neurosciences
Bien-être

Soigner le cerveau sans m?dicament gr?ce aux neurosciences

Soigner le cerveau sans m?dicament gr?ce aux neurosciences

Traducteur: eric vautier Relecteur: Camille Lachenal

Imaginez qu’on puisse soigner le cerveau, sans m?dicaments. Il existe une technologie qui a presque 100 ans aujourd’hui et qui s’appr?te ? r?volutionner les neurosciences. Tout a commenc? avec cet homme, Hans Berger. En 1924, en posant des ?lectrodes sur la t?te de ses sujets, il observe pour la premi?re fois les oscillations ?lectriques du cerveau. L’?lectroenc?phalographie ?tait n?e. Si vous allez aujourd’hui dans un h?pital o? on utilise cette technique de mani?re quotidienne pour le diagnostic des maladies psychiatriques et neurologiques, vous serez peut-?tre surpris de r?aliser que tr?s peu a chang? depuis cette date.

Voil? comment ?a se passe.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=gFksCldhSGw[/responsive_video]

Un premier sp?cialiste, comme on le voit sur cette image, vient installer, individuellement, une vingtaine de capteurs sur la t?te des patients. Les signaux sont ensuite amplifi?s, enregistr?s, et un deuxi?me sp?cialiste, typiquement un neurologue, va venir interpr?ter ces signaux que vous voyez. Pour les interpr?ter, il tire deux informations importantes.

La premi?re, la fr?quence et l’amplitude des oscillations ?lectriques du cerveau renseignent sur le niveau d’activit? c?r?brale. On dit que les fr?quences ?lev?es, c’est-?-dire les oscillations rapides, s’associent avec une activit? c?r?brale, et que les oscillations plus lentes s’associent avec un repos c?r?bral. La position de l’?lectrode renseigne sur diff?rentes aires c?r?brales. On sait aujourd’hui en distinguer environ une cinquantaine, et chacune s’associe avec une fonction particuli?re.

En combinant ces informations des fonctions c?r?brales avec leur activation et leur d?sactivation, on a, avec l’?lectroenc?phalographie, un outil extr?mement puissant pour analyser le cerveau. Vous allez me dire, s’il est si puissant, pourquoi on n’en entend pas plus parler ? Vous avez raison, c’est une excellente question. La premi?re fois que j’ai utilis? cette technique, c’?tait il y a 10 ans. ? cette ?poque, j’?tais responsable d’un projet de recherche qui avait pour objectif de rendre la communication ? des patients atteints de troubles moteurs s?v?res.

soigner le cerveau
aytuguluturk / Pixabay

Il s’agit de quelques dizaines de patients en France seulement mais leur besoin d’aide technique est ?videmment extr?mement important. Avec un groupe de chercheurs fran?ais, on a d?cid? d’utiliser une technique qui ?tait utilis?e dans les laboratoires de recherche, d?velopp?e depuis des dizaines d’ann?es dans des laboratoires ? travers le monde, et en particulier un, ici, ? Rennes, qui s’appelle l’INRIA.

On voulait prendre cette technique, les interfaces cerveau-ordinateur, dans les laboratoires de recherche, et la transf?rer au chevet des patients, l? o? elle peut ?tre utilis?e.

Voil? les r?sultats de ce projet de recherche. On voit ici Micha?l, un patient qui a eu un accident vasculaire c?r?bral, qui utilise un casque, un logiciel et des algorithmes, d?velopp?s dans le cadre de ce projet, et qui communique ? avec la pens?e ?.

Faire ?a a ?t? en soi une vraie prouesse technologique. Et pourtant, pour moi, apr?s ces 5 ann?es de recherche, ?a a ?t? une vraie d?ception de voir que ces patients n’utilisent pas cette technologie. Ils ne l’utilisent pas parce qu’il y a d’autres outils, soit plus simples, soit plus efficaces, soit moins chers, comme par exemple l’eye-tracking qui permet de faire le suivi du regard, qui leur permet de faire mieux.

