? savourer l’argent coulant de fa?on toujours plus abondante. Je peux voir que ces p?riodes de vaches maigres n’?taient qu’une ?tape pour moi, je suis s?r que j’ai mis tant de choses dans ma r?serve vibratoire, r?sultats de ce moment, pass? ici dans le manque, et je peux sentir par toutes les fibres de mon ?tre qu’il y avait quelque chose d’enlis? dans ma r?serve vibratoire qui me retenait, me maintenait en arri?re.

Et c’est une des raisons pour laquelle j’ai ?t? attir? si passion?ment par ces informations venues ? moi par des chemins vari?s.

Je sens que je suis le cr?ateur de ma propre r?alit? et je sais tout au fond de moi que c’est moi qui me fait cela ? moi-m?me. Je suis fier d’avoir lev? la main et pos? une question et que les moyens m’aient ?t? donn?s de me retrouver assis devant des centaines de personnes ? poser ma grande question, pendant qu’Abraham me… m’asticote dans un effort pour me ramener dans le vortex Je sens que j’ai toujours su qu’il y avait quelque chose d’enlis? dans ma r?serve vibratoire. Mais je sais que maintenant je suis plus pr?s de comprendre que jamais auparavant.

J’avais cette sorte d’obligation pesante sur les ?paules, par rapport avec l’argent par rapport ? d’autres personnes voulant me faire faire des choses que je ne voulais pas Je sens que c’est un truc que j’ai attrap? t?t dans la vie, et que j’ai simplement r?p?t? et r?p?t?, et maintenant je commence ? r?aliser que cela vient de moi parce que personne n’essaie de me faire faire quoi que ce soit en cet instant Je peux pratiquement laisser tomber tout ?a.

Je sens que j’ai mis toutes sortes de choses merveilleuses dans ma r?serve vibratoire, et je crois vraiment Abraham quand ils disent que toutes ces choses merveilleuses ?taient l? pour moi.

Et j’ai tellement h?te de les d?couvrir. J’aime l’id?e, je vais pratiquer autant de « roues de concentration » que je peux, Je vais calmer mon ?nergie par rapport ? cela, je suis en train de calmer mon ?nergie par rapport ? cela. Je sens ? travers cette conversation que j’ai eu avec moi-m?me, qu’un peu de r?sistance est partie et je sens une plus grande volont? pour faire quoi que ce soit de n?cessaire pour que l’argent coule. Je veux saisir les opportunit?s, Je veux des normes de haut niveaux et faire savoir aux autres ce dont je suis capable je veux exprimer mes talents de fa?on illimit?e ici et l? Je veux permettre ? l’Univers de me montrer par quels chemins il peut me procurer de l’argent et de mani?res diverses. Cela peut venir de la loterie, Cela peut venir d’un emploi que j’ai trouv?, ou d’id?es venant des autres mais par dessus tout je veux me d?tendre et le laisser, le laisser venir ? moi par la voie de la moindre r?sistance.

Aussi loin qu’il m’en souvienne, la voie de la moindre r?sistance ?tait difficile pour moi, et consistait en des trucs que je ne voulais pas faire car c’?tait ce qui ?tait le plus actif dans ma vibration.

Et donc, c’est par la voie de la moindre r?sistance que l’Univers m’est soumis. Mais maintenant, simplement en r?sultat de ces « roues de concentration », j’ai l?ch? prise de nombreuses r?sistances. Donc maintenant, ce chemin de moindre r?sistance va ?tre un chemin de moindre r?sistance, Quelque chose de plus dr?le, qui paie mieux peut maintenant venir ? moi. Mais je vais l?cher tous ces « je ne veux pas faire ?a, je ne veux pas faire ?a, je ne vais pas faire ?a, je ne vais pas faire ?a…

et je vais les remplacer par je suis pr?t ? faire n’importe quoi, je suis pr?t ? faire n’importe quoi pour d?couvrir qui je suis, Je suis pr?t ? faire tout ce que je peux pour d?couvrir comment l’argent peut couler vers moi je suis pr?t ? faire n’importe quoi pour que cela devienne primordial Je suis pr?t ? faire n’importe quoi pour que l’abondance coule. J’adore que l’abondance coule vers moi, Je sais que je ……………… tant d’abondance, ?a va ?tre si amusant de voir tous le moyens malins par lesquels l’Univers va commencer me faire parvenir de l’argent.

J’ai du mal ? attendre pour aller de l’avant, et voir ce qui vient, et je vais ?tre celui qui dit « oui » ? plus de choses. Je vais dire « oui » ? plus de choses, et « non » ? moins de choses. Oui, c’est ?a que j’aime, oui c’est ?a que j’aime, oui j’aime ?a et oui c’est ?a que j’aime, jusqu’? ce que je parvienne ? ?tre en alignement vibratoire, ? l’int?rieur du vortex, o? je peux voir clairement et compl?tement toutes les choses merveilleuses.

Je crois que l’Univers d?tient pour moi une abondance d’argent tout en faisant des choses qui me plairont. Je n’ai jamais ?t? quelqu’un qui veut rester assis et tourner en rond sans rien faire. Je suis quelqu’un d’actif, j’adore sortir faire du v?lo, j’adore sortir dans la nature, J’aime ?tre avec les autres, j’aime interagir, j’aime enseigner, j’aime augmenter le niveau d’?nergie, il y a tant de choses que j’adore faire et je SAIS que je vais trouver une avenue par laquelle l’abondance peut couler vers moi. Abraham-Hicks, ? by Jerry & Esther Hicks www.abraham-hicks.com (830) 755-2299 Traduction Katycati : http://coeursdelumiere.blogspot.com.

.

Source: Youtube

​Read More