Développement Personnel, Gestion des Emotions, Méditation, Philosophie et Spiritualit

Sagesses Bouddhistes: vers une ?ducation du c?ur et de l’esprit

… -Bonjour ? toutes et ? tous. Nous sommes ravis de vous retrouver sur notre plateau pour une ?mission sur l’?ducation dans le cadre de notre s?rie consacr?e ? la jeunesse. On apprend souvent aux enfants un savoir-faire et non un savoir-?tre. L’?ducation ne devrait-elle pas permettre aux enfants d’actualiser le meilleur en eux ? Les enfants qui s’entraident obtiennent de meilleurs r?sultats scolaires. Comment encourager l’altruisme ? Comment envisager une ?ducation qui ne soit plus bas?e sur la comp?tition ? J’accueille, pour en parler, Matthieu Ricard. Bonjour. -Bonjour. -Vous vivez dans l’Himalaya depuis 1972. Vous avez re?u l’enseignement de Kangyour Rinpoch?. Vous vous occupez de projets humanitaires au Tibet, au N?pal et en Inde. Et vous venez de publier « Plaidoyer pour l’altruisme », o? vous parlez d’?ducation, ce qui pour vous, est essentiel. Vous mettez en exergue une phrase d’Aristophane. « Enseigner, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu. » Pourquoi cette citation ? -L’?ducation moderne, principalement, vise ? d?velopper des qualit?s comme d?guiser l’intelligence, r?ussir aux examens.

Une certaine discipline, ce qui est excellent. Et aussi ? accumuler un grand nombre d’informations.

Et si on demande aux parents : « Que souhaitez-vous pour vos enfants ? » Ils disent : « Que mon enfant s’?panouisse dans l’existence, « soit une bonne personne, r?ussisse sur le plan humain. » Et entre ce qu’on enseigne et ce qu’on attend de l’?ducation, ?a ne correspond pas tout ? fait. Donc, allumer un feu, c’est donner un sens ? l’existence, une direction, une joie de poursuivre son chemin ? chaque instant de l’existence. Pas seulement d’accumuler des informations, b?n?fiques ou pas. -C’est aussi cultiver certaines qualit?s. Notamment celle de l’altruisme. Est-ce une qualit? inn?e ? -Pendant longtemps, certains ont pr?tendu ou affirm? que les enfants ?taient extr?mement ?go?stes, que l’empathie n’arrivait pas avant l’?ge de 7 ans, etc. En fait, toutes les ?tudes r?centes bien men?es ont montr? que les enfants sont des coop?rateurs inconditionnels.

Si on fait tomber quelque chose, les enfants se pr?cipitent pour aider.

Les enfants, si on leur montre des personnages dont certains sont bienveillants et d’autres sont violents, ils pr?f?rent, de beaucoup, les personnes bienveillantes. On a montr? que quand on donne un bonbon ? un enfant et qu’on propose de le donner ? un autre, ceux qui pr?f?rent donner, leurs expressions faciales et leur comportement… Ils sont beaucoup plus contents de donner que de recevoir.

Toutes sortes de facteurs montrent que m?me sans l’influence des parents… Car les r?compenses diminuent cet ?lan spontan?. L?, ils le font pour le plaisir. Apr?s, les normes sociales se mettent en place. Mais spontan?ment, c’est dans l’ADN des enfants de vouloir coop?rer. -Donc, ceci doit ?tre ensuite cultiv?. Et vous parlez d’?ducation coop?rative. -Il faut favoriser ce potentiel. Car vers l’?ge de 5 ans, les enfants discriminent entre ceux qui les traitent bien ou pas bien. Mais ils peuvent se renfermer. L’?ducation moderne met l’accent sur la comp?tition.

Classements… Il faut r?ussir. Et dans certaines cultures, notamment ? Hong Kong ou en Cor?e du Sud, c’est un drame si l’enfant n’est pas dans les 5 premiers.

Donc, l’?ducation coop?rative, qu’est-ce que c’est ? Vous allez, plusieurs fois par jour, faire des groupes de 5-6 enfants. Vous mettrez des bons ?l?ves avec des moins bons, des gar?ons avec des filles, etc. Puis la le?on sera divis?e en 5 parties. Chaque enfant ?tudiera durant 10 minutes. Les meilleurs ?l?ves aident les autres.sagesses bouddhistes

?a donne de meilleurs r?sultats scolaires, mais aussi une bonne atmosph?re humaine, moins de conflits, moins de brimades. C’est un probl?me, dans les ?coles, les brimades. Si les enfants sont solidaires, il y a moins de brimades. De la m?me fa?on, les rapports avec les professeurs sont meilleurs.

Cet apprentissage est meilleur que l’apprentissage comp?titif. Une centaine d’?coles le font.

Mais il faudrait le g?n?raliser. Une ?tude a ?valu?, sur 20 ans, le r?sultat de cette intervention. Et elle montre des avantages indiscutables. -Dans cette ?ducation, il y a un syst?me de tutorat. -Le tutorat, c’est de prendre des enfants de 2 classes au-dessus d’un autre et de leur confier un enfant de 2 classes en-dessous. Les parents disent : « Mon enfant est d?j? moyen en classe. « S’il doit s’occuper d’un petit, « ce sera pire. » C’est le contraire ! Car l’enfant moyen se sent responsabilis?. Pour aider le plus jeune, il doit ?tudier. Donc, ? la fin de l’ann?e, les deux font des progr?s. Ca montre aussi les bienfaits de la m?thode. Aux USA, il y a des millions de tuteurs volontaires. ?a se passe aussi dans certaines classes en France, mais ce sont des exceptions.

Il y a des instituteurs qui le font, mais il faut g?n?raliser cela, les bienfaits sont ?vidents. -A travers votre association, vous vous occupez beaucoup d’?coles, comme l’?cole de bambou. Jeanne Mascolo vous a suivi. On regarde l’extrait. Elle parle en hindi.

-G?nial. Il faut 100 professeurs par ?cole. Il met des annonces et fait une pr?s?lection. Il a 300 profs, 3 par classe. Ensuite, il met 3 profs pendant 1 semaine dans une classe. Et ? la fin de la semaine, il dit aux enfants de choisir le professeur. J’ignore si ?a passerait, en France, mais c’est g?nial. Les enfants disent : « Celui-l?, on l’aime bien. » Donc, voil? ! Tout le monde accorde une grande valeur ? l’?ducation. Ils esp?rent que leurs enfants feront mieux qu’eux. Ils envoient un fils, car la fille part se marier. Il y a un pr?judice contre les femmes. Et lui r?cup?re toute les filles. Et quand on ?duque des filles, on sait que la soci?t? change.