Heureusement, ?a ne s’est pas arr?t? l?. Parce que la technologie d?velopp?e pour r?pondre aux besoins de ces quelques patients a ouvert des applications qui visent un public beaucoup plus large. Et ?a, il y a une dizaine d’ann?es, ?a a attis? la curiosit? des industriels qui sont en train aujourd’hui d’op?rer la r?volution des neurosciences.

Cette r?volution s’acc?l?re depuis 5 ans autour de deux avanc?es technologiques fondamentales. La premi?re est celle de la mesure de l’activit? c?r?brale. Depuis sa cr?ation en 1920 jusqu’au d?but des ann?es 2000, et encore aujourd’hui ? l’h?pital, elle a tr?s peu progress?. Il y a 10 ans dans les laboratoires de recherche, il fallait mettre des esp?ces de bonnets de piscine avec des fils partout, connecter ?a ? un bo?tier co?tant plusieurs dizaines de milliers d’euros.

C’?tait long, fastidieux, tr?s cher. Aujourd’hui, il est possible en 2016, pour quelques centaines d’euros d’enregistrer de mani?re extr?mement fiable l’activit? du cerveau dans n’importe quel contexte.

Maintenant, pour l’analyse, les neurosciences, comme d’autres domaines de la m?decine, ont b?n?fici? des progr?s en intelligence artificielle et en math?matique appliqu?e. Avec cette technique, on peut aujourd’hui automatiser des proc?dures qui n?cessitaient hier la pr?sence d’un expert pour l’interpr?tation des r?sultats.

Par exemple, on va utiliser une technique assez similaire ? celle qu’utilisent les g?ologues pour localiser l’?picentre d’un s?isme. Avec cette technique, ? partir des capteurs ? la surface de la t?te, on est capable de quantifier avec pr?cision l’activit? dans plus d’une centaine de zones ? l’int?rieur du cerveau. Voil? ce qu’on obtient quand on applique cette technique en temps r?el.

La r?volution des neurosciences en 2016, c’est ?a. La convergence d’une mesure simple, efficace, bon march?, utilisable par n’importe qui, n’importe o?, et qui s’associe avec des outils d’analyse extr?mement puissants et compl?tement automatiques. C’est tellement une r?alit? qu’il y a, ? travers le monde, beaucoup d’entreprises qui s’appr?tent ? commercialiser des produits bas?s de ces deux avanc?es technologiques.

Ici, on voit un pilote d’avion ?quip? d’un casque d’?lectroenc?phalographie et ? partir de ses trac?s c?r?braux, on peut extraire des informations sur sa vigilance, s’il est en train de s’endormir, son niveau de charge mentale, s’il est d?pass? par les ?v?nements, ou m?me son stress. Vous imaginez ? quel point l’arriv?e d’un tel dispositif, va pouvoir am?liorer la s?curit? a?rienne.

Mais ?a n’est pas tout.

Parce que la promesse de cette technologie aujourd’hui, va bien au-del?. Elle va au-del? parce qu’elle promet de soigner le cerveau sans m?dicaments. Vous allez me dire, soigner le cerveau sans m?dicaments, c’est certainement pas tr?s banal, ni commun. Pourtant, si vous vous blessez ? la jambe, et que vous allez voir votre m?decin, il ne va pas automatiquement vous donner un cachet pour r?parer votre jambe.

En revanche, il va vous envoyer chez le kin?. Qu’est-ce que le kin? va faire ? Il va vous montrer un mouvement qui implique les muscles ? r??duquer. Par exemple, la flexion du genou. Et vous, de s?ance en s?ance, vous allez regarder cette flexion et essayer de l’amplifier pour r??duquer et soigner les muscles concern?s. C’est exactement ce que permet de faire l’?lectroenc?phalographie avec la technique du neurofeedback.

Il y a ?norm?ment d’applications du neurofeedback aujourd’hui.

Plut?t que de vous faire une longue liste de tout ce qu’elle pourrait faire, je voudrais illustrer ? quel point c’est concret avec deux dispositifs con?us et d?velopp?s, ici, en France, et qui s’appr?tent ? ?tre commercialis?s. Le premier est ce dispositif pour le grand public qui permet de mieux g?rer son stress au quotidien en donnant, en montrant une repr?sentation auditive de l’activit? c?r?brale associ?e ? la relaxation.

Voil? comment ?a se passe. On voit ici le niveau de relaxation en bas et les modifications de la musique associ?es ? partir de l’activit? c?r?brale. En utilisant ce dispositif au quotidien, on peut r?entra?ner ses aires c?r?brales et mieux g?rer son stress. La deuxi?me application est un dispositif m?dical sur lequel je travaille en ce moment avec un groupe d’ing?nieurs talentueux.

Je serais curieux de savoir combien parmi vous connaissent, directement ou indirectement, des enfants atteints de troubles de l’inattention avec ou sans hyperactivit?. Je vois des gens qui hochent la t?te, quelques mains qui se l?vent. Il y en a un petit peu quand m?me. C’est une pathologie particuli?rement mal connue et mal diagnostiqu?e en France.

On estime qu’il y a un ? deux ?l?ves concern?s par classe, avec un impact fort sur le parcours scolaire, et des vraies difficult?s ? la maison. Avec le neurofeedback, on va proposer ? ces enfants de jouer ? un jeu vid?o qui est modul? par l’activit? c?r?brale responsable de l’inattention pour qu’ils puissent au quotidien la r?entra?ner.

Voil? comment ?a se pr?sente. En haut ? droite, l’activit? c?r?brale instantan?e enregistr?e ? la surface de la t?te. En dessous, une repr?sentation instantan?e des aires, ou de l’activit? c?r?brale, associ?es avec l’inattention. On va demander ? l’enfant de contr?ler cette activit? et de la maintenir dans certaines zones de tol?rance. L’enfant ne voit que la partie ? gauche, le petit bateau de p?che, et il a pour mission de p?cher des poissons. Il ne peut les p?cher que lorsque son niveau d’inattention c?r?brale est maintenu sous un certain seuil.

Les ?tudes cliniques montrent qu’apr?s une trentaine de s?ances, espac?es sur plusieurs semaines, les enfants qui arrivent ? contr?ler cette activit? c?r?brale l’associent avec une r?duction durable des sympt?mes. Certaines ?tudes montrent m?me que cette r?duction peut durer jusqu’? deux ans apr?s l’arr?t du traitement. Pour ces enfants et leur famille, l’?lectroenc?phalographie avec le neurofeedback, en 2016, peut vraiment faire la diff?rence.

Elle constitue une alternative cr?dible aux m?dicaments. Le m?dicament, une pilule qui doit ?tre prise deux fois par jour, une fois le matin, une fois le midi, est un traitement qui peut continuer jusqu’? l’?ge adulte, pendant plusieurs ann?es, qui s’associe parfois malheureusement ? des effets secondaires. Voil? ce que permet de faire aujourd’hui l’?lectroenc?phalographie.

? la vitesse o? vont les choses, c’est difficile de savoir ce qu’elle pourra faire dans 5 ou 10 ans. En revanche, je suis convaincu de deux choses. La premi?re : on va de plus en plus vous proposer des dispositifs de ce type. J’esp?re que vous savez ? pr?sent que ce ne sont pas des jouets et qu’ils modifient vraiment votre activit? c?r?brale.

Avant de les utiliser, r?fl?chissez, avez-vous vraiment envie de vous changer ? La deuxi?me : cette technologie va continuer de progresser et de faire plus pour des populations moins nombreuses, en particulier, pour ces patients pour lesquels on veut toujours am?liorer la communication.

Merci pour votre attention.

Source: Youtube

​Read More
Hypnose Transpersonnelle, Philosophie et Spiritualit, Psychologie Quantique

B. Marx Hubbard: Evolution Consciente

B. Marx Hubbard: Evolution Consciente

?volution consciente:? Je me r?f?re ? la plus grande perspective sur l??volution qui d?bute avec le n?ant, le silence, le ?rien? et le myst?re de l??mergence venue de tout cela, de potentiellement tout ce qui existe. Cela commence exactement l?, dans ce moment de bascule, de bascule quantique du n?ant vers ? >>> Ce que les cosmologues appellent ? le Big bang ? >>> …vers le Big bang, oui. Nous remontons ensuite jusqu?? ce que la vie se forme, il y a environ 3 milliards et demi d?ann?es… …c?est l??volution physique. Et de 3 milliards et demi d?ann?es, avec la vie jusqu?? la vie humaine, c?est la phase suivante de l??volution.