Il a bien compris ?a ! -Vous vous exprimez l? sur l’importance de l’?ducation qui doit ?tre donn?e aux filles. Pourquoi est-ce essentiel pour vous ? -Une soci?t? o? le statut de la femme est plus ?lev? est moins violente. Il y a moins de mortalit? infantile, au moment de l’accouchement, si elles ont ?t? ?duqu?es.

?a s’appelle le « girl effect ». C’est reconnu par ceux qui s’occupent de ces questions. C’est normal. Dans ces ?coles, vous pouvez construire une ?cole pour 2 000 enfants en 2 mois. Et cet entrepreneur social en a construit une vingtaine. Nous en avons construit 9 et chacune a 2 000 enfants. -Et on l’a vu, les enfants choisissent leur professeur. Incroyable ! -Dans ces ?coles, ils re?oivent des candidatures pour ?tre profs. Vous avez 1 000 candidatures. Ils en pr?s?lectionnent 300. Trois professeurs font une semaine de classe. Et les enfants disent : « Celui-l?, on aime ?tudier avec lui. » Ils choisissent leur prof. Ce serait difficile de faire ?a ici. -Y a-t-il une diff?rence ?norme entre l’Occident et l’Orient dans le syst?me ?ducatif ? -L’?ge moderne uniformise un peu tout ?a.

Ce qui manque beaucoup, c’est la question des valeurs humaines. On pense que c’est l’apanage des religions. Le dalai-lama parle tout le temps de l’?thique s?culi?re. On parle souvent de neutralit?.

Mais la neutralit? est un leurre. Les enfants apprennent des valeurs dans des jeux vid?o violents. Il y a des valeurs que personne ne peut contester. La bienveillance, l’honn?tet?, la non-discrimination. Qui pourrait ?tre contre ces valeurs ? Il faut trouver un moyen de former les enfants. -Un des moyens, c’est de renouer avec la nature. C’est tr?s important. -Plusieurs ?tudes ont montr? que la nature nous apprend plein de choses sur la fa?on de r?soudre des probl?mes.

Et les enfants en contact avec la nature sont bien plus ouverts, et plus calmes. C’est un d?fi pour ceux qui vivent en ville ou en banlieue. En Norv?ge, par exemple, ou en Finlande, toutes les 45 mn, les enfants sortent pendant 15 mn pour ?tre en contact avec la nature.

C’est une bonne chose. -Il reste peu de temps mais j’aimerais en parler. C’est le test des autocollants. C’est passionnant pour montrer l’altruisme des enfants. -Mon ami Richard Davidson, neuroscientifique, a fait un exercice avec des enfants de 4 ou 5 ans, en maternelle. Pendant 10 semaines, 40 mn, 3 fois par semaine, les ?ducateurs viennent. Et il y a un programme de pleine conscience. Les enfants apprennent ? respirer. Ensuite, ils observent leurs ?motions.

Si un enfant est triste, on fait venir un autre enfant : « Que ressent ton camarade ? » Ils plantent les graines de l’amiti?. C’est un programme simple. Ensuite, on ?value leur comportement, qui est nettement am?lior?, par rapport ? un groupe t?moin. On fait le test des autocollants : avant l’intervention, ils disent qui est leur meilleur ami et leur moins bon ami. Sur 4 enveloppes, on met la photo du meilleur ami, du moins bon ami, d’un enfant inconnu et d’un enfant malade.

Ils ont 50 autocollants ? donner ? qui ils veulent.

Avant l’intervention, ils donnent tout ? leur meilleur ami. Apr?s l’intervention, on a compl?tement gomm? cette discrimination. Ils donnent autant d’autocollants ? leur meilleur ami, leur moins bon ami, ? l’enfant inconnu et ? l’enfant malade. Quand on sait combien les discriminations nuisent ? la soci?t?, c’est formidable de pouvoir, chez des enfants… Deux mois apr?s, cette non-discrimination demeure, chez ces enfants. Il faudrait ?tendre ce syst?me. -Pour terminer, vous mettez en avant d’autres syst?mes. Notamment le « Bare-foot college ». Vous sugg?rez ces initiatives. -Le « Bare-foot college », c’est pour les petites filles qui travaillent dans les champs, gardent des animaux. De 19h ? 22h, il y a des ?coles tr?s vivantes. Les enfants apprennent ? ?crire, avec un ?clairage solaire. Il y a un parlement des enfants. ?a se passe dans le Rajasthan. Ces initiatives ne sont pas transposables ici, en Europe.

Mais ?a montre que l’?ducation, ?a peut ?tre tellement plus que d’engranger des infos et apprendre ? r?ussir aux examens ! -Nous allons nous quitter.

Merci, Matthieu Ricard. -Voici quelques ouvrages que nous vous conseillons… Tout d’abord, le livre de notre invit?, « Plaidoyer pour l’altruisme », de Matthieu Ricard. Toujours de Matthieu Ricard, « Plaidoyer pour le bonheur ». Vous y retrouverez les th?mes ?voqu?s et de nombreux conseils pour approcher ce bonheur. Je vous signale aussi le DVD de Jeanne Mascolo. « Matthieu Ricard, sur le chemin de la compassion ». Un film enrichissant, tourn? entre le N?pal et la France. C’est la fin de notre ?mission. Vous pouvez la revoir durant une semaine sur le site de France 2. Merci ? tous de votre fid?lit?.

Tr?s belle journ?e, et ? la semaine prochaine.

Sous-titrage MFP..

Source: Youtube

​Read More
performance ?conomique et altruisme
Bien-être, Méditation

Comment r?concilier performance ?conomique et altruisme ?

Comment r?concilier performance ?conomique et altruisme ?

L?id?e c?est quand m?me, d??uvrer ? un travail, une activit?, qui soit ? la fois utile et qui en m?me temps, au lieu de miner vos ressources int?rieures et vos ressources ?motionnelles, nourrit votre enthousiasme ? poursuivre, pour que vous n?ayez pas l?impression de perdre votre existence. Donc, c?est vrai que ce que l?on appelle, le bien-?tre au travail est un facteur essentiel.

Il y a de nombreuses ?tudes sur le sujet. Une sp?cialiste en Pennsylvanie les a recens?es et d?montre qu?une entreprise, un lieu, une collectivit? o? les gens ont plaisir ? travailler, prosp?rent mieux.