Et avec la vie humaine, nous entrons dans la phase ? noologique ?, o? le mental et le langage commencent ? cr?er une sph?re mentale. >>> Une phase ? noologique ? ? >>> De ? noos ? le mot grec pour ? mental ? ; nous entrons dans une phase o? les cr?ations de notre esprit cr?ent un super organisme enti?rement nouveau.

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’1′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=dsrDh-RHmY4[/responsive_video]

Ce super organisme commence avec les pens?es, avec nos religions, nos sciences, nos lois, nos constitutions, nos technologies, nos cam?ras de t?l?vision, nos fus?es, nos t?l?phones, nos fax.

Nous sommes n?s aujourd?hui dans ? un champ de pouvoir ? qui n?a jamais exist? auparavant. Alors l??volution consciente? Il y a eu une ?volution de la conscience depuis la premi?re cellule ; ce sont des milliards d?ann?es d??volution de la conscience.

Ce n?est que r?cemment que nous sommes devenus conscients des processus qui nous ont cr??s. Et ce n’est que tr?s r?cemment que nous avons compris l’atome, le g?ne, le cerveau. Et maintenant, la conscience humaine entre dans le processus de l??volution et nous pouvons l?affecter consciemment. >>> La plupart des gens lorsqu?ils pensent ? la conscience humaine la voient comme s?par?e de l??volution, s?par?e de la nature ; lorsque nous disons ? fait par l’homme ? et ? naturel ?, c?est comme si nous parlions de deux ordres diff?rents. >>> Pour moi je crois, comme Willis Harman, que la conscience est premi?re. >>> Willis Harman ?tait l?ancien pr?sident de l?Institut des sciences no?tiques >>> C?est exact. Et la conscience est ?causale?. L?intention conscience infuse l?univers entier.

>>> Alors lorsque vous parlez du n?ant avant le Big bang, on pourrait voir cela comme pure conscience.

>>> Pure conscience. Deepak Chopra parle du ?champ de tous les possibles?. C?est de l? que tout ?merge. Pour moi, l??volution de la conscience vient du ?champ?. Toutefois cela demande un certain degr? de complexit? pour qu?une entit? soit consciente de la conscience. Nous allons de la cellule, ? l’animal, ? l’humain jusqu?aux grands avatars, jusqu?? Bouddha, J?sus, et il me semble que nous sommes de plus en plus nombreux ? sauter dans une conscience de la conscience. Et plus encore, je parle de l??mergence d?une esp?ce universelle. Je ne serai pas surprise si l?homo sapiens, l?esp?ce que nous sommes, ?tait fondamentalement une conscience centr?e sur elle m?me et c?est un grand progr?s sur la conscience animale, mais ce que nous pourrions appeler ?conscience cosmique? ou « universelle? ou ?conscience christique? ou ?l?esprit du Bouddha?, qui a ?t? model?e par de grands avatars, est en train de surgir, c?est mon impression, chez des millions d?entre nous.

Sans le soutien d’un ?clerg??.

Ce n?est pas une religion. C?est l??volution de la Religion. C?est l??volution de l?esp?ce qui devient consciente de la conscience qui existe, et consciente de savoir la guider par l?intention. >>> On pourrait m?me dire que c?est une sorte d??tat naturel d??tre ?veill? si nous enlevons les obstacles qui font partie de nos conditionnements. >>> Cela est vrai et vous savez je tiens ma foi de Teilhard de Chardin. >>> Le grand th?ologien j?suite. >>> Oui. Dans son livre ?Le Ph?nom?ne humain?. Teilhard disait qu?il voyait Dieu dans l??volution et il l?a vu comme une spirale, et chaque fois qu?il y avait plus de complexit?, il y avait plus de conscience et plus de libert?, de la mol?cule ? la cellule, du monocellulaire ? l’animal, de l’animal ? l’humain. Nous sommes n?s sur une plan?te qui clairement devient plus complexe, tout s?int?gre et interagit ? tr?s grande vitesse.