Nettement mieux, tout facteur confondu, que les autres. Nettement mieux que les entreprises o? tout le monde est tendu, o? tout le monde se m?fie de tout le monde, o? il y a une atmosph?re terrible, ?a marche beaucoup moins bien c?est normal. Alors, qu?est-ce que c?est en fin de compte qu?un lieu o? il fait bon travailler ? Alors viennent les facteurs les plus importants pour la satisfaction de ce que l?on fait, on s?aper?oit que c?est la qualit? des relations humaines, ?a c?est clair.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=qA03Iz1Xyd4[/responsive_video]

Un endroit o? les gens travaillent ? peu pr?s en harmonie, sans tension, avec un esprit d’?quipe, de coop?ration, de confiance mutuelle, de transparence, c?est-?-dire des gens qui partagent les connaissances, les informations. Ce n’est pas une structure tellement hi?rarchis?e qu’il y a des barri?res infranchissables dans la communication.

Un exemple c’?tait Goldman Sachs, le patron avait un ascenseur sp?cial pour lui pour ne jamais rencontrer personne. Pour la communication c’est pas terrible. Tous ces facteurs-l?, sont des facteurs qui permettent d’avoir une attitude ouverte, constructive, positive, a priori bienveillante vis-?-vis de l’autre. Cela ne veut pas dire que l’on va ?tre une sorte de na?f, qui se laisse marcher sur les pieds ? chaque occasion, qui se laisse balayer par tous les ?go?stes ? succ?s. C’est comme ?a qu’on construit des relations harmonieuses qui ?uvrent au bien-?tre de la soci?t?. D?autre part, il y a ces fameux jeux ?conomiques posant les questions : qu?est-ce qui se passe quand on essaie de se faire confiance mutuellement et que l’autre trahit votre confiance, quelle est la meilleure strat?gie? Au d?but, si on vous trahit, vous punissez une fois, mais la deuxi?me fois, vous rejouez le jeu ? nouveau, vous n’avez pas une sorte de ressentiment.

Finalement Martin Novak, un grand math?maticien de l’?volution ? Harward, a montr? sur 10 000 ?tudiants que la meilleure strat?gie c’est de continuer ? faire confiance et de continuer de se comporter de mani?re constructive.

Au bout du compte c’est ceux-l? qui finalement ?mergeaient comme des gens qui r?ussissaient. Si vous voulez, on peut se dire qu’une attitude bienveillante est la meilleure fa?on de cr?er un climat int?rieur o? on a l?impression de s’?panouir, c’est certes tr?s satisfaisant par rapport ? l’?go?sme, ? la mesquinerie, ? l’esprit de vengeance, ? la malveillance, c’est un ?tat o? on est beaucoup plus en harmonie avec soi-m?me et forc?ment cela sera per?u positivement par les autres donc ?a va faciliter la confiance, la coop?ration, l’esprit d’?quipe, la joie de faire des choses ensemble.

On sait que la coop?ration, quand elle est spontan?e, est une des activit?s les plus satisfaisantes chez l’?tre humain.

On est d?j? en tant qu’?tres humains des supers coop?rateurs, il y a un tr?s bon livre en anglais fait par Martin Novak qui indique qu’il faut maintenant qu’il faut passer ? un degr? sup?rieur de coop?ration. Maintenant, c’est au niveau de la plan?te. Tout ce que l’on fait affecte tout le monde et sur la dur?e. Avant, il y a 12 000 ans, il y avait 5 millions d’?tres humains sur Terre, l’impact ?tait n?gligeable, aujourd’hui on est les acteurs principaux de l’?tat de la plan?te pour quelques g?n?rations.

Je crois que l’id?e d’aller dans cette direction : davantage de bienveillance, de coop?ration, de convivialit?, renouer avec la confiance au sein des entreprises, d’abord ?a assure la prosp?rit?, ?a donne une meilleure joie de vivre et de travailler, ?a va dans ce sens plus global o? nous ne sommes plus isol?s dans notre coin, tout est reli?. C’est une prise de perspective qui est utile..

Source: Youtube

​Read More
Méditation

Exercice Pleine Conscience

L’exercice de body scan ou balayage corporel court pour cet exercice, je vous invite ? vous installer confortablement, couch?e ou assise et ? abandonner toute id?e de r?ussite ou d’?chec il suffit simplement d’?tre dans la conscience de votre corps ce n’est pas une comp?tition ce n’est pas une pratique pour laquelle vous avez besoin de lutter si votre esprit voyage beaucoup, remarquer seulement, l?existence des pens?es comme des ?v?nements ?ph?m?res et ramener ? l’ordre doucement votre esprit vers l’examen de votre corps laissez ?galement de cot? tout attente de ce que cet exercice pourra vous apporter ou pas et ? sentir comment est votre corps ? l’instant pr?sent dans un premier temps, je vous invite ? prendre conscience de votre corps comme un tout dans ?a globalit?, pos? l? ? sentir les points de contact de votre corps et de son support les points de contact de votre corps et de vos v?tements et le vas et viens de votre respiration bien entendu si vous avez des pens?es qui viennent, not? simplement leur existence comme nous pouvons not? l’existence des nuages dans le ciel et ramener votre esprit ? simplement continuer l’examen des sensation de votre corps diriger votre attention vers votre jambe gauche et laisser vous sentir tout ce que vous pouvez y ressenti ou pas votre esprit voyage attire votre attention vers d’autres endroits de votre corps ou vers des ?v?nements journaliers ou quelques choses qui vous pr?occupe ou des choses totalement imaginaires noter simplement le d?part de votre esprit et ramener votre attention fermement mais doucement vers l’exploration des sensations que vous pouvez ressentir au niveau de votre jambe gauche une des pens?es que vous pouvez avoir c’est je sens bien ou je ne sens pas bien ce sont ?galement des pens?es contentez vous simplement de diriger votre attention vers les sensations de votre jambe gauche en notant l’existence de cette pens?e jugeante ? pr?sent diriger votre attention vers l’exploration de votre jambe droite de orteils jusqu’en haut de la cuisse en passant par la cheville, la plante des pieds le mollet, le genoux sentez tous les points de contacts avec le sol, avec le support, avec les v?tements la chaleur, la fraicheur la pression les sensations internes ou externe et vous ne ressentez rien c’est tout aussi ok contentez vous simplement d’explorer du mieux que vous pouvez d? que vous observer que votre esprit c’est ?gar? que vous ?tes entrain d’explorer autre chose notez simplement le d?part de votre esprit et ramenez votre attention vers l’exploration de votre jambe droite que vous ressentiez des choses, l’important c’est d’apprendre ? votre attention ? ce focaliser ? un seul endroit simplement ? pr?sent dirigez votre attention vers l’exploration de votre bassin, devant, arri?re, sur les cot?s tout ce que vous pouvez ressentir ou pas vous pouvez peut ?tre noter au passage, la fa?on dont vous vous parlez quand vous notez que votre esprit est parti ailleurs ou quand vous notez que vous n’?tes pas ? l’endroit o? vous souhaitez ?tre ou quand vous notez que vous ne ressentez rien comment est-ce que vous vous adressez ? vous m?me quel est le ton que vous utilisez quel sont les mots que vous utilisez notez simplement ce-ci et revenez vers l’exploration de votre bassin fermement et doucement ? pr?sent tout en expirant je vous invite ? diriger votre attention vers l’exploration de votre bras gauche en commen?ant par les doigts de la mains et en finissant par l’?paule toutes les sensations que vous pouvez ressentir ? l’ext?rieur de votre bras ou ? l’int?rieur du touch?, de la temp?rature jusqu’au battement de votre sang que vous pouvez ressentir ou pas laissez vous sentir toutes les sensations de votre bras gauche d? que vous observer que vous n’?tes plus dans cette observation minutieuse de vos sensations au niveau de votre bras gauche je vous invite ? vous f?liciter d’avoir not? ce point et ramenez vous vers cette exploration minutieuse et pr?cise de toutes les sensations que vous pouvez ressentir au niveau de votre bras gauche puis dans un expire, rediriger votre attention vers l’exploration de votre bras droit en commen?ant par les doigts de la main droite et en finissant par l’?paule sentez de la fa?on la plus pr?cis?ment possible toutes les sensations que vous pouvez ressentir ? l’int?rieur ou ? l’ext?rieur de votre bras tout en gardant un attention tout particuli?rement vigilante ? ces moments ou votre esprit s’?gare et en ramenant avec douceur mais fermet? votre attention vers l’exploration de votre bras droit ? pr?sent je vous invite ? diriger votre attention vers l’exploration de votre dos si vous avez des pens?es du type, aie j’ai mal.exercice pleine conscience

Ici c’est confortable, ce n’est pas confortable notez ces ?l?ments l? comme de simples pens?es et diriger votre attention vers l’exploration de vos sensations uniquement des sensations, agr?ables ou d?sagr?ables.

Ind?pendamment de tout jugement que vous pourrez avoir qu’est-ce que je ressent plus pr?cis?ment au bas de mon dos par exemple est-ce que c’est chaud, est-ce que c’est froid? est-ce que ?a bat, est-ce que c’est permanent, impermanent est-ce que ?a va, est-ce que ?a vient est-ce que c’est identique ? tout endroit comment ?a se passe au milieu de mon dos comment ?a se passe en haut de mon dos invariablement d? que j’observe que mon attention est parti ailleurs je note et je ram?ne mon attention aussi souvent que n?cessaire vers l’exploration de l’endroit o? je me trouve ? pr?sent dans un expire, dirigez votre attention vers l’exploration de votre abdomen ? l’inspire, ? l’expire par exemple des sensations que vous pourrez avoir ind?pendamment du mouvement respiratoire la chaleur, la fraicheur le mouvement de l?appareil digestif le touch? des v?tements puis au niveau de votre poitrine peut ?tre vous pouvez sentir les battements de votre c?ur ce que vous pouvez ?galement sentir ? l’ext?rieur laissez vous simplement sentir ce que vous pouvez sentir ou pas en dirigeant votre attention d’une fa?on curieuse un peu comme un reporter animalier ce mettrai ? guetter ce qu’il peut voir l’animal qui pourrai venir devant son objectif il n’y a pas de jugement par rapport ? cet animal il y a simplement une attention pour pouvoir capter, l’instant o? l’animal ce pr?senterait et dans un expire diriger votre attention vers l’exploration de votre coups et invariablement d? que vous notez que votre esprit est ailleurs c’est comme ?a que fonctionne l’esprit, ramenez simplement votre attention vers l’exploration de votre coups et ? pr?sent dans un expire dirigez votre attention vers l’exploration de votre t?te, de votre cuir chevelu parcelle apr?s parcelle et de votre visage en commen?ant par le front le nez les sensations ? l’ext?rieur, ? l’int?rieur les joues la m?choire les l?vres les oreilles et dans un expire, dirigez votre attention vers l’exploration de votre corps dans ?a globalit? comme un tout, pes? l? avec le va et viens de votre respiration provoquant des mouvements et des sensations puis ?largissez votre conscience vers l’endroit o? vous vous trouver, tout en gardant la conscience de votre corps et de votre respiration quand vous entendrez le gong, je vous invite ? laisser vos yeux s’ouvrir tout en cherchant du mieux que vous pouvez ? garder cette conscience de vous et de votre corps durant la journ?e

As found on Youtube

​Read More
Bien-être, Développement Personnel, Méditation, Philosophie et Spiritualit

D?couvrir Sourire Int?rieur

Introduction au Sourire Int?rieur

Dans cette m?ditation, nous emploierons ce que les tao?stes appellent le sourire int?rieur. Le sourire int?rieur est une pratique tr?s ancienne pour am?liorer et maintenir la sant?. Nous nous appuierons sur elle pour transformer les ?motions n?gatives et am?liorer notre ?tat physique, mental et ?motionnel. La technique pour obtenir ce changement consiste ? se souvenir d’une exp?rience avec laquelle tu as ressenti de l’amour et de la gratitude. Tu peux aussi te rem?morer une situation dans laquelle tu aurais ri avec tout ton corps. Tu peux utiliser n’importe quelle situation o? tu t’es senti sp?cialement bien.

Une situation dans laquelle tous ceux qui en faisaient partie, ont pris plaisir avec toi. Une fois r?cup?r?e l’exp?rience et le sentiment frais qui l’accompagnait, nous enverrons cette sensation ? chaque organe, avec l’aide de l’intention, la respiration et l’imagination. En posant l’attention ? tes organes avec un sentiment gai et l?ger, nous cr?ons et ?mettons une vibration int?rieure qui relaxe, rafraichit et nourrit l’organe.

Tu peux utiliser cette m?ditation ? n’importe quel moment de la journ?e, mais tu peux aussi l’?couter en te couchant et t’endormir avec elle. Si tu d?sires, avant de commencer, tu peux d?dier quelques minutes ? ?tirer ton corps. Ceci t’aiderait ? amener et ? concentrer les cinq sens vers l’int?rieur. Tu augmenteras la concentration et le b?n?fice de cette m?ditation. Tu peux interrompre en mode pause cet enregistrement et faire les ?tirements que tu d?sires ou bien suivre une routine corporelle que tu connaisses d?j?.