S’il est vrai que de la complexit? ?merge un saut de conscience et de libert?, je pense que nous, en tant que membres de ce corps plan?taire vivant, devenons connect?s ? de multiples niveaux, ?lectronique, interne, environnemental de telle fa?on que de plus en plus d’entre nous, se ressentent comme faisant partie du Tout.

>>> C?est une phrase int?ressante ?se ressentent comme faisant partie du Tout?. Il semble que l’une des plus grandes dichotomies culturelles, ou polarisation, soit chez ceux qui se voient comme s?par?s du tout, tr?s pr?occup?s d?eux m?mes, de leur ego et de leur propre groupe – au diable le tout ! – ? l?oppos? de ceux qui voient les choses d?une fa?on holistique.

>>> Oui. Et c?est si int?ressant ! Parce que lorsque vous ressentez que vous faites partie du tout, votre potentiel de croissance, votre propre r?alisation, vient de votre participation au Tout, plut?t qu?en vous s?parant. Et je pense que c?est l? l??volution de l?esp?ce, tr?s exactement l?. Si vous sentez que votre soi exige que vous soyez s?par? et voyez l’autre comme n??tant pas vous, c?est une chose.

Mais si votre soi exige que vous interagissez plus profond?ment au sein du Tout pour exprimer cette singularit? que vous ?tes, alors vous grandissez.

Je trouve que l?on voit la diff?rence entre ceux qui grandissent tr?s, tr?s rapidement en conscience, compassion et cr?ativit?, et de l’autre c?t?, ceux qui sont ali?n?s, repli?s sur eux-m?mes, violents et s??croulent Les deux se produisent simultan?ment. >>> Cette question d?un soi s?par? unique plut?t que d?un soi connect? au Tout, est une question tr?s profonde.

Vous mettez l’accent sur le fait qu’avec toutes les technologies puissantes ? notre disposition, si les gens manient cette technologie de la perspective du soi s?par?, cela explique la destruction de la race humaine.

>>> Voyez-vous, je pense que nous atteignons le point final de l?homo sapiens et d’une conscience centr?e sur soi avec ce degr? de pouvoir. C?est un ?tat qui n?est pas viable. Alors la meilleure id?e que je puisse avoir est que nous sommes des ?tres de transition vers quelque chose qui est en train d??merger de beaucoup d?entre nous, de toutes les traditions, de toutes les cultures – c’est une personne qui ressent une empathie, naturellement.

Naturellement ! Personne n’a besoin de vous dire de ne pas tuer parce que c?est vous !.

Source: Youtube

​Read More
Développement Personnel, Motivation, Philosophie et Spiritualit

Ce dont le monde a besoin est une ?volution de l’esprit

Ce dont le monde a besoin est une ?volution de l’esprit

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’1′ hide_logo=’1′ hide_controls=’0′ hide_title=’0′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=Hvmz8y7zFhE[/responsive_video]

Evolution Esprit: Quand on regarde le monde aujourd’hui, il n’y a que tr?s peu de doutes, que ce dont nous avons besoin est une ?volution de l’esprit.

Un changement dans la vision g?n?rale qu’a l’humain. J’imagine que je devrais dire la perception int?rieur autant que l’ext?rieur, car c’est ce qu’un changement d’esprit est vraiment, n’est-il pas? C’est regarder ? l’int?rieur. Et changer vos perspectives ? propos de comment le monde devrait fonctionner, changer vos perspectives sur ce qu’est votre relation avec le monde, ce que votre relation ? la r?alit? est, et quel regard vous portez sur le monde.

La plupart des gens qu’ils le sachent ou non, ont une perspective tr?s ?troite, car ils ne prennent en compte que ce qui les affectent personnellement.

Si tu changes ceci et regardes le monde holistiquement, tu commences ? voir qu’un des gros probl?mes auquel nous sommes confront? est en fait cette vue ?troite que la plupart des gens ont et que la plupart des gens vont entendre. Et ce n’est pas dire quoique ce soit contre ce genre de personne, c’est simplement la fa?on dont les gens ont ?t? entrain?s ? op?rer, car ils sont toujours garder dans un ?tat de manque, et donc ont toujours tendance ? ne prendre en compte que ce qui les affectent personnellement, plut?t que d’adopter une vision plus globale des choses, simplement car elles n’ont r?ellement jamais le temps de le faire.