Cherche une position confortable qui te permette d’avoir la colonne vert?brale align?e.

Sourire Int?rieur

Ajuste la position autant de fois que tu le crois n?cessaire. Tu peux t’asseoir sur une chaise avec les pieds en contact avec le sol et le dos ?tir? ou bien t’asseoir par terre sur un coussin. ?vite de t’effondrer. De te recroqueviller sur toi-m?me ou de t’avachir. Tu peux appuyer le dos contre le mur pour le maintenir align? avec le z?nith. Ou aussi tu peux te coucher avec le dos bien coll? au sol.

Quelque soit ta position, maintiens la colonne vert?brale droite, confortablement. Si tu as trouv? la position, ferme les yeux ou bien observe les images. Pose l’attention sur cette m?lodie et laisse-toi porter par la musique. Pose ton attention sur ta respiration. Sens comme l’air entre et sors….
sourire interieur

Entre et sors…. Appr?cie comment ton corps se relaxe avec l’expiration. Sens comment tes poumons se remplissent d’air. Sens comment ils se relaxent en se vidant. Remarque comment le calme inonde ton corps. Fixe ton attention sur la sensation de bien-?tre. Augmente cette sensation avec un sourire. Maintenant je compterai de 5 ? 0. Quand je dirai 5, fais une profonde inspiration. Et ensuite expires avec facilement. Quand je dirai 4, inspires de nouveau profond?ment. Et ensuite expires avec aisance. A z?ro, ta conscience sera dans le silence.

Ce n’est pas grave si tu ne suis pas le rythme du compte ? rebours. L’important est que tu respires profond?ment et confortablement. Inspire doucement Expire facilement. Tu es arriv? ? un profond ?tat de conscience et ? partir de cet instant.

Voyage dans le pass? et attire ? ta conscience une situation dans laquelle tu te sentais sp?cialement bien, tu te sentais heureux, un moment o? tu aimais intens?ment ou une situation o? tu riais de tout ton corps. ?voque-la maintenant avec tous ces d?tails dans ton espace mental. Essaie de te souvenir comment tu te sentais… rappelle toi avec particularit? la sc?ne, sens le bien-?tre que tu exp?rimentais ? cette occasion. Prends le temps n?cessaire pour la revivre. Sens comme tu vibrais ? ce moment-l?. S’il te co?te de te rappeler quelconque situation dans laquelle tu te sentais heureux, imagine, simplement, un visage souriant et souris-lui.

Souris-lui en levant les commissures de tes l?vres. Aspire cette agr?able sensation de ton sourire et avec l’expiration, envoie-la aux poumons. Si cela t’aide, pose les paumes des mains sur cette zone. Pendant l’expiration, maintiens la conscience sur tes poumons avec l’agr?able et rafra?chissante sensation du sourire.

La joie, l’optimisme et les envies de vivre, sont les ?motions qui ?manent des poumons sains. Quand tu sens une de ces ?motions, cela signifie que tes poumons sont en train de vibrer en accord avec elles.

En envoyant ce sourire, tu es en train de r?cup?rer l’enthousiasme et le plaisir de la vie. Maintenant imagine une puissante lumi?re blanche, nette, radiante qui illumine tes poumons, les baignant, les rafraichissant, les relaxant, les soulageant. Fixe dans ton esprit une image de toi-m?me, o? tu te vois poser l’attention sur tes poumons. Envoie un sourire. R?p?te toi int?rieurement : ? partir de maintenant, jour apr?s jour et ? n’importe quel moment, o? que je sois, je me rappellerai d’envoyer un sourire aux poumons.

Sp?cialement quand je sens une sorte de mal-?tre physique ou ?motionnel sur cette zone. Cette pratique me parait facile et agr?able et elle m’aide ? profiter de la vie. Peu ? peu, d?place ton attention vers la zone des reins. Reviens ? la sc?ne ou au visage souriant et r?cup?re la sensation de l’?tat d’esprit gai et l?ger.

Aspire l’agr?able sensation de ton sourire et avec l’expiration envoie-la ? tes reins. Si cela t’aide, mets les paumes de tes mains sur cette zone. Pendant que tu expires, maintiens la conscience sur tes reins avec l’agr?able et rafra?chissante sensation du sourire.

La bravoure, le courage, la foi et la d?cision sont les ?motions qui ?manent des reins en bonne sant?. Quand tu sens ces ?motions cela signifie que tes reins sont en train de fonctionner d’une mani?re efficace. Envoyer le sourire aux reins redonne ? l’organe la vibration qui lui correspond, sa vibration saine. En envoyant ce sourire, tu es en train de r?cup?rer la confiance et le courage.

Maintenant imagine dans tes reins, une puissante lumi?re bleue, profonde, nette, radieuse qui ?claire tes reins, les nettoyant, les rafra?chissant, les relaxant et les d?tendant.

Accroche ? ton esprit une image de toi-m?me o? tu te vois en train de poser l’attention sur tes reins. Envoie un sourire. R?p?te-toi int?rieurement : ? partir de maintenant, jour apr?s jour et ? n’importe quel moment, o? que je sois, je me rappellerai d’envoyer un sourire aux reins. Sp?cialement quand je sens une sorte de mal-?tre physique ou ?motionnel dans cette zone. Cette pratique m’est facile et agr?able et elle m’aide ? ?tre plus pr?sent. Peu ? peu, d?place ton attention vers la zone du foie. Reviens ? la sc?ne ou au visage souriant et r?cup?re la sensation de l’?tat d’esprit gai et l?ger.

Absorbe cette agr?able sensation de ton sourire et avec l’expiration envoie-la ? ton foie. Si cela t’aide, mets les paumes de tes mains sur cette zone. Pendant que tu expires, maintiens la conscience sur ton foie avec l’agr?able et rafra?chissante sensation du sourire.

Le pardon, l’entente et l’empathie, sont les ?motions qui ?manent d’un foie en bonne sant?. Quand tu sens ou vis une de ces ?motions cela signifie que ton organe est en train de vibrer en concordance avec ses qualit?s. Envoyer un sourire au foie c’est redonner ? l’organe sa vibration appropri?e, sa vibration gu?risseuse. En envoyant l?-bas le sourire, tu es en train de r?cup?rer la sympathie et l’amabilit?. Maintenant imagine sur le foie, une rayonnante lumi?re verte ?meraude, fraiche et nette qui illumine le foie, le nettoyant et le revivifiant.