Ils sont toujours garder dans leur train-train, ? courir apr?s des papiers, s’occuper de leurs familles et s’assurer que tout va bien dans leur vie personnelle. C’est pourquoi ils n’ont juste pas le temps de regarder autour d’eux, et de vraiment prendre du recul. Et beaucoup de gens veulent du changement, mais ils ne savent pas comment amener ce changement souvent ils ne voient pas que ce changement doit vraiment venir de l’int?rieur cela doit commencer par un changement d’?tat d’esprit.evolution esprit

Ce n’est pas que ? propos d’un changement de syst?me politique, un nouveau parti ou un nouveau gouvernement, car si on ne change pas notre esprit, la fa?on dont nous voyons les choses, alors tout ce que nous ferons sera de cr?er un syst?me qui a tous les traits de l’ancien, qui ont fait que l’ancien syst?me est si dysfonctionnel Donc essentiellement si on veut apporter de r?els changements, on doit le faire ex-nihilo et on doit voir les choses d’une mani?re totalement diff?rente de la fa?on dont on les voit aujourd’hui.

Mais vous savez, ?tre conscient de ceci, c’est 80% de la bataille, vraiment… Et quand vous ?tes conscient de toute ces choses, vous changez la fa?on dont vous vivez votre vie, et commencez ? vivre en montrant l’exemple et ceci est une des plus importantes fa?ons de r?veiller les gens autour de vous. Vous pouvez appeler ? la peur et ? la parano?a toute votre vie mais sauf s’ils peuvent voir quelque chose dans votre vie qui les attirent et quelque chose qu’ils aimeraient imiter, alors ils ne vont pas vraiment vous ?couter.

Donc vous devez d?montrer ? quel point ce savoir vous a habilliter, ? quel point vous avez ?t? en mesure de changer votre vie gr?ce aux informations que vous essayez de leur apporter Ils ont besoin de voir la diff?rence que cela vous a apporter, et ont besoin de voir quelque chose de positif parce que si vous aller simplement r?pandre de la peur sinon ils ne vous verront que comme une personne parano?aque

et ne vont pas avoir envie de s’impliquer, ils ne vont pas avoir envie d’avoir une meilleure compr?hension de la r?alit?, car ils n’y verront rien de b?n?fique pour eux-m?me.

Malheureusement c’est comme ?a qu’ils ont ?t? ?duqu?s ? penser, ils ont ?t? tellement brutalis?s et d?connect?s par cette soci?t? qu’ils ne vont rechercher que des choses qui les soulageront de cette douleur subliminale qu’ils ressentent tous ils ne vont regarder les choses que si elles affectent leurs propres vies de mani?re positive.

Quoique ce soit d’autre ils ne veulent pas le savoir : « Trop occup? ? m’occuper de ma propre vie, merci quand m?me… » C’est la fa?on dont les gens agissent car c’est la fa?on dont ils sont entrain?s ? agir, la fa?on dont ils sont entrain?s ? ?tre et ?duqu?s ? ?tre. La conscience humaine a ?t? bris?e, et brutalis?e et fractur?e on lui a dit que le haut est en bas, noir est blanc, gauche est droite, le bon est le mauvais, depuis si longtemps que la plupart des gens n’ont vraiment pas la moindre id?e de ce qu’il se passe du tout.

Donc tu ne peux vraiment pas ?tre trop dur avec les gens, tu ne peux pas ?tre trop dur avec la soci?t? pour ?tre dans l’?tat o? c’est.

parce que les gens ne peuvent jamais r?parer un probl?me que si ils savent que le probl?me existe, on leur a toujours appris ? se moquer du probl?me, ils sont programm?s pour ne pas le voir, donc tu ne peux pas leur en vouloir si leur r?action est n?gative.

Et c’est pourquoi, tr?s souvent, ce n’est pas bon de m?me essayer de leur parler du probl?me la meilleure chose que tu peux faire c’est de montrer l’exemple et la seule mani?re de faire ?a, c’est de savoir toi-m?me ce qu’il se passe vraiment..

Source: Youtube

​Read More