Remarque comment cette lumi?re lib?re et adoucit l’organe. Concr?tise dans tes pens?es une image de toi-m?me o? tu vois poser l’attention sur le foie.

Envoie un sourire. R?p?te int?rieurement : ? partir de maintenant, jour apr?s jour et ? n’importe quel moment, o? que je sois, je me rappellerai d’envoyer un sourire au foie. Sp?cialement quand tu sens une sorte de mal-?tre physique ou ?motionnel install? dans cette zone. Cette pratique r?sulte facile et agr?able et m’aide ? r?tablir ma paix int?rieure. Peu ? peu, d?place ton attention vers la zone du c?ur. Reviens ? ta sc?ne ou au visage souriant et r?cup?re la sensation de l’?tat d’esprit gai et l?ger. Aspire cette agr?able sensation de ton sourire et avec l’expiration, envoie-la au c?ur.

Si cela t’aide, mets les paumes de ta main sur cette zone. Pendant que tu expires, maintiens la lucidit? sur le c?ur et l’agr?able et rafra?chissante sensation de ton sourire. La patience, la s?r?nit?, l’amour, le respect et la gratitude sont les ?motions qui ?manent d’un c?ur sain. Quand tu sens une de ces ?motions cela signifie que ton c?ur est en train de vibrer en accord avec elles.

Adresser un sourire au c?ur c’est vibration favorable, sa vibration curative. En envoyant un sourire tu es en train de r?cup?rer la s?r?nit?, la gratitude et l’amour envers toi et envers les autres. Maintenant imagine une puissante lumi?re rouge, chaude et brillante enveloppant ton c?ur. Fixe dans ton esprit une image de toi m?me o? tu te vois poser l’attention sur le c?ur. Envoie un sourire. R?p?te int?rieurement : ? partir de maintenant, jour apr?s jour et ? n’importe quel moment, o? que je sois, je me rappellerai d’envoyer un sourire au c?ur. Sp?cialement quand tu sens une sorte de mal-?tre physique et ?motionnel dans cette zone.

Cette pratique m’est agr?able et m’aide ? obtenir le bien-?tre pour moi et pour mon entourage.

Peu ? peu, d?place ton attention vers la zone de l’estomac. Reviens ? la sc?ne ou au visage souriant et r?cup?re la sensation de l’esprit gai et l?ger. Inspire cette agr?able sensation de ton sourire et avec l’expiration envoie-la ? l’estomac. Si cela t’aide, mets les paumes de tes mains sur cette zone. Pendant que tu respires, maintiens la conscience sur l’estomac avec l’agr?able et rafra?chissante sensation de ton sourire. La tol?rance, la compr?hension, l’acceptation du pass? et le regard vers le futur, sont les ?tats ?motionnels qui ?manent d’un estomac sain.

Quand tu sens une de ces ?motions, cela signifie que son syst?me digestif fonctionne correctement.

Envoyer un sourire ? l’estomac c’est lui redonner sa vibration favorable, sa vibration gu?risseuse. En envoyant ce sourire, tu es en train de r?cup?rer la flexibilit? et l’attention dans le pr?sent. Imagine dans ton estomac et dans tes intestins une lumi?re gaie, jaune, nette, radieuse, nettoyant tous les recoins et rajeunissant toutes et chacune de ces cellules. Fixe ? ton esprit une image de toi-m?me o? tu te vois en train poser l’attention sur l’estomac. Envoie un sourire. R?p?te int?rieurement : ? partir de maintenant, jour apr?s jour et ? n’importe quel moment, o? que je sois, je me rappellerai d’envoyer un sourire ? l’estomac et au ventre. Sp?cialement quand tu sens une sorte de mal-?tre physique ou ?motionnel install? dans cette zone. Cette pratique me rend gaie et m’amuse, elle m’aide ? affronter le futur avec ?quilibre et solidit?.

Reviens ? la sc?ne ou au visage souriant et r?cup?re la sensation de l’?tat d’esprit gai et l?ger.

Aspire cette agr?able sensation de ton sourire et avec l’expiration envoie-la dans tout ton corps avec force et d?cision. En baignant et rafraichissant depuis la t?te aux pieds, de la superficie de ta peau jusqu’? l’int?rieur de tes os. En comblant les vides de conscience avec optimisme, avec sant?, bien-?tre et bonne humeur. Notre conscience est puissamment cr?ative, utilise-la pour ?tre bien. Imagine-toi en train de faire ce que r?ellement tu d?sires faire, tu te sens r?alis? et complet. En irradiant de ta joie et de tes envies de vivre tous les ?tres vivants que tu te croises. Nettoie ton corps et tes organes des troubles et les ennuis avec des sourires, parce que ces soucis sont les bruits qui ne te permettent pas de connecter avec la vraie essence. Quand ta connexion avec l’?nergie vitale de l’univers est nette et efficace, tout est possible. Tu es un ?tre unique et entier, ? la recherche de ton authentique identit?. Au fur et ? mesure que tu t’approches de ton l?gitime moi, la cr?ativit?, la prosp?rit? et le v?ritable amour entrent dans ta vie.

Toi, tu es d?j? en train de marcher et de nettoyer ce chemin.

Toi, tu es en paix..

As found on Youtube

​Read More
Bien-être, Développement Personnel, Méditation, Philosophie et Spiritualit

Comment m?diter r?guli?rement pour ?tre plus HEUREUX

Pourquoi m?diter?

La m?ditation a de nombreux effets b?n?fiques. ?a a ?t? prouv? par de nombreuses ?tudes scientifiques. Mais comment d?marrer et comment rester motiv? pour la pratiquer r?guli?rement ? Est-ce qu?il y a un moyen d??tre guid? sans pour autant avoir un prof qui nous suit partout ? La mani?re la plus simple, la plus naturelle de m?diter, c?est tout simplement de vous asseoir quelque part que ce soit en tailleur ou sur une chaise et de fermer les yeux, de vous concentrer sur votre respiration, vous concentrer sur les inspirations et les expirations en essayant vraiment de garder le focus l?-dessus.

M?diter et ne plus penser?

A chaque fois que vos pens?es s??garent et que vous vous en rendez compte ? et ?a arrivera souvent ? revenez sur votre respiration et faites-le encore et encore. C?est la mani?re la plus simple et c?est celle que je pratique beaucoup. Et quand vous d?marrez, c?est la m?me chose que quand vous vous lancez dans le v?lo pour la premi?re fois et que vous mettez des petites roues.

Vous pouvez utiliser aussi des petites roues pour votre esprit. Pour aider votre esprit ? rester concentr? sur la respiration, vous allez lui donner une petite t?che ? faire pour l?aider ? ne pas trop s??garer. Et cette petite t?che, c?est tout simplement de compter les respirations. A chaque fois que vous allez inspirer, vous allez compter un. Quand vous expirez, vous allez compter un.

Quand vous r?-inspirez, vous comptez deux.

Vous montez jusqu?? dix comme ?a. Et une fois arriv? ? dix, vous redescendez jusqu?? z?ro. Si jamais vous avez ?t? tellement perturb?s par vos pens?es que vous avez perdu le compte, vous reprenez de z?ro. Ne vous arr?tez pas tant que vous n?avez pas r?ussi ? faire un aller-retour. C?est une mani?re qui fonctionne tr?s bien et que j?utilise encore beaucoup. Mais il y a aussi aujourd’hui des technologies qui peuvent nous aider ? mieux m?diter, ce sont tout simplement des armes d?di?es pour la m?ditation. Il y en a une que j?utilise depuis un certain temps d?j? et que j?appr?cie beaucoup qui s?appelle Headspace.

Son gros d?faut, c?est que c?est une application enti?rement en anglais. Aujourd’hui, c?est indispensable de savoir parler anglais parce que ?a vous ouvre un acc?s ? des ressources immens?ment plus importantes que si vous vous cantonnez au seul fran?ais. Cette application est un bon exemple parce que je n?ai pas trouv? aujourd’hui d??quivalent en fran?ais.

Si j?en trouve, je la partagerai avec vous.

L’application pour apprendre ? m?diter

Je vais vous montrer comment fonctionne cette application. Dans l?application, il y a des s?ries sur des sujets sp?cifiques comme la sant?, les relations, etc., mais il faut commencer par les fondations. J?en suis d?j? au niveau 3. Donc, niveau 3, c?est 20 minutes. Niveau 2, 15 minutes. Et la s?rie gratuite, c?est la s?rie de 10 m?ditations qui est de 10 minutes. C?est ultra simple. Pour ?couter, vous cliquez dessus. De temps en temps, ils vous montrent une petite vid?o pour vous expliquer de quoi il retourne. Vous ?coutez pendant 10 minutes tout simplement et vous suivez les instructions.

C?est vraiment sympa. Puis, vous avez la statistique, la dur?e moyenne, le nombre d?heures que vous avez m?dit? en tout, le nombre de personnes qui m?ditent en ce moment avec cette application. ?a marche plut?t pas mal cette application. Vous pouvez m?me inviter des amis et avoir d?autres m?ditations que vous pouvez choisir.

J?ai pris le package complet, donc j?ai acc?s ? tout ?a gratuitement. Mais tout ?a, c?est payant ? part la premi?re session. En tout cas, c?est vraiment simple ? utiliser et tr?s, tr?s intuitif. Le premier cycle des m?ditations de cette application est gratuit. Le reste est payant. A vous de voir si ?a vaut le coup. Mais personnellement, je trouve que c?est une application excellente. La personne qui parle a une voix tr?s douce, c?est tr?s agr?able pour la m?ditation et c?est guid?.

C?est int?ressant. On a juste ? suivre les instructions et ? faire. On progresse au fur et ? mesure. Et au fur et ? mesure qu?on avance dans le parcours, la dur?e de m?ditation s?allonge..

As found on Youtube

​Read More
Gestion du Sommeil, Méditation

M?ditation guid?e pour le sommeil

M?ditation guid?e pour le sommeil

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=Q32NmyKsRzg[/responsive_video]

Respirez profond?ment, permettez ? votre corps de se sentir de plus en plus en d?tendu.

Pendant que votre corps se d?tend, vous pouvez sentir une sensation de picotement sur le haut de votre t?te.

Sentez comme le haut de votre t?te se d?tend de plus en plus Pendant que vous continuez ? vous d?tendre de plus en plus permettez-vous d’avoir plus de paix et de vous sentir de plus en plus en s?curit?

Sentez comme votre relaxation devient plus profonde. En continuant ? vous d?tendre, sentez cette agr?able relaxation, Laissez cette sensation de relaxation descendre par l?arri?re de votre t?te

Vous pouvez sentir une sensation de chaleur et une sensation de picotement en vous relaxant de plus en plus

Permettez-vous de vous sentir de plus en plus en paix

Accueillez cette douce et agr?able relaxation dans tout votre corps

D?tendez-vous de plus en plus et sentez ce sens de relaxation descendre sur le front de votre visage

Laissez se d?tendre les muscles autour de vos yeux et autour de votre bouche Permettrez aux muscles de votre m?choire de se d?tendre

En faisant cela, vos paupi?res deviennent de plus en plus lourde En vous d?tendant encore un plus , vous atteignez une plus grande paix

Permettez-vous de vous d?tendre un peu plus, et de respirer profond?ment Respirez profond?ment remplissez vos poumons et votre corps d?oxyg?ne

Permettez-vous d’atteindre un ?tat de relaxation encore plus profond

En continuant de vous d?tendre permettez-vous de sentir une agr?able sensation de calme et de paix qui descend de votre cou et qui d?tend vos ?paules

Laissez cette sensation d?tendre votre poitrine En vous d?tendant, vous devenez de plus en plus souple

Il est de plus en plus facile pour vous de respirer profond?ment Remplissez vos poumons d?oxyg?ne en respirant profond?ment et permettez-vous d’?tre encore plus d?tendu

Permettez-vous de vous de d?tendre de plus en plus Vous sentez cette vague de relaxation qui descend par le devant de votre corps et qui d?tend vos hanches et vos genoux

Cette agr?able sensation de relaxation descend jusque dans vos pieds Continuez de respirer profond?ment et sentez le picotement dans la plante de vos pieds

Vous devenez parfaitement d?tendu

En continuant d’?tre parfaitement d?tendu vous sentez cette vague de relaxation descendre tout le long de votre dos jusque dans vos jambes

Permettez-vous de vous sentir totalement d?tendu.

Continuez de respirer profond?ment et d?tendez-vous encore un petit peu plus soyez parfaitement ? votre aise et en paix permettez-vous d’accepter d’avoir un sommeil profond et r?parateur.

Imaginez que vous ?tre entrain de vous d?placer vers un grand escalier parfaitement bien ?clair? .Un grand escalier en marbre comme ceux des grands mus?es .Sentez vous ? votre aise et en parfaite s?curit? avec un sens d’anticipation ? l’id?e de descendre ces escaliers.

Quand vous allez descendre ces escaliers je vais compter ? l’envers de 10 ? 1.

Quand vous arriverez ? 1 , vous serez parfaitement d?tendu dans votre ?tat naturel de relaxation

Commencez ? pr?sent ? descendre l’escalier 10 ? Vous vous sentez bien ? votre aise en parfaite s?curit? et vous continuez ? respirer profond?ment Vous vous abandonnez de plus en plus ? un profond ?tat de relaxation qui rempli tout votre corps.

Permettez-vous d’aller de plus en plus profond?ment dans votre relaxation

Acceptez d’avoir un sommeil profond et r?parateur

9 ? continuez de descendre l’escalier et sentez comme vous devenez de plus en plus relaxer Sentez comme vous allez doucement vers un ?tat de sommeil Parfaitement en paix ? votre aise et en parfaite s?curit?

Continuez ? respirer profond?ment Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui rempli votre corps

Soyez en paix ? votre aise en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment Accueillez le sommeil c’est votre droit d’avoir un bon sommeil profond et r?parateur

8 ? continuez ? descendre l’escalier et sentez vous de plus en plus d?tendu relaxer Parfaitement en paix ? votre aise et en parfaite s?curit? Accueillez le sommeil Continuez ? respirer profond?ment Sentez dans votre ?tre cette vague de paix et de bien ?tre

Permettez-vous de vous sentir parfaitement en s?curit?

Continuez ? respirer profond?ment Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui rempli votre corps Soyez en paix, ? votre aise, et en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment Chaque son que vous attendez vous permet de vous d?tendre encore plus profond?ment et d’aller dans un ?tat de sommeil profond et r?parateur

7 ? Sentez cette vague de bien ?tre et de paix

Sentez comme vous ?tes en parfaite s?curit? et de plus en plus relaxer

Respirez profond?ment

Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui rempli votre corps Accueillez le sommeil

Soyez en paix ? votre aise en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment

Continuez ? descendre

Allez dans un ?tat de relaxation encore plus profond En descendant l’escalier sentez cette vague de bien ?tre ce sens de s?curit? de calme et de paix

Respirez profond?ment Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui rempli votre corps Soyez en paix, ? votre aise, en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment

Continuez de descendre chaque son que vous attendez , vous d?tends encore un petit peu plus et vous permet d’aller dans un ?tat de sommeil profond et r?parateur

6 ? Sentez cette vague de bien ?tre et de paix, Sentez comme vous ?tes en parfaite s?curit? et de plus en plus d?tendu Respirez profond?ment Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation que vous ressentez dans tout votre corps

Accueillez le sommeil Soyez en paix ? votre aise et en parfaite s?curit? relaxez-vous encore plus profond?ment Continuez ? descendre Allez dans un ?tat de relaxation encore plus profond En descendant l’escalier sentez cette vague de bien ?tre ce sens de s?curit? de calme et de paix

Respirez profond?ment Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui rempli tout votre corps

Soyez en paix, ? votre aise en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment Continuez de descendre chaque son que vous attendez vous d?tends encore un peu plus et vous permet d’aller dans un ?tat de sommeil profond et r?parateur

5 ? Sentez cette vague de bien ?tre et de paix Sentez comme vous ?tes en parfaite s?curit? et de plus en plus relaxer Respirez profond?ment Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui rempli votre corps Accueillez le sommeil Soyez en paix, ? votre aise en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment

Continuez ? descendre

Allez dans un ?tat de relaxation encore plus profond En descendant l’escalier sentez cette vague de bien ?tre, ce sens de s?curit? de calme et de paix

Respirez profond?ment Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui remplit votre corps Soyez en paix, ? votre aise en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment

Continuez de descendre chaque son que vous attendez vous d?tends encore un petit peu plus et vous permet d’aller dans un ?tat de sommeil profond et r?parateur

4 ? Sentez cette vague de bien ?tre et de paix Sentez comme vous ?tes en parfaite s?curit? et de plus en plus relaxer Respirez profond?ment

Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui remplit votre corps

Accueillez le sommeil Soyez en paix ? votre aise en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment Continuez ? descendre Allez dans un ?tat de relaxation encore plus profond

En descendant l’escalier sentez cette vague de bien ?tre ce sens de s?curit? de calme et de paix Respirez profond?ment Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui remplit votre corps

Soyez en paix ? votre aise et en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment Continuez de descendre chaque son que vous attendez , vous d?tends encore un peu plus et vous permet d’aller dans un ?tat de sommeil profond et r?parateur

3- Sentez cette vague de bien ?tre et de paix Sentez comme vous ?tes en parfaite s?curit? et de plus en plus relaxer Respirez profond?ment

Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui remplit votre corps Accueillez le sommeil Soyez en paix, ? votre aise en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment Continuez ? descendre Allez dans un ?tat de relaxation encore plus profond

En descendant l’escalier, sentez cette vague de bien ?tre ce sens de s?curit? de calme et de paix Respirez profond?ment Respirez profond?ment ? cet ?tat profond de relaxation qui remplit votre corps

Soyez en paix, ? votre aise en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment

Continuez de descendre chaque son que vous attendez , vous d?tends encore un peu plus et vous permet d’aller dans un ?tat de sommeil profond et r?parateur

2 Sentez cette vague de bien ?tre et de paix Sentez comme vous ?tes en parfaite s?curit? de plus en plus d?tendu Respirez profond?ment Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui remplit votre corps Accueillez le sommeil Soyez en paix, ? votre aise en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment

Continuez ? descendre

Allez dans un ?tat profond relaxation.

En descendant l’escalier sentez cette vague de bien ?tre ce sens de s?curit? de calme et de paix

Respirez profond?ment.

Abandonnez-vous ? cet ?tat profond de relaxation qui remplit votre corps Soyez en paix, ? votre aise et en parfaite s?curit? et d?tendez-vous encore plus profond?ment

Continuez de descendre chaque son que vous attendez vous d?tends encore un petit peu plus et vous permet d’aller dans un ?tat de sommeil profond et r?parateur 1 Continuez ? respirer profond?ment sentez que vous devenez de plus en plus d?tendu et relaxer.

Sentez comme vous ?tes parfaitement ? votre aise, et en paix et en s?curit? et heureux dans cet ?tat de bien ?tre vous avez atteint la fin de l’escalier permettez-vous de bien dormir dans un sommeil profond et r?parateur.

Retrouvez facilement en quelques semaines un sommeil r?parateur ICI

​Read More